Cotation du 20/04/2018 à 18h05 CAC 40 +0,39% 5 412,83
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : accord stratégique entre Fnac Darty et Google

Préouverture Paris : accord stratégique entre Fnac Darty et Google
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Les marchés semblent amortir le choc des frappes en Syrie sans gros soucis ce lundi matin, avec un CAC40 attendu en légère hausse... malgré la baisse des indices boursiers américains vendredi, même si, sur l'ensemble de la semaine, le bilan est ressorti largement positif outre-Atlantique, en hausse de l'ordre de 2% pour les principaux indices. En Asie, la baisse l'emporte à Shanghai (-1,8%) mais Seoul et Tokyo ne bronchent pas...

WALL STREET

Les investisseurs n'ont pas été impressionnés par les résultats meilleurs que prévu de trois banques (JP Morgan Chase, Wells Fargo et Citigroup) qui avaient été en grande partie anticipés...
Le Dow Jones a cédé 0,5% à 24.360 points à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,29% à 2.656 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fléchi de 0,47% à 7.106 pts. Sur la semaine, les trois indices ont cependant gagné respectivement 1,8%, 2% et 2,7%.

ECO ET DEVISES

Sur le marché des changes, l'euro revient à 1,2335$.
Le pétrole marque un temps d'arrêt, après avoir signé sa plus forte progression hebdomadaire depuis juillet 2017, sur fond de tensions géopolitiques et de baisse des stocks mondiaux. Le baril de brut américain WTI évolue désormais à 66,80$ après avoir atteint son plus haut niveau depuis novembre 2014 vendredi. Le Brent de la Mer du nord revient sous les 72$. Sur la semaine écoulée, le pétrole WTI avait flambé de 8% avec le Brent. L'once d'or monte à 1.341$.

Sur le plan macro-économique, les marchés ont peu apprécié vendredi l'annonce d'une chute de l'indice du sentiment des consommateurs américains en avril. Cet indice, mesuré par l'Université du Michigan, est ressorti à 97,8 contre 100,6 attendu par le consensus des économistes, et après 101,4 en mars.

VALEURS A SUIVRE

* FNAC Darty : Quelques mois après le succès du lancement dans ses magasins de Google Home, la première enceinte intelligente et connectée de Google, Fnac Darty annonce le déploiement d'espaces de démonstration des produits Google dans l'ensemble de ses magasins
L'intégralité des magasins du groupe va accueillir des espaces de démonstration des produits et services Google. Les clients Fnac et Darty pourront découvrir l'univers Google au sein d'espaces expérientiels de 10 à 50m2 présentant notamment les possibilités offertes par l'Assistant Google (l'assistant personnel intelligent de Google, présent sur de nombreux appareils comme l'enceinte intelligente Google Home ou les smartphones compatibles) et son écosystème. Les produits Google seront également mis en avant de façon différenciée sur les sites internet du groupe et au sein des catégories de produits embarquant ses services : Son, Téléphonie, IT, Photo... Fnac Darty sera l'un des partenaires privilégiés de Google pour ses lancements de produits à travers des promotions ou mises en avant...

* Air France : "La négociation pour la recherche d'un compromis est la seule option pour sortir du conflit. Refuser le compromis et poursuivre la fuite en avant dans cette grève, c'est prendre une lourde responsabilité vis-à-vis des salariés de l'entreprise, et des clients qui font vivre Air France" estime la direction. Les membres de l'intersyndicale ont refusé la proposition de la direction de poursuivre la négociation vendredi soir et de reprendre les échanges samedi 14 avril. La direction convoque donc une nouvelle réunion de négociation ce lundi à 9h00.

* Sanofi : Advent International serait bien placé pour reprendre la filiale européenne de génériques de Sanofi. Selon les informations du Financial Times, le fonds britannique de capital-investissement est à la lutte avec plusieurs sociétés de private-equity mais également avec des groupes pharmaceutiques. BC Partners serait notamment dans la course avec Advent. Le prix de Zentiva ne sera pas le seul élément pris en considération au moment de faire un choix, selon les trois sources du quotidien financier. Un accord éventuel, soumis à l'approbation du conseil d'administration de Sanofi, pourrait être annoncé dans les prochains jours même si rien n'est encore fait.

* Altran a confirmé le succès de son augmentation de capital d'environ 750 ME destinée à rembourser une partie de la dette contractée dans le cadre de l'acquisition d'Aricent. Cette acquisition, finalisée le 20 mars 2018, permet à Altran de devenir le leader mondial inégalé des services d'ingénierie et de R&D.

* Marie Brizard Wine & Spirit a annoncé les résultats de ses travaux d'audit interne et externe menés en Pologne, les dernières informations disponibles sur ses résultats 2017 ainsi que sur les travaux de clôture des comptes de l'exercice 2017. L'EBITDA estimé 2017 est désormais attendu dans une fourchette comprise entre -11 ME et -12 ME contre -6,5 ME redouté en février.

* Egide : Au 1er trimestre 2018, le groupe Egide a réalisé un chiffre d'affaires consolidé (non audité) de 8,03 millions d'euros, en croissance de +24,5% par rapport au 1er trimestre de l'exercice précédent, et ce dans un contexte défavorable de l'évolution de la parité Euro/Dollar.
A périmètre comparable et à taux de change constant, les ventes du 1er trimestre affichent une croissance de +8,5%. Hors variation des taux change (1,22934 vs 1,06473), les ventes du 1er trimestre auraient été de 8,7 ME.
L'impact positif de l'intégration de Santier sur les ventes du groupe se confirme, tout comme la croissance des ventes céramique HTCC d'Egide USA. Sur le 1er trimestre 2018, les filiales américaines du groupe ont représenté 52% des ventes totales (42% en 2017).

* Chargeurs : Au premier trimestre 2018, le chiffre d'affaires du Groupe a affiché une croissance organique de 4% à 144,8 ME (et de 5,7% hors Luxury Materials à 114,8 ME), portée par de forts volumes d'activité et l'optimisation continue du mix produits. Cette performance a été réalisée en dépit d'une base de comparaison très élevée au premier trimestre 2017, lui-même en croissance organique de 8,1% - contre +3,2% en année pleine 2017.

* Recylex : Pour 2017, le chiffre d'affaires du Groupe Recylex atteint 450,3 millions d'euros, en forte progression de +18% par rapport à 2016. Le chiffre d'affaires retraité 207 a atteint 476,5 ME, en progression de +19% par rapport à 2016.
Le résultat opérationnel courant en normes IFRS est de 14,5 ME, en forte progression par rapport à un résultat à l'équilibre en 2016. Le ROC retraité s'élève à 25 ME (9 ME en 2016), soit une amélioration du même ordre que celle en normes IFRS.
Le résultat net de l'exercice 2017 affiche un bénéfice net de 18 ME (-10,1 ME en 2017).

* Catana : Le chiffre d`affaires du 1er semestre 2017-2018 de Catana s'est établi à 26,5 ME, et affiche à nouveau une très forte croissance par rapport à l'exercice dernier (+43%) confirmant l'accélération des ventes de la gamme BALI et du nouveau CATANA 53.
Dans un premier semestre riche en salons nautiques sur l'ensemble du globe, le marché des multicoques a démontré son excellente dynamique, confirmant la pertinence du recentrage stratégique de CATANA GROUP autour de ce segment de marché depuis plusieurs années.

* Deinove : La société de biotechnologie qui découvre, développe et produit des composés à haute valeur ajoutée à partir de bactéries rares, et Greentech, acteur majeur de la production et distribution d'ingrédients issus de biotechnologie, annoncent aujourd'hui le lancement d'HEBELYS, premier actif anti-âge issu de la collaboration engagée en mars 2017.
HEBELYS sera présenté sur le stand de Greentech au salon In-cosmetics Global qui se déroule à Amsterdam du 17 au 19 avril 2018.

* CGG SA, la société mère du groupe CGG, a annoncé que CGG Holding (US) Inc., filiale indirecte détenue à 100% par CGG, avait placé avec succès une offre d'obligations senior de 1er rang garanties venant à échéance en 2023. Elles portent intérêt au taux de 9% pour un montant nominal total de 300 millions de dollars américains et d'obligations senior de premier rang garanties venant à échéance en 2023. Elle portent aussi intérêt au taux de 7,875% pour un montant nominal total de 280 millions d'euros.
Les obligations seront émises au pair. Il est prévu que les obligations soient émises le 24 avril 2018.

* Manutan : Au second trimestre 2017/2018, l'activité du Groupe est en croissance de 2,4% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, incluant un effet de change de -0,7% et un effet jours de -1,6% (+4,7% à change et jours constants). Le chiffre d'affaires s'établit donc à 170,2 ME, contre 166,2 ME pour le deuxième trimestre de l'exercice précédent.
Sur le premier semestre 2017/2018, l'activité du Groupe Manutan est en hausse de 4,6% (+5% à change constant et +6% à change et jour constant) par rapport au premier semestre de l'exercice 2016/2017. Le chiffre d'affaires s'établit ainsi à 357,3 ME au 31 mars 2018.

* Thermador Groupe : A périmètre constant, l'activité de Thermador au 1er trimestre a été très contrastée. Janvier fut très dynamique, février et mars assez ternes... Thermador International progresse de +19,7% alors que le chiffre d'affaires enregistré en France par les plus grandes filiales est similaire à celui de l'année dernière.
En consolidé, le chiffre d'affaires trimestriel ressort 82,34 millions d'euros, soit en croissance de 20,2%. La croissance organique ressort à +3,2% avec un nombre de jours d'activité strictement identique. Thermador Groupe se satisfait d'avoir fait mieux que le 1er trimestre 2017 qui avait enregistré une hausse de chiffre d'affaires de 13,7%.
Cette performance modérée est réalisée dans un contexte inflationniste très marqué, provoqué d'une part par l'augmentation des matières premières et d'autre part par les sous-capacités de production constatées pour certains produits de robinetterie industrielle fabriqués en Chine. Les autorités locales ont en effet pris des mesures anti-pollution très radicales qui se sont traduites par un grand nombre de fermetures d'usines.
Les sociétés acquises au cours de l'année 2017 ont apporté 11,6 ME et permettent à Thermador Groupe d'afficher une croissance globale de plus de 20%. "Nous sommes bien entendu extrêmement mobilisés pour réussir leur intégration".
Le coup de frein sur la croissance constaté lors des deux derniers mois nous amène à plus de prudence. Nous restons toutefois très confiants dans un contexte économique meilleur, dit Thermador Groupe.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Préouverture Paris : accord stratégique entre Fnac Darty et Google

Partenaires de Boursier.com