Cotation du 27/11/2020 à 18h05 CAC 40 +0,56% 5 598,18
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : Biden, le CAC40 et les 5.000 points

Préouverture Paris : Biden, le CAC40 et les 5.000 points
Préouverture Paris : Biden, le CAC40 et les 5.000 points
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — L 'effet Biden est immédiat sur les Marchés. La victoire du Démocrate finalement acquise, les actifs à risque progressent nettement. Le CAC40 est ainsi attendu en vive hausse, au-dessus des 5.000 points. Dans le sillage de la Bourse de Tokyo qui vient de terminer en forte hausse lundi, le Nikkei évoluant même à un plus haut depuis 1991!

Joe Biden a lancé les préparatifs de la transition après l'annonce samedi par les médias américains de sa victoire dans l'Etat de Pennsylvanie, qui l'assure de disposer de la majorité des grands électeurs. De son côté, Trump n'a toujours pas l'intention de concéder la défaite. Les premières plaintes pour fraudes devraient être déposées d'ici la fin de semaine. Ses avocats assurent disposer d'une douzaine de témoignages.

Le maintien d'un Sénat à majorité républicaine a aussi de quoi rassurer les Marchés, les mesures de hausses d'impôts sur les entreprises de Biden, n'en seront que plus difficiles à mettre en place.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini proche de l'équilibre vendredi, mais s'est envolée de plus de 7% sur la semaine malgré les incertitudes sur l'élection présidentielle américaine de mardi. Vendredi soir, le décompte des voix se poursuivait, et Joe Biden semblait approcher de la victoire, tandis que le camp de Donald Trump a déposé des recours en justice contre le vote par correspondance. Pendant ce temps, le marché de l'emploi a continué de se redresser en octobre, mais la situation sanitaire s'est dégradée aux Etats-Unis, où le seuil des 100.000 nouveaux cas quotidiens de coronavirus a été franchi. La Réserve fédérale a maintenu jeudi sa politique monétaire très accommodante, mais se tient prête à agir davantage si nécessaire face à la crise actuelle.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,24% à 28.323 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fini stable (-0,03%) à 3.509 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a grappillé 0,04% à 11.895 pts. Plus tôt, en Europe, l'EuroStoxx 50 a fléchi de 0,36% et le CAC 40 a cédé 0,46%, mais a signé sa meilleure semaine (+7,8%) depuis avril.

ECO ET DEVISES

Europe :
- Balance commerciale allemande. (08h00)
- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.958$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1898$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 40,44$.

VALEURS A SUIVRE

Société Générale doit annoncer ce lundi la suppression d'environ 650 postes en France, dont la moitié en région parisienne, a rapporté 'Les Echos' dimanche. Cette mesure concernera essentiellement la division de Banque de Financement et d'Investissement (BFI), qui concentre les difficultés depuis plusieurs années, précise le quotidien. Elle intervient un an à peine après la suppression de 1.200 postes dans cette même division, au niveau mondial. Elle pourrait être suivie de réductions d'effectifs dans la banque de détail avec le projet de fusion entre les réseaux Société Générale et Crédit du Nord.

Airbus : les commandes brutes s'élèvent à 381 avions au 31 octobre 2020, pour un total de 308 commandes nettes. La société a enregistré 11 nouvelles commandes sur le mois, dont 6 ACJ TwoTwenty récemment commercialisés, 4 unités de la famille A320neo et 1 ACJ 320neo. Airbus a livré au total 72 appareils en octobre. Il s'agissait de 12 A220 (dont le premier A220-300 à Delta Air Lines), 43 unités de la famille A320 avec SAS et Titan Airways prenant livraison de leur premier A321neo, 4 A330 dont le premier A330-800 livré à Kuwait Airways, 12 A350 et 1 A380. Le carnet de commandes d'avions Airbus restant à livrer au 31 octobre s'établissait à 7.377, dont 507 A220, 6.010 appareils de la famille A320, 313 A330, 539 A350 XWB et 8 A380.

Saint-Gobain s'apprêterait à céder Lapeyre au fonds d'investissement allemand Mutares ce lundi. Une vente un peu particulière puisque c'est le vendeur qui donnerait de l'argent, environ 215 millions d'euros, à l'acheteur. Depuis octobre 2019, le géant français de la construction cherchait à céder l'enseigne, dont il était devenu propriétaire en 1996. Lapeyre ne cesse de perdre de l'argent : entre 60 et 90 millions d'euros par an, pour environ 600 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Orange Roumanie va acquérir un bloc majoritaire de 54 % du capital de Telekom Romania Communications, dans le cadre d'une transaction "qui accélérera considérablement la stratégie d'Orange de devenir l'opérateur convergent de référence pour les abonnés en Roumanie". Orange paiera 268 ME, net de dette et de trésorerie et sous réserve d'ajustements usuels à la réalisation de la transaction, correspondant à une valeur d'entreprise totale de 497 ME pour 100 % de TKR et pour sa base d'abonnés convergents.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Les Hôtels Baverez, Tronics

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Morgan Stanley passe de 'sous-pondérer' à 'pondération en ligne' sur L'Oréal en ciblant un cours de 300 euros.

Goldman Sachs repasse d'acheter à 'neutre' sur Michelin avec une cible de 113 euros.

Jefferies repasse à l'achat sur Eurazeo.

INFOS MARCHES

Acheter-Louer.fr : conversion de 500.000 Obligations Convertibles 2020 en actions.

Amoeba : huitième tranche d'OCA.

EN BREF

AgroGeneration : transfert du siège social.

Noxxon débute le recrutement de la cohorte de la plus forte dose.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !