Cotation du 17/05/2019 à 18h05 CAC 40 -0,18% 5 438,23
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : du potentiel au-dessus des 5.500 points pour le CAC40?

Préouverture Paris : du potentiel au-dessus des 5.500 points pour le CAC40?
Préouverture Paris : du potentiel au-dessus des 5.500 points pour le CAC40?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 est attendu au-dessus des 5.500 points ce matin dans les premiers échanges, en très légère progression. Avec un gain de plus de 16% depuis le 1er janvier et une clôture au-dessus de ce niveau symbolique vendredi, pour la première fois depuis le 1er octobre dernier, la question se pose de la capacité de l'indice parisien à aller plus haut...

D'autant qu'une sortie par le haut dans le conflit commercial sino-américain semble désormais intégrée dans les cours. Les propos encourageants des différents dirigeants, depuis plusieurs semaines, ont planté un décors dans lequel un accord est inéluctable. Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a encore déclaré samedi que les Etats-Unis et la Chine effectuaient des progrès dans leurs négociations commerciales et a dit avoir espoir que les deux camps se rapprochaient de leur ultime cycle de discussions... Y a plus qu'à!

A suivre ce matin, Publicis, son premier trimestre et son acquisition majeure aux Etats-Unis, Vivendi et ses comptes trimestriels, Kaufman & Broad et EDF alors qu'est évoquée une vaste réorganisation avec pour but d'isoler le risque financier que représente aujourd'hui le coût du nucléaire...

WALL STREET

L'actualité des entreprises a repris le devant de la scène vendredi à New York, redonnant aux investisseurs le goût du risque. Ainsi, JP Morgan Chase (+4,6%), la plus grande banque américaine par ses actifs, a lancé en fanfare la saison des résultats du 1er trimestre. Par ailleurs, l'annonce d'une fusion géante dans le secteur pétrolier, avec une offre de Chevron (-4,9%) sur Anadarko (+32%!) a aussi soutenu la tendance. Enfin, les marchés ont salué le lancement par Walt Disney (+11,5%!) de son service de vidéo en streaming, faisant de l'ombre à ses concurrents Netflix (-4,5%) et Apple (-0,03%). Sur le plan macro-économique, la Chine a donné des signes de stabilisation de son économie en mars.

A la clôture, l'indice Dow Jones a bondi de 1,03% à 26.412 points, soutenu notamment par JP Morgan et Walt Disney. L'indice large S&P 500 a gagné 0,66% à 2.907 pts, et le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a progressé plus modestement de 0,46% à 7.984 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Réserves nettes de change, mars. (14h30)

Etats-Unis :
- Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York. (14h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1305$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 71,33$. L'once d'or se traite 1.294$.

VALEURS A SUIVRE

EDF : C'est la "Une" du parisien ce lundi : EDF préparerait une vaste réorganisation avec pour but d'isoler le risque financier que représente aujourd'hui le coût du nucléaire et aussi pour mieux contrôler les prix de vente de l'électricité. Une opération jugée "à hauts risques" pilotée par l'Elysée. "Le président de la République y tient, affirme une source proche du dossier. Il considère que le nucléaire est une activité régalienne qui ne doit pas subir les sursauts de la bourse ou des marchés" rapporte une source au quotidien. L'objectif est aussi de sortir EDF de l'impasse financière, écrasé par une dette qui s'élève à 37 milliards d'euros, alors que se profile une montagne d'investissements à venir, "un mur estimé à 100 MdsE" ... "Reste quelques détails à peaufiner, mais le montage global est validé" avec pour nom de code : "Hercule".

Publicis : Le revenu net pour le 1er trimestre 2019 est de 2,118 milliards d'euros comparé à 2,082 MdsE en 2018, en croissance de +1,7%. Les effets de la variation des taux de change ont un impact positif de 93 millions d'euros. Les acquisitions (nettes de cessions) ont eu une contribution négative sur le revenu net à hauteur de 18 ME, reflétant la cession de PHS fin janvier 2019 et partiellement compensée par la contribution des acquisitions, notamment Xebia et Soft Computing en France. La croissance organique est de -1,8%, et de -1,6% en excluant PHS. La croissance des strategic game changers atteint 27%. Cela traduit principalement l'attrition liée à une poignée de clients du secteur de la grande consommation, explique le groupe.

Publicis (bis) : a conclu la plus grosse acquisition de son histoire! Celle d'Epsilon pour un prix net de 3,95 milliards de dollars (3,49 milliards d'euros) après prise en compte des impacts fiscaux favorables liés à la transaction, soit un montant total en numéraire de 4,4 Mds$ (3,89 MdsE).

Orange annonce le succès de l'opération de refinancement de certaines souches d'obligations hybrides. Orange SA annonce d'une part la signature de sa documentation d'émission d'obligations super-subordonnées à durée indéterminée d'un montant de 1 milliard d'euros ayant une première date de remboursement anticipé au gré de la société à partir de la 6e année (nouvelles obligations) et portant intérêt à taux fixe de 2,375% par an jusqu'à la première date de remboursement.

Kaufman and Broad affiche au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 328,1 millions d'euros (HT), stable par rapport à 2018. Le chiffre d'affaires Logement s'élève à 286 millions d'euros (HT), contre 285,1 millions d'euros (HT) en 2018. Il représente ainsi 87,2% du chiffre d'affaires du groupe. Le résultat net part du groupe de l'exercice 2019 ressort à 13,7 millions d'euros, stable par rapport à février 2018. La marge brute du premier trimestre 2019 s'élève à 63,4 millions d'euros, également stable par rapport à 2018. Le taux de marge brute s'établit à 19,3%, comparable à celui du 1er trimestre 2018 et le résultat opérationnel courant s'établit à 26,9 millions d'euros, à comparer à 27,4 millions d'euros en 2018. Le taux de marge opérationnelle courante s'élève à 8,2% contre 8,3% en 2018. Le résultat net part du groupe est lui aussi stable à 13,7 millions d'euros.

CHIFFRE D'AFFAIRES - RÉSULTATS

Adocia, Soditech, TechnoFirst, Noxxon, Baccarat, Nature & Logis, Cast.

ANALYSTES

New Street Research a revu son avis sur le dossier Apple à 'vendre' avec un cours cible de 170$.

EN BREF

Egide renforce son réseau de vente à l'export.

Crossject : a renforcé ses fonds propres de 5,4 ME.

Elior Group : le dividende est réinvesti à plus de 45% par les actionnaires.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com