Cotation du 18/01/2019 à 18h05 CAC 40 +1,70% 4 875,93
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : la hausse se confirme

Préouverture Paris : la hausse se confirme
Préouverture Paris : la hausse se confirme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le conflit commercial sino-américain pourrait trouver une issue à la faveur des discussions qui vont se prolonger à Pékin non pas sur deux mais sur trois jours. Une nouvelle reçue par les marchés comme un signal favorable après les craintes d'enlisement de la fin d'année dernière. Le rebond s'est donc poursuivi mardi à Wall Street pour la troisième séance consécutive. Les négociations prévues pour 48 heures, seront ainsi prolongées ce mercredi pour un 3ème jour à Pékin.
A Paris le CAC40 pointe encore en hausse de 0,5% en pré-séance ce mercredi matin...

WALL STREET

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné mardi 1,09% à 23.787 points, tandis que l'indice large S&P 500 a terminé en hausse de 0,97% à 2.574 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné 1,08%, à 6.897 pts. En outre, le Russell 2000, l'indice des valeurs moyennes américaines, a bondi de 1,37% à 1.424 points, confirmant un regain d'intérêt des investisseurs pour une large partie de la cote.
Depuis le début de l'année, les indices ont désormais repris 1,97% (Dow Jones), 2,7% (S&P 500) et 3,9% (Nasdaq) après avoir reculé en 2018 pour la première fois depuis 10 ans, en 2008. L'an dernier, le Dow Jones avait perdu 6,4%, le S&P 500 5,6% et le Nasdaq avait cédé 3,9%.
La pétrole est remonté aussi avec l'Opep et l'espoir d'un accord Chine/Etats-Unis, le baril WTI retrouvant la zone des 50$ et le Brent la barre symbolique des 60$.
Sur le marché des changes, l'euro revient à 1,1465/$ alors que la production industrielle allemande a fortement décroché en novembre (-1,9% sur un mois).

ECO ET DEVISES

Le pétrole a poursuivi son "rally" après son plongeon de 40% au cours du 4ème trimestre 2018... Le contrat à terme de février sur le WTI remonte à 50,35$, tandis que l'échéance mars sur le Brent est à 59,40$. Depuis le début de 2019, le WTI a regagné près de 10%, et il a rebondi de 17% par rapport à ses plus bas niveaux du 24 décembre dernier, à 42,36$.
Les cours sont soutenus par des signes que l'Opep a commencé à réduire sa production dès décembre, anticipant la mise en oeuvre de l'accord conclu avec d'autres pays producteurs dont la Russie, pour réduire de 1,2 million de barils par jour les pompages à partir de janvier. L'espoir d'une reprise de la demande mondiale en cas d'accord commercial entre les Chine et les Etats-Unis a aussi contribué à soutenir les cours du pétrole.

Sur le front commercial, les négociations engagées lundi à Pékin entre responsables américains et chinois se poursuivront ce mercredi pour une troisième journée, a annoncé un membre de la délégation américaine. Donald Trump a une nouvelle fois assuré, mardi, sur son compte Twitter que les "discussions avec la Chine se passent très bien !"

INDICATEURS ECONOMIQUES DU JOUR
France :
- Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages, décembre. (08h45)
Europe :
- Balance commerciale allemande. (08h00)
- Taux de chômage italien. (10h00)
- Ventes de détail en Italie. (10h00)
- Taux de chômage en Europe. (11h00)
Etats-Unis :
- Rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. (16h30)
- Minutes du FOMC (dernière réunion monétaire de la Fed). (20h00)

VALEURS A SUIVRE

Air France-KLM a transporté plus de 100 millions de passagers pour la première fois en 2018, dont 7,7 millions en décembre 2018. Les mouvements de protestations en France ont eu un impact négatif d'environ 15 millions d'euros sur les revenus estime le groupe.

Orange emprunte sur le marché obligataire environ 4 milliards d`euros équivalent sur quatre tranches : 650 millions d`euros à 3 ans avec un coupon de 0,50%, 1,25 milliard d`euros à 5,5 ans avec un coupon de 1,125%, 1,25 milliard d`euros à 10 ans avec un coupon de 2,00% et 750 millions de livres sterling à 13 ans avec un coupon de 3,25%.
BNP Paribas, HSBC, Barclays, Commerzbank, JP Morgan, Natixis, Citi, Crédit Suisse et Morgan Stanley interviennent en qualité de chefs de file du placement. BNP Paribas et HSBC interviennent en qualité de coordinateurs globaux.
Grâce à ces émissions, Orange poursuit la politique de gestion prudente et active de son bilan...

