Cotation du 24/06/2021 à 16h41 CAC 40 +1,31% 6 636,78
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40, comme Wall Street, n'est pas effrayé par l'inflation

Préouverture Paris : le CAC40, comme Wall Street, n'est pas effrayé par l'inflation
Préouverture Paris : le CAC40, comme Wall Street, n'est pas effrayé par l'inflation
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Les 5% d'inflation aux Etats-Unis en comparaison à l'an dernier et qui auraient dû effrayer les marchés hier, semblent paradoxalement confirmer la thèse de l'inflation conjoncturelle, censée donc se dissiper, et ne pas précipiter les mesures de retrait de la politique accommodante de la Fed. Le 'Tapering' reste donc en suspens. Preuve en est que ce scénario est celui attendu par les investisseurs : le nouveau record de clôture inscrit à Wall Street par le S&P-500!

L'apaisement des craintes entourant l'inflation se reflète aussi dans le "10 ans" américain qui a perdu 2,5 points de base dans les échanges matinaux en Asie pour toucher un plus bas depuis début de mars à 1,4335%. Il a chuté de près de 13 points de base depuis le début de la semaine et s'oriente vers son repli hebdomadaire le plus marqué depuis un an!

Ce matin, le CAC40 est attendu en légère hausse.

HIER A WALL STREET

La Bourse de New York a fini dans le vert jeudi, malgré l'annonce d'une nette accélération des prix à la consommation aux Etats-Unis en mai, au plus haut depuis 2008... L'indice S&P 500 a même signé un nouveau record en clôture. Les investisseurs semblent s'être ralliés à la thèse de la Réserve fédérale et de la BCE, qui jugent temporaire la poussée de l'inflation observée à la sortie de la crise du coronavirus. Les taux d'intérêts se sont détendus malgré les tensions inflationnistes, tandis que le dollar a reculé légèrement par rapport à un panier de devises.

A la clôture, l'indice Dow Jones a grappillé 0,06% à 34.466 points, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,47% à 4.239 pts, terminant de justesse au-dessus de son dernier record en clôture (4.232 pts le 7 mai). Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a grimpé de 0,78% à 14.020 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Indice français final des prix à la consommation. (08h45)

Etats-Unis :
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Prix de gros en Allemagne. (08h00)
- PIB britannique. (08h00)
- Production industrielle britannique. (08h00)
- Taux de chômage en Italie. (10h00)
- Balance commerciale italienne. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,2191 ce matin. Le baril de Brent se négocie 72,52$. L'once d'or se traite 1.901$.

VALEURS A SUIVRE

Laurent-Perrier : le résultat opérationnel, à taux de change courants, s'établit à 41,3 millions d'euros, équivalent à celui enregistré lors de l'exercice précédent (41,2 millions d'euros). En plus de la bonne valorisation de ses ventes, le Groupe Laurent-Perrier a su également adapter sa structure de coûts (dépenses marketing et frais de structure) contribuant ainsi à une très nette progression de +4,6 points, en données publiées, de son taux de marge opérationnelle, s'élevant à 22,4% à taux de change courants. Le résultat net part du Groupe, enregistre également une très nette progression en s'élevant à 25,2 millions d'euros à taux de change courants et représente ainsi 12,9% du chiffre d'affaires consolidé du Groupe.

Covivio Hotels annonce le succès de son augmentation de capital d'un montant de 250 millions d'euros en numéraire, avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires. Le produit de la levée de fons servira à rembourser les dettes corporate d'un montant total de 250 ME mises en place en 2020 et dont les échéances arrivent à leur terme respectivement en 2022 et 2023. Les fonds levés permettront aussi à la société de conserver l'intégralité de sa trésorerie disponible et de ses lignes de crédit autorisées pour saisir d'éventuelles opportunités d'investissement.

Scor et Covéa souhaitent retrouver des relations apaisées, fondées sur le professionnalisme, dans le respect de leurs indépendances respectives. Aussi, ces deux acteurs majeurs de l'industrie de l'assurance et de la réassurance en France ont décidé de renouer. L'ACPR, dont le vice-président est Jean-Paul Faugère, a souhaité que le dialogue entre Covéa et Scor soit rétabli et aboutisse à un accord engageant formalisé par la signature d'un protocole d'accord transactionnel.

Neoen a franchi le seuil d'un gigawatt de capacité d'énergie renouvelable en opération ou en construction en France, avec la mise en construction récente de nouveaux actifs solaires et éoliens.

Amundi et Société Générale annoncent avoir signé, en avance sur le calendrier initialement envisagé, le contrat cadre en vue de l'acquisition de Lyxor par Amundi. Les deux groupes sont entrés en négociation exclusive le 7 avril dernier. La finalisation de cette transaction est attendue en fin d'année 2021 (au plus tard en février 2022), sous réserve d'obtention préalable des autorisations des autorités réglementaires et de la concurrence compétentes.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Moulinvest

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Stifel passe à l''achat' sur bioMerieux en visant 105 euros.

Berenberg rehausse à 'conserver' son opinion sur bioMerieux avec 95 euros dans le viseur.

Le Credit Suisse reprend le suivi d'Airbus avec une recommandation 'surperformer' et une cible de 101 euros.

Citigroup ramène son objectif sur Ubisoft de 90 à 75 euros.

INFOS MARCHES

Tarkett : ouverture de l'OPAS à 20 euros l'action.

Eurogerm : ouverture de l'OPAS à 47,97 euros.

EN BREF

Argan : livre une nouvelle plateforme logistique à Escrennes.

Les Hôtels de Paris a reçu plusieurs offres fermes.

EssilorLuxottica : l'autorité de la concurrence turque autorise le projet d'acquisition de GrandVision.

Cibox : Sung Ming Lun va passer la main.

GTT : Samsung Heavy Industries passe commande.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !