Cotation du 18/09/2019 à 14h24 CAC 40 +0,14% 5 623,10
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40 dans le rouge pour l'Assomption ?

Préouverture Paris : le CAC40 dans le rouge pour l'Assomption ?
Préouverture Paris : le CAC40 dans le rouge pour l'Assomption ?
Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) — Après le coup de tabac sur les bourses mondiales mercredi, en particulier à Wall Sreet où le Dow Jones a lâché plus de 800 points, sa plus forte perte en points depuis octobre 2018, la prudence devrait dominer en cette séance du 15 août. A Paris, le CAC40 est attendu sans relief, alors que les opérateurs prennent conscience depuis quelques heures de l'ampleur des dégâts sur le front économique, avec des indicateurs qui se détériorent à vue d'oeil dans des pays clés comme la Chine ou l'Allemagne. La dégradation du contexte commercial pèse logiquement sur le climat des affaires, avec un effet de contagion partout dans le monde. Par ailleurs, l'inversion de la courbe des rendements obligataires aux Etats-Unis sonne l'alarme chez les intervenants, qui n'ont plus que le mot " récession " à la bouche. Et pour cause, pour la première fois depuis 2007, le rendement de l'emprunt à 2 ans américains a dépassé celui du 10 ans. De très mauvais augure puisqu'une inversion de la courbe a précédé chacune des récessions américaines des 50 dernières années ou presque...

En cette séance de l'Assomption, l'actualité entreprises est logiquement très limitée, notamment dans l'Hexagone. En Europe, la saison des résultats touche à sa fin avec, à se mettre sous la dent, les publications du brasseur danois Carlsberg et de l'assureur néerlandais Aegon. Par ailleurs, OSRAM et AMS ont affirmé que les discussions en vue de racheter le spécialiste allemand de l'éclairage par le fabricant autrichien de capteurs progressaient.

ECO ET DEVISES

La production industrielle chinoise, en hausse de 4,8% sur un an en juillet, est à son plus bas niveau depuis 17 ans et les ventes au détail sont également ressorties inférieures au consensus.

En Allemagne, l'économie s'est comme attendu contractée de 0,1% au deuxième trimestre, entraînant un ralentissement de la croissance de la zone euro à 0,2%, deux fois moins qu'au premier trimestre.

L'agenda des statistiques macroéconomiques en Europe est calme en ce 15 août, avec juste les ventes au détail britanniques au programme, mais l'après-midi verra la publication d'une batterie d'indicateurs américains, dont l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie, l'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York, les inscriptions hebdomadaires au chômage... De quoi y voir plus clair sur la santé de l'économie européenne, alors que le mot " récession " est désormais sur toutes les lèvres.

WALL STREET

Wall Street a clôturé en forte baisse mercredi soir, sur fond de montée des inquiétudes sur le terrain de l'économie, malgré la décision plus tôt dans la semaine de l'administration de repousser les droits de douanes sur certains produits chinois. Mais les nuages restent nombreux, avec de nouveaux signes d'affaiblissement de la croissance mondiale - la Chine et l'Allemagne ont publié des indicateurs décevants. L'autre signal d'alarme vient du marché obligataire américain, où la courbe des rendements à deux et dix ans s'est inversée mercredi - un événement considéré par beaucoup comme annonciateur d'une récession à venir.

L'indice Dow Jones a perdu mercredi 800,49 points à 25.479,42 points, soit une chute de 3,05% qui est la plus forte de l'année. Le S&P-500, plus large, a cédé 85,72 points ou 2,93% à 2.840,60 points et le Nasdaq Composite 242,42 points (3,02%) à 7.773,94 points.

VALEURS A SUIVRE

* Groupe ADP a annoncé un trafic en hausse de 1,3 % par rapport au mois de juillet 2018 avec 10,5 millions de passagers accueillis, dont 7,4 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 3,9 %) et 3,1 millions à Paris-Orly (-4,2 %). Cette faible croissance est liée à la réduction par les compagnies aériennes de leurs programmes de vols à Orly, celles-ci anticipant les limitations de mouvements induites par la fermeture pour travaux de la principale piste d'Orly, la piste 3, intervenue le 28 juillet dernier.

* Solvay : Le chimiste franco-belge et BASF ont annoncé la conclusion d'un accord avec Domo Chemicals pour l'acquisition par Domo Chemicals des actifs Polyamides de Solvay qui doivent être cédés à un tiers dans le cadre de la procédure d'approbation de la Commission européenne. Cet accord constitue une étape clé vers la finalisation de la cession à BASF de l'activité Polyamides restante de Solvay.

* Innelec a publié son point d'activité pour le 1er trimestre de l'exercice 2019-2020 (1er avril au 30 juin 2019). Le distributeur affiche un chiffre d'affaires de 14,8 millions d'euros, en hausse de +4,7% par rapport à la même période de 2018-2019 (14,2 ME). La croissance a été principalement portée par l'activité Produits dérivés avec un doublement du chiffre d'affaires sur la période. Innelec confirme ses perspectives de croissance sur l'exercice 2019-2020, porté par une forte progression de l'activité Licensing. L'évolution du mix produit et la croissance de l'activité devraient contribuer à l'amélioration de la rentabilité du Groupe sur l'exercice.L'administration américaine a annoncé mardi le report de trois mois des droits de douane de 10% sur certains produits chinois importés, notamment dans le secteur électronique.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com