Cotation du 20/05/2022 à 18h05 CAC 40 +0,20% 6 285,24
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : des rachats à bon compte sur le CAC40?

Préouverture Paris : des rachats à bon compte sur le CAC40?
Préouverture Paris : des rachats à bon compte sur le CAC40?
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Les investisseurs sont fébriles! Ils pourraient toutefois revenir timidement à l'achat dans les premières minutes de cotations ce matin, d'après ce qu'indiquent les données de préouverture. Cela malgré la chute du Nasdaq hier (-4,29%) et le net recul de Tokyo ce matin (-2,53%). La double menace de la hausse des taux d'intérêt et du ralentissement de la croissance économique pèse largement sur le moral des investisseurs à l'image de la séance de dégagements d'hier à Paris (-2,75%), la quatrième d'affilée.

Le président de la Fed d'Atlanta, Raphael Bostic, a estimé lundi que la Fed pourrait relever ses taux de 50 points de base lors de chacune des deux ou trois prochaines réunions de politique monétaire, avant d'en mesurer les effets sur l'inflation et l'économie, et de décider si de nouveaux tours de vis seront nécessaires. Si la Fed procédait ainsi à 3 tours de vis lors de ses réunions de juin, juillet et septembre, le taux des "fed funds" pourrait être porté entre 2,25% et 2,5% à la rentrée, un niveau considéré par les experts comme proche de la neutralité vis-à-vis de l'économie.

WALL STREET

Les pertes se sont accrues dans la dernière heure de cotation, lundi à Wall Street, l'indice S&P 500 terminant sous le seuil des 4.000 points pour la première fois depuis le 31 mars 2021, et le Nasdaq abandonnant 4,3%. Les investisseurs ont cédé au pessimisme face aux signes de ralentissement de la croissance chinoise et à la perspective de politiques monétaires plus restrictives de la part des banques centrales.

A la clôture, le Dow Jones a ainsi flanché de 1,99% à 32.245 points, tandis que l'indice large S&P 500 a plongé de 3,2% à 3.991 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a abandonné 4,29% à 11.623 pts. La semaine dernière, le S&P 500 et le Nasdaq avaient signé leur 5e baisse hebdomadaire consécutive pour la première fois depuis environ 10 ans. Depuis le début de l'année, les trois indices perdent respectivement 11,2% pour le DJIA, 16,2% pour le S&P 500 et 25,7% pour le Nasdaq, plombés par les craintes de stagflation et de taux plus élevés.

ECO ET DEVISES

La croissance du PIB français, qui avait été nulle au 1er trimestre, devrait redémarrer au 2e trimestre malgré les conséquences du conflit ukrainien et de la crise du coronavirus, pour atteindre une modeste progression de 0,25% par rapport au 1er trimestre, selon l'Insee.

Europe :
- Production industrielle italienne. (10h00)
- Indice allemand ZEW du sentiment économique. (11h05)
- Indice européen ZEW du sentiment économique. (11h05)

La parité euro / dollar atteint 1,0579$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 104,74$. L'once d'or se traite 1.865$.

VALEURS A SUIVRE

Renault : Mobilize, la marque de Renault qui propose des services flexibles autour de la mobilité, présente aujourd'hui sa stratégie pour projeter le groupe au-delà de l'automobile, générer des revenus récurrents et atteindre l'objectif de réaliser 20% du chiffre d'affaires de Renault Group d'ici à 2030. Grâce à l'utilisation des données, Mobilize peut proposer des services de mobilité, d'énergie, de financement, d'assurance, de paiements, de maintenance et de reconditionnement, et réduire le coût d'usage pour ses clients. "Ces services sont encore plus performants lorsqu'ils s'appuient sur les véhicules spécialement conçus pour les nouvelles mobilités par les équipes de Mobilize" explique la filiale de Renault. L'entité, hors Mobilize Financial Services, vise une rentabilité à deux chiffres de chacune de ses activités d'ici à 2027, avec un objectif de marge opérationnelle à l'équilibre en 2025.

Exclusive Networks : Le chiffre d'affaires brut s'est élevé à 932,4 millions d'euros au 1er trimestre 2022, soit une augmentation de +24,9% d'une année sur l'autre en données publiées, et de +22,9% à taux de change constant. L'activité a connu un début d'année historique grâce à une très forte demande. Certaines commandes pour le 1er trimestre 2022 n'ont pas pu être livrées en raison de la pénurie de produits, comme au 4e trimestre 2021. Finalement, le carnet de commande a maintenu son niveau très élevé en fin de trimestre, comparable à celui de décembre. La croissance de 24,9% du chiffre d'affaires brut au 1er trimestre 2022 provient à 53% de la croissance des fournisseurs existants, à 29% de l'expansion géographique des fournisseurs existants et des nouveaux fournisseurs, et à 18% des acquisitions d'Ignition Technology et de Networks Unlimited.

Rallye annonce que le Tribunal de commerce de Paris a approuvé, le 9 mai, la modification de son plan de sauvegarde, autorisant la réalisation effective de l'offre globale de rachat de sa dette non sécurisée lancée le 23 mars. En conséquence, le règlement-livraison de l'offre de rachat interviendra le 16 mai. Rallye dépensera 36,6 millions d'euros en numéraire pour acquérir 242,3 ME de montant nominal de dette non sécurisée, soit une réduction du montant total de sa dette financière nette d'environ 234,8 ME (incluant les intérêts courus).

Veolia et Saur viennent de signer une promesse unilatérale d'achat en vertu de laquelle Saur s'est engagée à acquérir des activités de Veolia dans les services mobiles de l'eau en Europe, qui font partie des remèdes antitrust exigés par la Commission européenne. Le montant de la vente des actifs en question s'élève à environ 190 millions d'euros.

Trigano annonce avoir pu compenser l'évolution de ses coûts de fabrication par des hausses de tarifs appropriées au premier semestre de son exercice 2021-2022, suivant un calendrier lui permettant de préserver ses marges. Le résultat opérationnel courant consolidé s'est élevé à 179,3 ME et représente 12% du chiffre d'affaires (11,1% en 2020/2021). Compte-tenu d'un résultat financier de 6,8 ME, d'une charge d'impôt sur les sociétés de 46,6 ME et de la contribution positive des sociétés mises en équivalence (2,2 ME), le bénéfice net consolidé s'établit à 141,3 ME (114,4 ME en 2020/2021) et représente 7,34 euros par action.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Aures Technologies, Lacroix

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

La Deutsche Bank débute le suivi d'Euroapi avec un conseil 'achat' et 20 euros dans le viseur.

Berenberg initie la couverture de Stellantis avec une recommandation 'achat' et une cible de 21 euros.

Berenberg initie le suivi de Renault avec un avis 'conserver' et un objectif de 27 euros.

INFOS MARCHÉS

Figeac Aéro : demandes de rachat sur 22,65% des ORNANEs pour 18,6 ME.

Rémy Cointreau : les obligations émises par Orpar sont échangeables.

EN BREF

Groupe PAT : Clariant lance Rootness Awake.

Theravet : accord de distribution au Royaume-Uni.

Maurel&Prom : redémarrage progressif au Gabon.

Quantum Genomics : fin du recrutement des patients de l'étude pivot Fresh.

Alchimie signe un partenariat avec LG Channels.

Vinci va réaliser un projet de construction autoroutière en Australie.

JC Decaux : contrat exclusif de mobilier urbain à Dresde pour 15 ans.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités