Cotation du 16/11/2018 à 18h05 CAC 40 -0,17% 5 025,20
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : attendu en légère baisse, le CAC40 devrait se maintenir au-dessus des 5.300 points

Préouverture Paris : attendu en légère baisse, le CAC40 devrait se maintenir au-dessus des 5.300 points
Préouverture Paris : attendu en légère baisse, le CAC40 devrait se maintenir au-dessus des 5.300 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 qui a assez nettement repassé les 5.300 points hier en clôture, mais aussi son niveau d'équilibre depuis le début d'année, devrait souffler ce matin : il est attendu en légère baisse, se maintenant toutefois au-dessus de ce niveau symbolique des 5.300 points. L'indice parisien reste sur quatre séances consécutives de hausse.

Les marchés demeurent toujours dans l'expectative concernant l'évolution des discussions commerciales entre les Etats-Unis et leurs grands partenaires. Les évolutions qui se font attendre... L'administration Trump a intensifié ses échanges avec la Chine mais on attend toujours que la Maison blanche se prononce sur l'imposition de droits de douane à 200 milliards de dollars supplémentaires de produits importés de Chine aux Etats-Unis, tout en préparant l'étape suivante, qui en viserait 267 milliards de plus.

La Réserve fédérale a publié mercredi soir son dernier Livre Beige, qui apporte des éléments d'inquiétude liés aux tensions commerciales et à un marché de l'emploi de plus en plus tendu. Si l'économie américaine a continué de croître dans son ensemble "à un rythme modéré", la banque centrale s'inquiète d'un attentisme en matière d'investissement en raison des tensions commerciales, ainsi que d'un manque de main d'oeuvre, tant qualifiée que non qualifiée, dans de nombreux secteurs.

Les investisseurs attendent peu en revanche de la réunion monétaire de jeudi de la Banque centrale européenne qui ne devrait pas réserver d'annonce spectaculaire, et donc peu bousculer les marchés. On s'attend toutefois à ce que la BCE revoit à la marge ses prévisions économiques.

WALL STREET

La Bourse américaine a eu du mal à s'orienter mercredi, mais a limité les dégâts en fin de séance après des informations concernant la possible reprise des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Le Livre Beige de la Fed, publié en soirée, a relevé des signes de ralentissement de la croissance aux Etats-Unis, liés aux tensions commerciales... L'action d'Apple a reculé de 1,2% après la présentation de trois nouveaux iPhones et d'une nouvelle Apple Watch. Les cours du pétrole ont poursuivi leur ascension après une nette baisse des stocks hebdomadaires aux Etats-Unis. En outre, les inquiétudes concernant l'ouragan Florence se sont quelque peu estompées, le cyclone ayant été rétrogradé de catégorie 4 à 3.

A la clôture, l'indice Dow Jones a avancé de 0,11% à 25.998 points, tandis que l'indice large S&P 500 a grappillé 0,04% à 2.888 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a cédé 0,23% à 7.954 pts, après avoir toutefois abandonné plus de 1% en cours de séance.

ECO ET DEVISES

France :
- Indice des prix à la consommation, résultats définitifs. (08h45)
- Créations d'entreprises en août. (08h45)

Etats-Unis :
- Indice des prix à la consommation. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Balance budgétaire américaine. (20h00)

Europe :
- Réunions Ecofin.
- Indice final des prix à la consommation en Allemagne. (08h00)
- Communiqué britannique de politique monétaire. (13h00)
- Décision monétaire de la Banque d'Angleterre. (13h00)
- Annonce du principal taux de refinancement - BCE. (13h45)
- Conférence de presse de la BCE. (14h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1621$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 79,73$. L'once d'or se traite 1.195$.

VALEURS A SUIVRE

Natixis : Le Groupe BPCE envisage de simplifier son organisation en intégrant au sein de BPCE SA, les métiers Affacturage, Cautions & garanties, Crédit-bail, Crédit à la consommation et Titres. À cet effet, BPCE SA envisage d'acquérir ces activités auprès de Natixis pour un prix global de 2,7 MdsE.

Rubis publie des comptes intermédiaires mi-figue mi-raisin. Alors que le chiffre d'affaires progresse de 32% à 2.403 ME, les résultat opérationnel courant s'inscrit en hausse moins rapide, à 202 ME (+14%), et stable à périmètre constant. Le résultat net part du Groupe atteint 129 ME en recul de 7%.

Esso publie une résultat opérationnel ajusté en perte de 132 ME, reflétant principalement les impacts de la détérioration des marges de raffinage par rapport au premier semestre 2017 et de l'arrêt pour entretien planifié de la raffinerie de Gravenchon. Le Résultat net est de 37 ME, tenant compte des effets stocks positifs pour 178 ME.

Groupe Partouche annonce son chiffre d'affaires pour le 3ème trimestre (mai - juillet) de l'exercice 2018.
Sur le troisième trimestre (mai-juillet) de l'exercice en cours, malgré une fréquentation des casinos en baisse liée à la période caniculaire et à la Coupe du monde de football, Groupe Partouche a enregistré, par rapport à la même période un an plus tôt, une croissance de +1% de son chiffre d'affaires à 99,9 ME.

Korian affiche une progression du résultat net courant (part du groupe) est de 26,3% à 52 ME, rapporté à un CA de 1.634 ME (+6%). La Situation financière est favorable avec un levier financier stable par rapport à son niveau de fin décembre 2017 (3,2X). Le groupe relève ses objectifs annuels 2018 : croissance du chiffre d'affaires proche de 6% et taux de marge opérationnelle (EBITDA) stable.

Saint-Gobain lance avec succès une émission obligataire de 1 MdE en 2 tranches : 500 ME à 5 ans avec un coupon de 0,875% et 500 ME à 10 ans avec un coupon de 1,875%.
Avec cette opération en deux tranches, Saint-Gobain profite de conditions de marché favorables pour allonger la maturité moyenne de sa dette tout en optimisant son coût de financement moyen.

Akka : Le chiffre d'affaires a progressé de +7,9% en économique au premier semestre 2018 à 711,9 ME. La croissance organique s'élève à 7,3% sur le semestre. Le résultat opérationnel d'activité bondit de 17,6% à 48,8 ME contre 41,5 ME au premier semestre 2017. Le résultat net consolidé progresse de 18% à 20,6 ME. Il représente 2,9% du chiffre d'affaires contre 2,6% au S1 2017.

* CHIFFRES D'AFFAIRES / RESULTATS PUBLIES :

Advini, Compagnie Lebon, Cerinnov, Groupe Open, Aubay, Oceasoft, Sogeclair, Synergie, TFF Group, Le Noble Age.

*ANALYSTES

GreenSome Finance abaisse à 46,70 euros son objectif de cours sur Sogeclair tout en restant acheteur.

Morgan Stanley débute le suivi d'Ubisoft (en ligne) en visant un cours de 100 euros.

AlphaValue remonte son cours cible de 3 euros, à 383 euros, sur Hermès mais reste vendeur.

Kepler Cheuvreux réhausse légèrement le dossier Natixis à 7,30 euros en restant à l'achat.

MainFirst débute la couverture de Rexel à 'sousperformance' en ciblant un cours de 11,60 euros.

* EN BREF :

GenSight Biologics fait le point sur les parcours clinique et règlementaire de GS010.

Deinove signe un partenariat stratégique avec Univar.

Pharmagest conclut un partenariat avec Korian.

Amoeba a atteint la dernière phase d'évaluation du dossier règlementaire aux États-Unis.

BIO-UV Group annonce la signature de 3 commandes majeures.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com