Sanofi continuera à affronter des "vents contraires" sur son activité diabète en 2019, a déclaré son directeur financier lors de la conférence organisée aux Etats-Unis par JPMorgan sur le secteur de la santé.
Le groupe pharmaceutique français concentre son attention sur le retour à la croissance, a ajouté Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon. Les ventes de nouveaux produits font plus que compenser les conséquences de l'expiration de brevets aux Etats-Unis, a-t-il encore déclaré... Sanofi espère obtenir dans le courant du premier semestre 2019 le feu vert des autorités européennes pour la commercialisation du Libtayo, un anticorps pour le traitement d'une forme de cancer de la peau, le carcinome épidermoïde cutanée avancé.

CGG fait état d'une activité trimestrielle en amélioration avec un chiffre d'affaires (sur le nouveau périmètre du Groupe) qui devrait s'établir autour de 432 millions de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 16% et de 54% en séquentiel. Les revenus du segment Géosciences sont attendus autour de 108 M$, en hausse de 16% en séquentiel, tandis que les ventes du segment Multi-Clients devraient s'établir autour de 219 M$, soit le plus haut niveau depuis le dernier trimestre 2015. Les ventes externes en équipements Sercel devraient enfin s'établir autour de 105 M$, en progression de 17% en séquentiel.
CGG précise par ailleurs que sa dette nette devrait diminuer de 769 M$ à fin septembre à près de 736 M$ à fin 2018. La liquidité du Groupe est prévue en hausse à près de 435 M$ à fin décembre.
CGG annoncera ses résultats du quatrième trimestre et de l'année 2018 le 8 mars 2019, avant l'ouverture d'Euronext Paris

Airbus a fourni mardi une mise à jour à propos des livraisons annuelles 2018 dans l'aérien commercial. Face aux rumeurs contradictoires des derniers jours, le constructeur aéronautique confirme avoir atteint son dernier objectif de 800 livraisons d'appareils commerciaux en 2018, "sous réserve de la finalisation du processus d'audit". Les chiffres finaux audités 2018 de commandes et de livraisons dans l'aérien commercial seront publiés après la clôture des marchés demain soir, indique encore l'avionneur.
L'agence Reuters avait déjà affirmé plus tôt ce jour que le groupe avait atteint son objectif "sous réserve de validation finale". L'agence citait des sources proches de la question. Rappelons que le titre avait souffert en fin de semaine dernière, en raison justement de craintes portant sur cet objectif annuel de livraisons d'appareils...
L'agence Bloomberg était à l'origine des rumeurs, affirmant, citant des personnes 'ayant connaissance de la question', qu'Airbus aurait manqué de très peu son objectif réduit de 800 livraisons sur l'année écoulée. Bloomberg évaluait les livraisons sur 12 mois à 'plus de 790 unités'. L'agence citait une source proche de la question, mais ayant choisi de rester anonyme pour discuter de ces chiffres confidentiels.
Airbus avait initialement avancé un objectif de près de 820 appareils livrés pour l'année 2018 (y compris C Series - A220). Le constructeur aéronautique avait ensuite ajusté en baisse cet objectif en octobre, suite à des difficultés en matière de production. Il restait 127 appareils à livrer en décembre pour atteindre l'objectif des 800 livraisons.

SEB annonce l'acquisition de 100% des activités de Wilbur Curtis, no2 américain du café filtre professionnel. L'opération, qui est soumise aux approbations réglementaires d'usage, devrait être finalisée en février 2019.
Fondée en 1941, Wilbur Curtis produit et commercialise des équipements de préparation de boissons chaudes et froides, principalement des machines à café filtre et à cappuccino. Ses investissements soutenus, notamment en matière d'innovation, lui permettent de proposer une offre parmi les plus avancées du marché, et de toute première qualité.

Recylex S.A. annonce que sa filiale allemande Weser-Metall GmbH, opérant la fonderie de plomb du Groupe à Nordenham, réalise actuellement un arrêt de maintenance anticipé, suite à la constatation d'une usure avancée des briques réfractaires de son four principal (four BSF).
La décision d'avancer partiellement au mois de janvier 2019 le grand arrêt de maintenance programmé, prévu initialement à la fin du second trimestre 2019, a été prise en raison d`une usure avancée du four, liée à son changement de mode de fonctionnement depuis sa connexion avec le nouveau four de réduction et aux difficultés techniques qui en ont résultées.
L'arrêt de maintenance actuel durera environ trois semaines, soit une durée similaire aux grands arrêts de maintenance habituels, mais sera suivi d'un court arrêt de maintenance complémentaire d'environ une semaine à la fin du second trimestre 2019 en vue d'implémenter des modifications techniques visant à améliorer la disponibilité du four principal (BSF). La production de plomb des deux fours combinés de la fonderie de Weser-Metall GmbH devrait reprendre avant la fin du mois de janvier 2019.

Upergy: Sur le quatrième trimestre 2018, la société a enregistré des facturations en recul de 0,6 ME et de -4,9% à taux de change constant (livre sterling). Cette évolution est uniquement due à l'activité 'BtoC', impactée par une conjoncture défavorable et dans une moindre mesure, par la fermeture des magasins les moins rentables (Milan et Paris Gare du Nord).
L'activité 'BtoB' est restée stable sur la période.
Sur l'ensemble de l'exercice 2018, les facturations ressortent à 43,6 ME en légère hausse de +0,5% (+0,9% à taux de change constant). Au cours de l'exercice, Upergy a démarré la mise en oeuvre de leviers visant à accélérer progressivement la croissance, axés notamment sur :
-Le développement de l'activité BtoB avec le renforcement de sa présence commerciale et le développement à venir dans de nouveaux pays européens ;
-Des actions de redynamisation de ses ventes BtoC qui bénéficieront du lancement de nouveaux services, ainsi que de la croissance des marchés de la mobilité électrique et de l'IoT.

Kalray : NXP Semiconductors N.V., leader dans les technologies pour les nouvelles générations de véhicules, annonce aujourd'hui un nouveau partenariat stratégique avec Kalray, pionnier des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents. Ce partenariat vise à combiner le portfolio de solutions avancées et sécurisées d'aide à la conduite (ADAS) de NXP avec les processeurs MPPA ("Massively Parallel Processor Array") intelligents et de haute performance de Kalray.
Cette nouvelle plateforme est cruciale car elle répond aux exigences en matière de performance et de sureté de fonctionnement pour une conduite autonome. Elle a vocation à offrir une réponse aux besoins à court terme des véhicules de niveaux 2 et 3 dans l'optique d'adresser prochainement les véhicules autonomes de niveaux 4 et 5. L'objectif de cette coopération est de répondre à la demande croissante pour les véhicules autonomes et d'apporter une solution aux défis de sécurité rencontrés par les solutions expérimentales actuelles.

CBo Territoria annonce avoir réalisé une bonne activité commerciale en 2018, plus particulièrement dans la promotion immobilière de logements privés neufs et de terrains à bâtir.
Pendant l'exercice 2018, CBo Territoria a réalisé 95 ventes de logements privés contre 83 en 2017, soit une progression de 14,5%. Cette performance est d'autant plus remarquable que CBo Territoria a fait face au report de 14 ventes sur le 1er trimestre 2019 compte tenu des retards générés par la crise des gilets jaunes. Le stock de réservations reste quasi stable à 58 logements privés contre 59 fin 2017, assurant ainsi la poursuite d'un haut niveau d'activité en 2019.
Au niveau des parcelles Habitat, CBo Territoria a réalisé 63 ventes actées contre 81 en 2017. Cette baisse est majoritairement liée à des reports de vente sur 2019 suite à des retards administratifs dans l'obtention par les acquéreurs des permis de construire, condition suspensive à l'acquisition. En contrepartie, tenant compte de ces reports, le stock de réservation progresse de 56% à 89 lots contre 57 en 2017 laissant augurer une forte progression du chiffre d'affaires sur ce segment en 2019.

LDC a réalisé au troisième trimestre de son exercice 2018-2019 un chiffre d'affaires de 1,039 milliard d'euros, en hausse de 8,8% en valeur et de 8% en volumes. A périmètre identique, les ventes progressent de 3,4% en valeur et de 0,9% en volumes. La croissance organique du pôle Volaille intègre les premiers effets des revalorisations tarifaires mises en oeuvre à compter du mois de novembre et destinées à faire face à la hausse des matières premières.
Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'exercice 2018-2019 s'élève à 3 milliards d'euros contre 2,8 milliards un an plus tôt, en hausse de 6,3% avec des volumes en progression de 4,8%. A périmètre identique et taux de change constant, le chiffre d'affaires ressort en progression de 2,9%, en croissance sur tous les pôles et les volumes commercialisés enregistrent une hausse de 1,1%.
Malgré une fin d'année perturbée par les mouvements sociaux sur l'ensemble du territoire, le leader européen de la volaille confirme son objectif de résultat opérationnel courant en léger retrait sur l'ensemble de l'exercice.

Enertime annonce avoir reçu une commande de 1,6 million d'euros pour la fourniture d'un système de récupération de la détente du gaz naturel en électricité. Ce contrat est réalisé dans le cadre du projet TENORE, en partie financé par le Programme d'Investissements d'Avenir et qui avait été annoncé en juin 2018.
Enertime participera à la conception générale du système et fournira la turbine et les composants clés permettant de valoriser l'énergie de détente du gaz naturel en électricité. La turbine sera installée au premier semestre 2020 sur le site du poste de détente de GRTgaz à Villiers-le-Bel (95). D'autres sites d'implantation en France de la même technologie sont à l'étude. La turbine sera construite dans l'atelier d'Enertime à Courbevoie.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com