Cotation du 23/01/2019 à 18h05 CAC 40 -0,15% 4 840,38
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40 de nouveau en marche arrière!

Préouverture Paris : le CAC40 de nouveau en marche arrière!
Préouverture Paris : le CAC40 de nouveau en marche arrière!
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après la pause de vendredi, le marché boursier parisien va repartir à la baisse ce matin et vraisemblablement sous les 4.800 points, selon les indicateurs de préouverture. La hausse de vendredi, qui a ramené le recul du CAC40 à -9,40% depuis le 1er janvier, devrait donc être effacée. Tokyo a chuté de -2,12% ce matin alors que l'archipel a connu un recul de croissance le plus marqué depuis plus de quatre ans, qui s'explique notamment par une nette réduction des investissements des entreprises : le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie mondiale s'est contracté de 2,5% en rythme annualisé sur le trimestre juillet-septembre, son plus fort tassement depuis le deuxième trimestre 2014. Cette contraction, due aussi à des catastrophes naturelles qui ont obligé les usines à réduire leur production, est plus marquée qu'annoncé initialement et qu'attendu par les économistes: une première estimation la donnait à 1,2% et le consensus Reuters à 1,9%.

La troisième économie mondiale affectée, voilà qui ne va pas arranger le climat concernant la croissance mondiale. Le chiffre inférieur aux attentes des créations d'emploi aux Etats-Unis en novembre a nourri la baisse de Wall Street vendredi. Par la suite, les statistiques du commerce extérieur chinois ont montré un net ralentissement des exportations (+5,4% sur un an en novembre contre +15,6% en octobre) et des importations (+3% après +21,4%) et dimanche, les chiffres de l'inflation en Chine ont fait ressortir la plus faible progression des prix à la production depuis octobre 2016.

Sur le front des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, le week-end n'a guère été encourageant: le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, a déclaré dimanche qu'il considérait le 1er mars comme une date butoir ferme pour parvenir à un accord sur le commerce avec la Chine, et que, faute d'entente, de nouveaux droits de douane seraient instaurés. On est encore loin de la sortie de crise!

WALL STREET

La baisse a repris de plus belle, vendredi soir à Wall Street, où les principaux indices ont chuté dans la crainte d'un ralentissement de l'économie américaine, après des chiffres de l'emploi décevants en novembre. Le regain des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine pourrait encore aggraver la pression sur l'activité économique. Les valeurs technologues et financières ont été particulièrement attaquées, et même les pétrolières n'ont pas profité de l'accord de l'Opep+ pour une baisse de production.

A la clôture, l'indice Dow Jones a chuté vendredi de 2,24% à 24.388 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 2,33% à 2.633 pts et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a abandonné 3,05% à 6.969 pts.

ECO ET DEVISES

Le produit intérieur brut du Japon s'est contracté de 2,5% en rythme annualisé sur le trimestre juillet-septembre, son plus fort tassement depuis le deuxième trimestre 2014, après une croissance de 2,8% au deuxième trimestre, montrent les données révisées publiées lundi par le gouvernement.

Etats-Unis :
- Rapport JOLTS sur les ouvertures de postes. (16h00)

Europe :
- Balance commerciale allemande. (08h00)
- Production industrielle italienne. (10h00)
- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)
- PIB britannique. (10h30)
- Production manufacturière britannique. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1433$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,67$. L'once d'or se traite 1.243$.

VALEURS A SUIVRE

Renault : Le parquet de Tokyo a inculpé lundi Carlos Ghosn mais aussi Nissan dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de fraude financière visant l'ancien président du constructeur automobile japonais, rapportent les médias nippons. Carlos Ghosn, qui est toujours PDG de Renault et de l'alliance Renault-Nissan, a en outre été de nouveau placé en état d'arrestation malgré cette inculpation, selon les médias, ce qui devrait empêcher toute libération sous caution.

Air France - KLM : L'activité passage du Groupe Air France KLM est ressortie à +3,3% en nombre de passagers en novembre, à 7,6 millions de passagers pour l'ensemble du groupe, avec un trafic en progression de +4,8% et un coefficient d'occupation en hausse de 0,7 point.

Airbus : a annoncé vendredi avoir remporté 439 commandes brutes et 380 commandes nettes entre janvier et novembre.

Eramet : a annoncé samedi prendre des mesures correctives pour améliorer le système de gestion de la qualité dans sa branche Alliages et a fait savoir que la mise en place de ces actions correctives pourrait avoir des conséquences financières "matérielles".

Total : L'agence environnementale brésilienne Ibama a annoncé vendredi avoir rendu un cinquième avis, définitif, refusant à Total l'autorisation de réaliser des forages près de l'embouchure du fleuve Amazone. Ibama a dit avoir informé le groupe français de sa décision, motivée par le souci de préserver la biodiversité dans la zone concernée.

EuropaCorp signe un partenariat de distribution avec Pathé Films pour la France, portant sur 3 films par an, pour une période de 3 ans.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Catana, Musée Grévin.

EN BREF :

Genomic Vision a présenté des données préliminaires de l'étude EXPL-HPV-002.

Europlasma : les investisseurs tardent à se déclarer ; des actifs seront cédés.

EOS imaging : Fosun deviendra le 1er actionnaire le 11 décembre.

Actiplay : échec de l'augmentation de capital.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com