Cotation du 20/09/2018 à 21h09 Dow Jones Industrial +1,00% 26 669,91
  • DJIND - US2605661048

Pré-ouverture Wall Street : Kim et Trump ravis, la Fed attendue de pied ferme

Pré-ouverture Wall Street : Kim et Trump ravis, la Fed attendue de pied ferme
Pré-ouverture Wall Street : Kim et Trump ravis, la Fed attendue de pied ferme
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street est attendu relativement stable pour l'heure, avant bourse ce mardi, après être parvenu hier soir à une clôture dans le vert malgré l'échec du sommet du G7. Les opérateurs demeurent donc assez prudents, malgré les commentaires enthousiastes du président américain Donald Trump concernant sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong-un à Singapour. Il faut dire que certains doutent évidemment encore de la réelle volonté de Kim de renoncer à la bombe...

Sur le marché des changes, l'euro se traite à 1,1791$ (+0,1%). Sur le Nymex, le baril de brut consolide à 66$ (contrat de juillet).

Trump estime que la dénucléarisation débutera très rapidement en Corée du Nord. Le président américain entend inviter Kim à la Maison Blanche et rencontrer plusieurs fois son nouvel allié... Selon Trump, le sommet historique avec Kim Jong-un s'est déroulé "bien mieux que ce que tout le monde espérait". Donald Trump dit avoir établi une "bonne relation" avec Kim. A Singapour, les deux dirigeants ont promis de travailler ensemble à mettre un terme à la crise nucléaire dans la péninsule coréenne.

Trump a même jugé que Washington et Pyongyang allaient avoir "une relation extraordinaire". Le dirigeant américain a salué les grands progrès "vraiment très positifs". De son côté, Kim a qualifié cette rencontre de "bon prélude à la paix". L'accord semble donc scellé, même si les rebondissements relatifs à la réunion du G7 montrent que rien n'est jamais joué avec Donald Trump (a fortiori lorsqu'il négocie avec Kim).

Kim et Trump ont livré un communiqué commun détaillé à l'issue de leur rencontre ce jour. Il y est précisé que les deux dirigeants ont conduit un échange complet, sincère et approfondi d'opinions sur les questions relatives à l'établissement d'une nouvelle relation entre USA et Corée du Nord et à la construction d'un régime durable et robuste de paix sur la péninsule coréenne. Le président Trump s'est engagé à apporter des garanties en matière de sécurité, alors que le président Kim a confirmé son engagement ferme à mener à bien la dénucléarisation de la Corée du Nord. Etats-Unis et Corée du Nord entendent "joindre leurs efforts pour établir un régime de paix durable et stable dans la péninsule coréenne", affirment encore Trump et Kim.

Notons également ce jour que le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow a été victime d'une attaque. Il se trouve désormais au Walter Reed Medical Center... L'ancien conseiller du président Ronald Reagan devenu par la suite chroniqueur télévisé, avait succédé en mars à Gary Cohn à la direction du National Economic Council...

Dans l'actualité économique américaine ce mardi, l'indice des prix à la consommation pour le mois de mai 2018 est ressorti comme prévu en croissance de 0,2% en comparaison du mois antérieur (ou +2,8% en glissement annuel). Il s'affiche également en ligne avec les attentes à +0,2% hors alimentaire et énergie en comparaison du mois d'avril (+2,2% par rapport au mois de mai 2017).

Dans la soirée, vers 20 heures, les investisseurs pourront suivre la balance budgétaire américaine du mois de mai (consensus -144 Mds$ de déficit).

Enfin, rappelons que la réunion monétaire de la Fed se tient ce mardi et demain mercredi. Une hausse des taux d'un quart de point, la seconde de l'année, est pressentie (probabilité de 95% selon l'outil FedWatch du CME Group). Le taux des fonds fédéraux serait alors porté entre 1,75 et 2%. Les opérateurs tenteront d'y voir plus clair sur les actions ultérieures de la Fed. Pour le 19 décembre, dernière réunion monétaire de l'année, la probabilité d'un taux des fonds fédéraux entre 2 et 2,25% est de 42,7% (ce qui correspondrait à trois hausses de taux dans l'année), contre 42,9% pour celle de taux logés entre 2,25 et 2,50% (soit 4 tours de vis dans l'année).

Dans l'actualité des entreprises cotées, H&R Block publiera ses derniers comptes trimestriels après bourse ce soir à Wall Street.

LES VALEURS

FedEx a déclaré un dividende trimestriel cash de 65 cents par titre, payable le 9 juillet aux actionnaires enregistrés le 25 juin en clôture. Le dividende est donc dopé de 30% !

Tesla n'en finit plus de rebondir, et se rapproche même de ses sommets historiques. Le titre, qui avait pris 10% mercredi soir après l'assemblée générale du groupe, puis 4,6% hier soir avec les plans de mise à jour software dans la conduite autonome, gagne encore 3% en pré-séance ce mardi à Wall Street. Le bond du jour s'explique par une note de KeyBanc, qui voit des preuves d'une montée en puissance significative des volumes sur le Model 3...

KeyBanc Capital a dopé ses estimations de revenus sur le trimestre en cours. Le broker évoque des conversations avec 20 centres aux États-Unis (18% du total). Alors qu'il ne reste plus que trois semaines sur le trimestre, le courtier juge que Tesla se dirige vers un rythme de livraisons allant de 30.000 à 35.000 unités sur le Model 3 pour ce Q2, contre une guidance antérieure qui allait de 20.000 à 25.000 chez KeyBanc. L'analyste Brad Erikson, cité par 'MarketWatch', relève sa prévision à 4,37 Mds$ de revenus pour ce second trimestre, alors qu'il envisageait auparavant des recettes de 3,91 Mds$. Le consensus est pour sa part logé à 4,2 Mds$ sur la période.

KeyBanc reste toutefois relativement prudent sur la valeur Tesla, maintenant son conseil à 'pondération en ligne'. Le broker pense que les éléments soutenant le scénario baissier sur le dossier ne devraient pas se matérialiser à court terme... Il est vrai que le temps où certains agitaient le spectre d'une faillite de Tesla semble déjà bien loin, le dossier capitalisant de nouveau plus de 56 milliards de dollars sur la cote américaine.

Twitter. Le titre du réseau social média à l'oiseau bleu grimpe avant bourse à Wall Street, bénéficiant surtout d'une recommandation favorable de JP Morgan, qui vient de doper son objectif de cours à 50$ sur la valeur (contre 39$ auparavant). Le broker reste à 'surpondérer' sur le dossier Twitter. Le dernier objectif affiché matérialise un potentiel de hausse supérieur à 20%.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com