Cotation du 07/08/2020 à 18h05 CAC 40 +0,09% 4 889,52
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40 de retour sous les 4.300 points pour la 1ere fois depuis le 6 avril?

Préouverture Paris : le CAC40 de retour sous les 4.300 points pour la 1ere fois depuis le 6 avril?
Préouverture Paris : le CAC40 de retour sous les 4.300 points pour la 1ere fois depuis le 6 avril?
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Le CAC40 risque de poursuivre sa glissade ce matin et l'hypothèse de le voir passer sous les 4.300 points est importante. L'indice parisien n'a plus fait un tour sous ce niveau depuis le 6 avril dernier, plus d'un mois.

Les investisseurs craignent toujours une résurgence du Covid-19 à l'heure où le déconfinement est engagé un peu partout. D'autant que la première vague a causé des dégâts considérables aux économies occidentales comme l'a expliqué hier le président de la Réserve fédérale Jerome Powell dans son discours attendu.

Il a réduit l'espoir de voir une croissance très importante dès cette année et a insisté sur le fait que le retour de l'activité sur les niveaux de 2019 sera longue et graduelle... En outre, il a écarté l'idée de proposer des taux négatifs, malgré la pression de Trump pour tenter d'influencer les décisions de la réserve fédérale. Pour autant, la Fed sera là, au soutien...

Des titres à suivre ce matin : EDF, Vallourec, Bouygues, Euronext qui ont publié leurs comptes trimestriels. PSA et Airbus alimentent aussi la chronique de la crise...

WALL STREET

La Bourse de New York vient de reperdre près de 4% en deux séances, rattrapée par la crainte d'une reprise économique plus lente que prévu face à la crise du coronavirus. Mercredi, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a tenu des propos très prudents et s'attend à une "période prolongée" de croissance faible, conjuguée à une stagnation des revenus aux Etats-Unis. Par ailleurs, la persistance de tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine continue d'inquiéter les investisseurs. Le pétrole a reculé, malgré l'annonce d'une baisse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis.

A la clôture, l'indice Dow Jones a perdu 2,17% à 23.247 points (après -1,89% mardi), tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 1,75% à 2.820 pts (-2,05% mardi), et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a abandonné 1,55% à 8.863 pts (-2,07% mardi). Le Nasdaq est désormais retombé dans le rouge depuis le début de l'année (-1,2%), après avoir pointé dans le vert pendant quelques séances. Le DJIA perd 18,4% depuis le début de l'année et le S&P 500 lâche 12,7%.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Prix à l'import et à l'export. (14h30)

Europe :
- Indice final allemand des prix à la consommation. (08h00)
- Bulletin économique de la BCE. (10h00)
- Balance commerciale italienne. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.714$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0805$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 29,55$.

VALEURS A SUIVRE

EDF a publié un chiffre d'affaires trimestriel globalement stable, révisé à la baisse sa prévision de production nucléaire pour 2020, 2021 et 2022, abandonné l'ensemble des objectifs financiers pour 2020 et 2021 et annoncé le ralentissement des projets en construction depuis la mi-mars. Sur les trois premiers mois de l'exercice, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 20,695 milliards d'euros, en repli organique d'1%.

Vallourec fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 853 ME, en baisse de 17% par rapport au T1 2019, reflétant principalement la baisse des revenus dans le Pétrole & Gaz. Le Résultat brut d'exploitation est stable à 68 ME, contre 67 ME au T1 2019, avec une marge en hausse de +1,5 pt à 8%. Le résultat net, part du Groupe, s'est établi à -74 ME contre -90 ME au premier trimestre 2019.

Abivax annonce aujourd'hui que les autorités règlementaires françaises (ANSM) et le Comité d'Ethique français (CPP) ont donné leur autorisation au lancement d'une étude clinique de Phase 2b/3 avec ABX464 pour prévenir l'inflammation sévère qui mène au syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) chez 1 034 patients âgés ou à risque élevé atteints du COVID-19.

Airbus : Face à la chute du marché aérien provoquée par la crise du Covid-19, le groupe réfléchirait à une restructuration qui pourrait impliquer des licenciements "importants", bien qu'aucune décision définitive n'ait encore été prise à ce sujet, selon des sources proches du secteur citées mercredi soir par l'agence 'Reuters'.

Jacquet Metal Service : Au 1er trimestre, les ventes du Groupe se sont établies à 413 millions d'euros, inférieures de 10% à celles du 1er trimestre 2019, l'EBITDA courant à 16 millions d'euros et la génération de cash flows d'exploitation à 69 millions d'euros. Le Groupe a ainsi amélioré sa structure financière et termine le trimestre avec un ratio d'endettement net (gearing) de 35 %. L'EBITDA courant s'établit à 16 millions d'euros (3,9 % du chiffre d'affaires) contre 24 millions d'euros au 1er trimestre 2019 (5,2 % du chiffre d'affaires). Le résultat net part du Groupe s'élève à 0,2 million d'euros contre 10 millions d'euros (auxquels s'ajoutaient 1,5 million d'euros de résultat net des activités abandonnées) au 1er trimestre 2019.

Maisons du Monde : Sur le T1 2020, le groupe a réalisé des ventes totales de 243,7 ME, en baisse de 13,1% par rapport à l'année précédente à taux de change courants en incluant Modani et en baisse de 18,8% à périmètre comparable, reflétant le fort impact des grèves du début de l'année puis de la pandémie de Covid-19 à partir de la mi-mars. Bien que la visibilité pour le reste du mois de mai et du mois de juin soit très limitée, les ventes du deuxième trimestre 2020 sont attendues significativement en baisse par rapport au même trimestre de l'an dernier. La société attend un EBITDA du premier semestre 2020 positif, même si en baisse importante par rapport à la même période l'an dernier, avec une contraction plus forte que celle des ventes.

Euronext publie pour son premier trimestre un chiffre d'affaires de 236,8 millions d'euros, contre 152,6 millions un an auparavant. L'Ebitda du premier trimestre s'est établi quant à lui à 150 millions d'euros, contre 89,3 millions un an plus tôt. Le groupe a dégagé sur le trimestre clos un bénéfice ajusté par action de 1,44 euro, contre 0,87 euro un an avant, sur la période comparable. Le résultat net part du groupe de ce premier trimestre se monte à 96,1 millions d'euros, contre 56,1 millions un an auparavant. Sur le trimestre écoulé, le groupe a généré un cash flow net des activités opérationnelles de 51 millions d'euros, contre 59,5 millions un an plus tôt.

Bouygues dévoile des résultats trimestriels en retrait, marqués par les premiers effets de la pandémie de Covid-19 sur le Groupe ainsi que l'impact de la saisonnalité chez Colas. Le résultat opérationnel courant s'établit à -242 millions d'euros, en recul de 184 ME sur un an, pour un chiffre d'affaires de 7,2 milliards d'euros, en baisse de 9% et de 8% à périmètre et change constant. Le résultat net part de groupe est négatif à hauteur de 204 ME contre un déficit de 59 ME un an auparavant.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Claranova, Tikehau Capital, Bastide, AST Groupe, Tivoly, UFF, Uniti.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

- Jefferies dégrade TechnipFMC à 'sous-performer' avec un objectif réduit de 6 à 5 euros.

- Berenberg passe à 'conserver' sur Accor mais réduit sa cible de 24 à 23 euros.

- La Société Générale passe à l''achat' sur Icade mais ramène son objectif de 83 à 73 euros.

INFOS MARCHES

Vinci : un fonds activiste monte au capital !

Recylex suspendu !

Somfy : baisse du dividende.

Horizontal Software va rembourser 87 OCEANE encore en circulation.

EN BREF

Akwel : veut racheter Novares en difficulté!

Genkyotex peut lancer une phase I avec le setanaxib à 1600 mg/jour.

2CRSi : ouverture d'une filiale à Singapour.

Carmat : bonne nouvelle aux Etats-Unis.

TF1 se félicite de ses audiences pendant le confinement.

Paragon ID accompagne l'opérateur du métro de Los Angeles.

Vallourec : prolongement du contrat avec Equinor au Brésil.

Tarkett estime le retour à la normale "bien engagé", après la cyberattaque.

UV Germi lance deux solutions de traitement de surface par UV.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !