Cotation du 21/09/2018 à 18h05 CAC 40 +0,78% 5 494,17
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : encore plus haut ?

Préouverture Paris : encore plus haut ?
Préouverture Paris : encore plus haut ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 qui a retrouvé ses meilleurs niveaux depuis plus de 10 ans la semaine passée, reste bien orienté ce lundi, aidé par l'accord trouvé entre les Etats-Unis et la Chine ce week-end. La tendance reste aidée aussi par la faiblesse de l'Euro face au Dollar, à 1,1750/$ entre banques, qui favorise les grands groupes exportateurs. Une situation paradoxale puisque ces derniers jours c'est la situation politique italienne qui pèse lourdement sur la monnaie unique...

WALL STREET

La prudence est restée de mise vendredi à la Bourse de New York sur fond de négociations commerciales compliquées entre les Etats-Unis et la Chine, à l'occasion d'une visite de deux jours d'une délégation chinoise de haut rang à Washington. Le dollar a continué de progresser, pesant sur les cours des valeurs exportatrices, tandis que les taux d'intérêts se sont détendus après avoir atteint un plus haut depuis 7 ans, à 3,13% pour le T-Bond à 10 ans... Le pétrole a marqué une pause dans son ascension.
A la clôture, l'indice Dow Jones a fini stable à 24.715 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,26% à 2.713 pts, et le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a reculé de 0,38% à 7.354 pts.
Sur l'ensemble de la semaine écoulée, les trois indices ont reculé respectivement de 0,4% (DJIA), 0,5% (S&P 500) et 0,6% (Nasdaq composite).

ECO ET DEVISES

La Chine a accepté de prendre des mesures pour importer davantage de produits américains afin de réduire le déficit commercial des Etats-Unis, annoncent les deux pays dans un communiqué conjoint. Ils ne mentionnent toutefois pas l'objectif de 200 milliards de dollars de réduction de l'excédent chinois, avancé un peu plus tôt par la Maison blanche. Pékin et Washington promettent de poursuivre leurs discussions sur la réduction de cet excédent, proche de 335 milliards de dollars par an, qui menace de donner lieu à une guerre commerciale.
Pékin "procèdera à des modifications pertinentes de ses lois et règlements", notamment sur la propriété intellectuelle, pour permettre une augmentation des importations américaines.
La déclaration a été rédigée à l'issue de négociations menées jeudi et vendredi à Washington en présence du vice-Premier ministre chinois Liu He.

Sur le marché des changes, le dollar poursuit donc sa progression au plus haut depuis la mi-décembre 2017 ) 1,1750 contre l'euro.
Le billet vert a en outre continué de profiter du différentiel de taux d'intérêt en faveur des Etats-Unis, où le rendement des emprunts d'Etat (T-Bonds) à 10 ans a atteint 3,13% vendredi en séance, avant de se replier nettement et de finir à 3,06%, contre 3,11% jeudi soir, et 2,97% vendredi dernier.
Le taux à 10 ans , qui s'établissait autour de 2,4% en début d'année, est désormais remonté au plus haut depuis 7 ans, et offre un rendement élevé qui menace de peser sur l'attractivité des marchés d'actions.
Or, les anticipations de hausses des taux par la Réserve fédérale se sont accrues ces derniers jours. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité de voir le taux des "fed funds" logé entre 2,25% et 2,50% le 19 décembre (contre 1,50%-1,75% actuellement), à l'issue de la dernière réunion monétaire de l'année, est désormais de 42%. Cette hypothèse signifie que la Fed pourrait encore relever ses taux par trois fois cette année (en plus de la hausse déjà réalisée en mars).

Le pétrole a marqué le pas, mais il a encore connu une semaine haussière sur fond de retour des sanctions américaines contre l'Iran et de plongeon de la production du Venezuela. Le baril de brut léger américain WTI a cédé vendredi 0,2% à 71,28$ pour le contrat à terme de juin sur le Nyse, tandis que le Brent reculait de 1% à 78,51$, après avoir franchi les 80$ jeudi. Le WTI a gagné 1% sur la semaine et le Brent a pris 1,9%. Face à un marché mondial désormais plus tendu, certains spécialistes du secteur, dont le patron de Total et les analystes de Bank of America-Merrill Lynch, n'excluent plus une remontée des cours du Brent jusqu'à 100$.
La parité euro / dollar atteint 1,1755$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 79$. L'once d'or se traite 1.290$.

VALEURS A SUIVRE

Europacorp : L'affaire à fait l'effet d'une bombe pour la clôture du Festival de Cannes : Le cinéaste Luc Besson fait l'objet d'une plainte pour viol déposée vendredi par une comédienne de 27 ans. Le réalisateur a aussitôt démenti les faits... La plaignante s'est présentée à la police en affirmant avoir été abusée dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d'un rendez-vous avec le réalisateur et producteur à succès au Bristol près des Champs-Elysées, a-t-on précisé de source policière.
Le fondateur des studios EuropaCorp a "démenti catégoriquement tout viol de quelque nature que ce soit", a déclaré à Reuters son avocat, Me Thierry Marembert. "Luc Besson est tombé de sa chaise quand il a entendu parler de ces accusations", a-t-il ajouté...

CGG annonce que l'homologation de son plan de sauvegarde par le Tribunal de commerce de Paris le 1er décembre 2017 a été confirmée par un arrêt rendu ce jour par la Cour d`appel de Paris, saisie par un groupe de porteurs d'OCEANEs qui avait formé un recours à l'encontre du projet de plan.
"Obligations Senior" désigne, ensemble, (i) les obligations à haut rendement, portant intérêt au taux de 5,875% et à échéance 2020, émises par la Société le 23 avril 2014, (ii) les obligations à haut rendement, portant intérêt au taux de 6,5% et à échéance 2021, émises par la Société le 31 mai 2011, le 20 janvier 2017 et le 13 mars 2017, et (iii) les obligations à haut rendement, portant intérêt au taux de 6,875% et à échéance 2022, émises par la Société le 1er mai 2014 ;
"OCEANEs " désigne, ensemble, (i) les obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou existantes, portant intérêt au taux de 1,75% et à échéance au 1er janvier 2020, émises par la Société le 26 juin 2015, et (ii) les obligations à option de conversion et/ou d`échange en actions nouvelles ou existantes, portant intérêt au taux de 1,25% et à échéance au 1er janvier 2019, émises par la Société le 20 novembre 2012.

LVMH : Givenchy était en vedette à Windsor ce week-end pour le mariage royal entre Meghan Markle et le Prince Harry puisque la robe de la mariée a été réalisée par la filiale du groupe LVMH !

GenSight Biologics : la société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central annonce aujourd'hui qu'une présentation investisseurs se tiendra le 12 juin 2018 à New York, de 8h00 à 10h30 (heure locale).
Le management, ainsi que des leaders d'opinion reconnus dans les domaines de la thérapie génique et de l'ophtalmologie, présenteront les résultats complets de l'étude de Phase III REVERSE de GS010 dans le traitement de la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL). Les stratégies clinique et réglementaire de GS010 seront également discutées. Les résultats préliminaires de l'étude REVERSE ont été annoncés en avril 2018.

Air France : "Je souhaite qu'il y ait un nouveau président pour Air France à la rentrée prochaine", a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances lors du Grand Rendez-vous Europe 1-Les Echos-CNEWS. Bruno Le Maire a également exclu une baisse de la participation de l'Etat au capital du groupe aérien à court terme, réitérant une position avancée mardi par une source de l'Elysée. "Ce n'est pas du tout à l'ordre du jour", a-t-il dit... "Lorsqu'une entreprise traverse une crise, et Air France traverse une crise, ce n'est pas le bon moment pour prendre ce genre de décisions."
Pour Air France, "la priorité c'est de retrouver le dialogue social, c'est de redresser la compétitivité et c'est d'avoir un nouveau président", a-t-il ajouté.

LDC se félicite d'avoir été retenu par le Tribunal de Commerce de Rennes pour son offre de reprise partielle des actifs et des activités du groupe Doux. L'offre prévoit, en ce qui concerne LDC, la reprise de 290 salariés dont 79 sous conditions de mobilité sur un site de proximité. 247 reclassements de proximité sont également proposés au sein du groupe LDC. La décision du Tribunal de Commerce de Rennes sera effective à compter du mardi 22 mai 2018, minuit.

Oncodesign : Le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision annonce la publication d'un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l'occasion du 54e congrès mondial de l'Asco (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux Etats-Unis.
Cette étude clinique a pour objectif principal d'évaluer l'intérêt clinique du radiotraceur F-ODS2004436 par imagerie TEP en déterminant sa sensibilité et sa spécificité chez des patients atteints de tumeurs pulmonaires non à petites cellules.
La première étape de l'étude a inclus 8 patients présentant la cible EGFR mutée et recevant une injection du radiotraceur. Les résultats ont montré que le radiotraceur atteignait bien sa cible et s'y fixait, que ce soit sur des tumeurs primaires ou des métastases. La diminution du signal après une semaine de traitement a confirmé la présence de la molécule thérapeutique dans la tumeur. Chez deux de ces patients, le radiotraceur a également permis d'alerter le cancérologue sur la présence de métastases cérébrales qui n'avaient pas été détectées auparavant. Les résultats présentés à l'Asco portent également sur les 4 premiers patients de la deuxième étape de l'étude. Ces premiers résultats sur des patients ne présentant pas la cible EGFR mutée valident la spécificité du radiotraceur.

ANALYSTES

Goldman Sachs reste "neutre" sur Ubisoft avec un cours cible de 86 euros revu en hausse.
Morgan Stanley est toujours à "surpondérer" sur Airbus avec un objectif de cours ajusté à 125 euros.
Oddo revalorise PSB Industries à 56 euros (neutre).
AlphaValue passe d''achat' à 'accumuler' sur Natixis en visant un cours de 8,20 euros.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com