Cotation du 03/04/2020 à 18h05 CAC 40 -1,57% 4 154,58
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : CAC40, 18% de rebond !

Préouverture Paris : CAC40, 18% de rebond !
Préouverture Paris : CAC40, 18% de rebond !
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

La plus forte hausse depuis 1933! Wall Street n'a pas rebondi à moitié hier ! Le CAC40 non plus, avec plus de 8% de progression à la clôture. Et ce matin, le mouvement va se poursuivre et l'indice parisien pourrait franchir les 4.300 points à l'ouverture selon les indicateurs de préséance. A ce niveau, l'indice parisien reprendrait 18,65% par rapport au plus bas en séance du 16 mars.

Les investisseurs ont les yeux rivés sur les Etats-Unis où la crise sanitaire a débuté, les confinements aussi et où finalement, Républicains et Démocrates viennent de se mettre d'accord sur un plan de relance à hauteur de 2.000 milliards de Dollars dont 500 Mds$ d'hélicopter money!

Donald Trump a affirmé qu'un confinement trop prolongé pourrait "détruire" l'économie de la première puissance mondiale. "On peut détruire un pays en le fermant de cette façon", a-t-il expliqué, estimant qu'une "grave récession" pourrait faire plus de victimes que le nouveau coronavirus. De quoi encourager les investisseurs à miser sur une chute du PIB un peu moins forte qu'anticipé initialement ?

WALL STREET

La Bourse de New York a rebondi vigoureusement mardi, après être tombée la veille à un nouveau plus bas depuis la fin 2016, face au risque d'une récession liée à la pandémie de coronavirus. A la clôture, l'indice Dow Jones a rebondi de 11,37% (soit +2.113 points !) pour finir à 20.704 points. Il s'agit de la plus forte hausse en pourcentage de l'indice phare de Wall Street depuis 1933, dans le sillage de la grande crise de 1929... Ainsi, le 15 mars 1933, le DJIA avait flambé de 15,3%, sa meilleure performance historique sur une séance.

De son côté, l'indice large S&P 500 a grimpé de 9,38% à 2.447 pts, et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a progressé de 8,12% pour finir à 7.417 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Commandes de biens durables. (13h30)
- Indice des prix de l'immobilier de la Federal Housing Finance Agency (FHFA). (14h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (15h30)

Europe :
- Indice Ifo allemand du climat des affaires. (10h00)
- Indice britannique des prix à la consommation. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.605$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0823$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 27,72$.

VALEURS A SUIVRE

Capgemini annonce la signature d'un accord pour l'acquisition de WhiteSky Labs, l'un des leaders mondiaux parmi les cabinets de conseil indépendants experts en solutions MuleSoft1, présent en Australie et en Asie.
Les plus de 150 collaborateurs de WhiteSky Labs viendront renforcer les équipes de Capgemini afin d'exploiter le potentiel de l'intégration des APIs pour accélérer la transformation digitale des organisations des secteurs public et privé de la région.

Ipsen a décidé de suspendre ses objectifs financiers 2020 annoncés en février dernier. À ce stade, il n'est pas possible de quantifier son impact sur les états financiers du Groupe. De nouvelles informations seront communiquées à mesure que la situation évoluera. Le Groupe bénéficie d'une situation financière très solide avec les liquidités et financements nécessaires. Ipsen confirme sa proposition d'un dividende de 1 euro par action au titre de l'exercice 2019.

Groupe Crit Le résultat opérationnel courant s'établit à 128,3 ME (127,8 ME hors impact IFRS 16). Le résultat net part du Groupe ressort à 73 ME, intégrant une charge d'impôt additionnelle de16,6 ME liée à sortie du CICE. Le taux d'imposition passe ainsi de 29,9% en 2018 à 42,7%. Le Conseil d'Administration de Groupe Crit a décidé de maintenir le dividende. Il proposera à l'Assemblée générale du 5 juin 2020 un dividende net par action de 1 euro.

Imerys : la propagation de la pandémie devrait se traduire par une baisse d'activité, pouvant résulter par des fermetures temporaires d'usines sous l'effet d'un recul marqué de la demande sur certains marchés finaux (automobile, acier, construction), de décisions de confinement prises par les autorités et/ou de difficultés d'approvisionnement et logistiques. Dans ce contexte, Imerys compte sur sa solide structure financière, et prend toutes les mesures nécessaires pour préserver sa rentabilité, sa liquidité et sa structure financière.

SMCP annonce une croissance de 11,3% de son chiffre d'affaires à 1.131,9 ME, en données publiées (+8,7 % à tcpc) avec une croissance de +14,2% des ventes à l'international (tcpc). Le groupe fait part d'une bonne résilience en France dans un marché difficile. L'EBITDA ajusté est en hausse de 1,6% à 174,2 ME, soit une marge de 15,4%. Le résultat net progresse de +14,1% à 59,4 ME, hors pénalités liées au refinancement. Le ratio d'endettement (dette financière nette/EBITDA ajusté) est de 2,2x (contre 1,6x) à la suite de l'acquisition de De Fursac.

Altice Europe : Le principal résultat opérationnel a progressé d'environ 14% au 4e trimestre à changes constants pour atteindre 1,45 milliard d'euros sur l'année. Le chiffre d'affaires du groupe a grimpé de 11% à 4 milliards d'euros au cours des quatre derniers mois de l'année, un chiffre qui ressort supérieur au consensus des analystes compilé par la société. Le groupe a déclaré qu'il visait une nouvelle progression de ses résultats et de son chiffre d'affaires 2020.

Europcar Mobility Group considère que ses objectifs 2020 ne sont plus d'actualité. Il est encore prématuré d'estimer les impacts de la crise actuelle sur ses ambitions à court et moyen-terme (SHIFT 2023). Le dividende est coupé.

Guerbet : Le chiffre d'affaires 2019 de est de 816,9 ME, soit une progression de 3,5% par rapport à 2018. A taux de change constant, la progression est de 2%. Le Résultat opérationnel s'établit à 51,7 ME contre 69,9 ME. Le Résultat net s'élève à 37,3 ME contre 46,8 ME pour l'exercice 2018.

ILS ONT PUBLIÉ LEURS CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

ADA, Agta Record, CIOA, HighCo, Navya, Orapi, Tivoly, SQLI.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Bernstein repasse à 'surperformance' sur Total en ciblant un cours de 38 euros.

Berenberg conserve Air liquide avec un cours cible ramené de 130 à 120 euros, conserve aussi L'Oréal avec une cibla ajustée de 245 à 211 euros et conserve Danone avec un objectif abaissé de 72 à 64 euros.

Jefferies passe d'acheter à 'conserver' sur Faurecia en ciblant un cours de 30 euros.

JP Morgan passe de 'surpondérer' à 'neutre' sur Nexans en ciblant un cours de 29 euros.

Société Générale repasse à l'achat sur Scor en visant 30 euros.

Credit Suisse passe de 'surperformance' à 'neutre' sur Technip avec un objectif abaissé de 25 à 8,40 euros. AlphaValue est à l'achat avec un cours cible ramené à 13,10 euros.

INFOS MARCHéS

Valeo : cooptation du FSP au conseil d'administration.

Sanofi place des emprunts obligataires de 1,5 MdE.

EN BREF

Mauna Kea constate un ralentissement de l'évolution des procédures les autorités sanitaires ralentissant leru travail elles-même.

Biophytis : fin du recrutement dans l'étude de Phase 2b SARA-INT.

Air Liquide augmente sa production de ventilateurs de réanimation.

Eiffage gérera la future autoroute A79 (Allier) pendant 48 ans.

Kerlink : partenaire de Zenner IoT Solutions en Allemagne.

EDF réduit les effectifs sur son chantier d'Hinkley Point.

Delfingen met en place des outils de financement afin de faire face à la crise.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !