Cotation du 24/09/2021 à 18h05 CAC 40 -0,95% 6 638,46
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : des gagnants et des perdants en vue!

Préouverture Paris : des gagnants et des perdants en vue!
Préouverture Paris : des gagnants et des perdants en vue!
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le CAC40 est attendu sur une note stable à l'ouverture, potentiellement avec un léger biais haussier, malgré tout, d'après les indicateurs de préséance à 30 minutes du début des échanges.

Les investisseurs seront peu enclins aux prises de risque alors que la Réserve fédérale américaine annoncera sa décision monétaire après la clôture, et que son président Jerome Powell s'exprimera peu après. Si les marchés n'attendent aucun changement de politique, ils seront toutefois attentifs à toute indication concernant le niveau élevé de l'inflation, la croissance de l'économie et les achats de titres sur les marchés.

Côté valeurs, les mouvements s'annoncent nombreux ce matin suite à l'avalanche de publications semestrielles intervenues depuis la clôture d'hier. Plusieurs poids lourds de la cote parisienne se sont pliés à l'exercice.

De plus, le secteur bancaire devrait bénéficier du relèvement de guidance de Deutsche Bank alors que Banco Santander a dégagé un bénéfice net de 2 milliards d'euros au deuxième trimestre, après avoir encaissé une perte de 11 milliards durant la même période en 2020.

WALL STREET

La cote américaine a terminé sur de nouveaux records ce lundi soir. Le DJIA prend ainsi 0,24% à 35.144 pts et le S&P 500 0,24% aussi à 4.422 pts, tandis que le Nasdaq grappille 0,02% à 14.841 pts. Le baril de brut WTI reprend 0,5% sur le Nymex à 72,20$. L'indice dollar fléchit de 0,4% face à un panier de devises de référence. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond américain à 10 ans évolue à 1,27% et le 30 ans à 1,91%.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Balance du commerce international de biens. (14h30)
- Stocks préliminaires de grossistes. (14h30)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Communiqué de politique monétaire de la Fed. (20h00)
- Conférence de presse de Jerome Powell. (20h30)

Europe :
- Indice GfK allemand du moral des consommateurs. (08h00)
- Taux de chômage en Espagne. (09h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1814$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 74,87$. L'once d'or se traite 1.805$.

VALEURS A SUIVRE

Akka : Mauro Ricci et Jean-Franck Ricci, qui détiennent collectivement 33,10% du capital d'AKKA, se sont engagés à accepter une offre à 42 euros par action en espèces plus une contre-valeur de 7 euros par action en actions ordinaires nouvelles du Groupe Adecco créées à partir du capital autorisé, pour lesquelles Mauro Ricci et Jean-Franck Ricci ont convenu d'une période de blocage de 24 mois.

Solutions 30 a enregistré au deuxième trimestre 2021 un chiffre d'affaires de 216 ME, en hausse de +22,9% (+19,8% en organique). Le groupe annonce que cette croissance organique très soutenue est notamment tirée par les contrats majeurs signés fin 2020 en Belgique dans le domaine de l'énergie, et au 1er semestre 2021 en Italie et en Espagne dans le secteur des télécoms.

Sodexo a décidé de procéder à la recherche d'un nouveau Directeur Général "ou d'une nouvelle Directrice Générale", qui devra remplacer Denis Machuel. Le Conseil d'Administration a en effet mandaté un cabinet de recrutement pour mener à bien la recherche d'un successeur à Denis Machuel qui continuera d'exercer ses fonctions jusqu'au 30 septembre prochain.

Herige : Au titre du 2ème trimestre 2021, poursuit sa dynamique de croissance et réalise un chiffre d'affaires de 199,2 ME en progression de +43,2% (+43,9% à périmètre comparable) par rapport à la même période de l'exercice 2020. Comme appliqué en début d'exercice afin de s'affranchir de l'effet de base favorable lié aux différentes mesures mises en place au sein des 3 activités en 2020 face à la pandémie de Covid-19, la comparaison du chiffre d'affaires du 2ème trimestre 2021 avec la même période en 2019 fait ressortir une croissance de +16,0% (+15,4% à périmètre constant).

Cegedim a réalisé au deuxième trimestre 2021 un chiffre d'affaires en progression de 12,2% en données publiées et de 2,6% par rapport à 2019. Ceci est le reflet d'un deuxième trimestre 2020 particulièrement affecté par la crise sanitaire, principalement les activités " média en pharmacies " et " projets " dans le monde de l'assurance santé, souligne Cegedim. Le groupe enregistre un chiffre d'affaires semestriel de 251,2 millions d'euros, en croissance de 6,3% en données publiées et de 3,4% par rapport à 2019. Cegedim revoit à la hausse son anticipation de croissance organique de son chiffre d'affaires 2021 : dorénavant comprise entre 3% et 5% contre une indication de l'ordre de 2% précédemment.

Nexity annonce ses résultats semestriels, marqués par le retour à sa rentabilité pré-Covid. Sur le nouveau périmètre post-cessions, le chiffre d'affaires, de 2,063 milliards d'euros, a augmenté de 34% par rapport à 2020 et de 26% par rapport à 2019. Le résultat opérationnel courant a doublé à 136 millions d'euros sur le nouveau périmètre. Le groupe souligne par ailleurs le recentrage de la plateforme de services sur les métiers maximisant la création de valeur autour de synergies métiers. L'impact des activités cédées sur le résultat net est de 206 ME, avec une contribution à la réduction de l'endettement net de 412 millions.

M6 : le résultat net semestriel s'établit à 119,3 ME, contre 161,2 ME au 1er semestre 2020, au cours duquel 119,6 ME de plus-values avaient été comptabilisées au titre de l'apport-cession d'iGraal à Global Savings Group et de l'ouverture du capital de Bedrock.

Eurazeo publie des Actifs sous gestion (AUM) en hausse de +39% sur 12 mois à 25,6 MdsE (+18% sur 6 mois). Les levées de fonds ont été record au S1 à 2,4 MdsE, plusieurs fonds majeurs ayant terminé leurs levées ce semestre au-dessus de leur objectif initial (Growth, Private Debt, Secondaries)
Les Commissions de gestion ressortent ainsi en hausse de 17% à 135 ME au S1, dont +30% pour les tiers. L'Actif Net Réévalué (ANR) par action s'inscrit à 99,1 euros, au plus haut niveau historique, en hausse de 18% depuis fin 2020 et de +42% sur 12 mois, dividende inclus, avec une cristallisation de valeur de 6 euros à l'occasion des nombreuses cessions annoncées et une forte progression de la valeur des actifs, notamment sur le segment Growth Investissements soutenus grâce à un 'dealflow' riche. Le résultat net du S1 part du groupe est de 476 ME et la trésorerie nette à fin juin 2021 ressort à 315 ME.

Imerys publie un Ebitda courant en progression de plus de 38% au premier semestre 2021 à 400 millions d'euros, pour une marge de 18,6% à comparer à un niveau de 15,2% un an avant. Le résultat courant net part du groupe, ressort à 158,3 millions d'euros, contre 72,8 millions sur la période comparable de l'an dernier. Le chiffre d'affaires semestriel progresse de 13,6% à 2,158 milliards d'euros. La croissance organique ressort solide à 17% (et même 29% au T2), portée par de bonnes performances commerciales et la reprise économique mondiale. Le groupe évoque par ailleurs une accélération du prix-mix à +2,6% au T2 à comparer à +0,5% au T1. Le niveau de marge d'Ebitda courant de 18,6% est supérieur à celui de 2019 (17,6%). Le résultat courant net a plus que doublé. La génération de trésorerie est solide, avec un cash flow libre opérationnel courant net de 122 millions d'euros au S1. Au 30 juin, la dette financière nette était de 1,55 MdE.

Kering : Multiplié par plus de 2,3 par rapport à 2020, le résultat opérationnel courant s'approche du niveau du premier semestre 2019. La marge opérationnelle courante progresse de plus de 10 points pour atteindre 27,8%, portée par le rebond de la performance de toutes les Maisons. Le cash flow libre opérationnel atteint un niveau record, à 2.353,9 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant grimpe de 135% à 2,237 milliards d'euros. Le résultat net du groupe atteint 1,479 milliard d'euros (+443% !) et le résultat net part du groupe récurrent 1,477 milliard (+159%), contre respectivement 273 ME et 569 ME sur la période comparable de l'an dernier.

Europcar Mobility Group : En réponse à des rumeurs de marché, le groupe confirme être en discussions avancées avec un consortium composé de Volkswagen Group, Attestor Limited et Pon Holdings B.V. pour une opération sur son capital sous forme d'une éventuelle offre publique d'achat à un prix de l'ordre de 50 centimes d'euros par action. "Il n'y a aucune certitude quant à l'issue de ces discussions et la société tiendra le marché informé rapidement" précise le groupe.

Atos a fait état d'une baisse de son chiffre d'affaires de 1% à taux de change constants, à 5,242 milliards d'euros (-2,7% en organique), et d'une baisse de sa marge opérationnelle à 5,6% contre 7,8% au premier semestre 2020. Atos a signé un accord en vue d'acquérir Visual BI, une société américaine en forte croissance et l'un des leaders de l'analyse des données et de la Business Intelligence (BI) dans le cloud. Atos rachète aussi Nimbix, fournisseur d'une plateforme cloud HPC de référence, basé aux États-Unis.

TF1 : Le résultat net part du Groupe s'établit à 108,4 millions d'euros, en hausse de 70 millions d'euros sur un an. TF1 prévoit un taux de marge opérationnelle courante à
deux chiffres dès 2021, de l'ordre de celui de 2019. Faisant suite à l'avis favorable rendu fin juin par les instances représentatives du personnel, les groupes Bouygues et RTL ont annoncé le 8 juillet dernier avoir signé les accords relatifs au projet de rapprochement entre les groupes TF1 et M6.

CGG annonce ses comptes sur le premier semestre marqué par un Chiffre d'affaires de 380 M$, un EBITDAs de 88 M$ et un résultat opérationnel de (15) M$. Le Chiffre d'affaires des activités ressort à 370 M$, en baisse de 22% sur un an. L'EBITDAs des activités est de 78 M$ et l'EBITDAs ajusté des activités de 75 M$, soit une marge de 20% en raison du mix défavorable des activités. Le résultat opérationnel des activités s'inscrit à (18) M$ et le Résultat opérationnel ajusté des activités à (28) M$. Le Résultat net du groupe est de (132) M$, soit une division par 2 de la perte nette du Groupe sur un an. Le Cash-Flow Net ressort à (27) M$ avant (39) M$ de frais associés au refinancement de la dette.

Capgemini annonce relever ses objectifs financiers pour 2021, porté par un premier semestre solide et de "très bonnes" perspectives pour la deuxième partie de l'année.
La génération de free cash-flow organique est désormais attendue supérieure à un montant de 1,5 Milliard d'euros contre 1,3 Milliard d'euros auparavant. Sur le premier semestre, le chiffre d'affaires a atteint 8,71 Milliards d'euros, en croissance organique de 7,1%. "Après un premier trimestre déjà marqué par une croissance plus importante qu'anticipée, le groupe a fortement accéléré au deuxième trimestre", explique le management. Sur le dernier trimestre, la croissance organique est ainsi ressortie à 12,9%, un niveau nettement supérieur à celui d'avant la crise sanitaire. La marge opérationnelle a atteint 12% du chiffre d'affaires au premier semestre, en progression de 120 points sur un an, et la génération de free cash-flow organique s'est élevée à 429 Millions d'euros contre 106 Millions d'euros sur la même période en 2020.

Nexans fait part d'un rebond de son chiffre d'affaires standard de 12% en croissance organique par rapport au premier semestre 2020 à 3,112 MdsE au premier semestre 2021, avec une croissance organique de 24,2% au deuxième trimestre, soutenue par un solide rattrapage de la demande et une gestion mix/prix favorable. Le groupe affiche un EBITDA record de 222 Millions d'euros et une marge d'EBITDA de 7,1%, en hausse de +155 points de base par rapport au premier semestre 2020, grâce à une croissance sélective, à une gestion efficace des matières premières (approvisionnement, hausse des prix), et à une réduction structurelle de la complexité et des coûts. Le groupe souligne aussi la surperformance du ROCE qui atteint 14,2% à la fin juin 2021. L'amélioration du résultat net est sensible à 81 millions d'euros, tiré par la hausse du prix du cuivre.

Rexel affiche une marge d'EBITA ajusté du S1 21 en hausse de +232 bps à 5,6% (supérieure à la marge de 4,7% du S1 19) grâce à la pénétration digitale (22,6% des ventes au T2 21, en hausse de +123 bps, dont 33,2% des ventes en Europe), la gestion des augmentations de prix et à l'excellence opérationnelle. Le Résultat net récurrent de 241,7 ME au S1 2021 (+192,9%), résultant d'une performance d'EBITA historiquement élevée et d'un bilan optimisé. Rexel confirme ses objectifs de l'année 2021 récemment rehaussés, avec un fort potentiel de hausse dans toutes les zones géographiques, notamment en Amérique du Nord où les volumes, hors inflation, demeurent 15% en dessous du niveau d'avant-crise.

SCOR a dégagé un résultat net solide de 380 ME au premier semestre, alors que les primes brutes émises ont atteint 8,44 Milliards d'Euros, en hausse de 9,1 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2020 (+3% à taux de change courants).

Elior : Le chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2020-2021 s'établit à 2.783 ME, à comparer à 3.131 ME en 2019-2020, soit une contraction organique de 9,1% qui traduit l'impact persistant de la crise sanitaire sur notre activité. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre est de 914 ME, contre 672 ME un an plus tôt, soit une croissance organique de +39,2% qui reflète une nette amélioration du contexte sanitaire par rapport aux confinements stricts mis en place lors de la première vague pandémique en 2020. Au troisième trimestre de l'exercice 2020-2021, le chiffre d'affaires s'est établi à 74% de celui du troisième trimestre de l'exercice 2018-2019 (pré-Covid), quasi-inchangé comparé aux 73% du second trimestre.

Bureau Veritas annonce un Chiffre d'affaires de 2.418,4 Millions d'euros au premier semestre 2021, en hausse de 14,3% sur une base organique (dont 22,5% au deuxième trimestre), et de 9,9% par rapport à l'exercice précédent. Le Résultat opérationnel ajusté est de 378,2 Millions d'euros, avec une marge de 15,6%, soit une augmentation de 583 points de base par rapport à l'exercice précédent, bénéficiant du levier opérationnel et de la maîtrise des coûts. Le Résultat opérationnel s'inscrit à 346,1 Millions d'euros, par rapport aux 59,6 Millions d'euros du S1 2020. Le Résultat net part du Groupe est de 196,9 millions d'euros, par rapport à une perte de 34,1 Millions d'euros au S1 2020. Le Résultat net ajusté s'inscrit à 214,7 Millions d'euros, (0,48 euro par action) contre 87,4 Millions d'euros (0,19 euro par action) au S1 2020.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

McPhy, Solocal, Ober, Delta Drone, EXEL Industries, Mare Nostrum, UV Germi, AST Groupe, Linedata, SQLI Axway, SergeFerrari, Filae, Passat.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

RBC ajuste son objectif de 139 à 143 euros sur Michelin (achat).

Jefferies est à l'achat sur Virbac avec un cours cible ajusté en hausse à 405 euros.

HSBC relève son cours cible à 32 euros sur Bureau Veritas.

JP Morgan ajuste son objectif de 42 à 50 euros sur Dassault Systèmes et HSBC vise désormais un cours de 40 euros.

Barclays abaisse sa cible sur McPhy à 30 euros.

INFOS MARCHES

Valeo place de 700 ME d'obligations indexées sur un objectif de développement durable.

Genkyotex : un prêt de Calliditas pour aller au-delà du 31 juillet...

EN BREF

E-Pango contrat avec les Opéras de Paris et la Région Grand-Est.

Abionyx Pharma a reçu un avis favorable de l'EMA.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !