Cotation du 26/06/2019 à 11h09 CAC 40 +0,17% 5 524,04
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : Trump cible le Mexique, le CAC40 chute !

Ouverture Paris : Trump cible le Mexique, le CAC40 chute !
Ouverture Paris : Trump cible le Mexique, le CAC40 chute !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La séance promet d'être encore tendue après les dernières annonces de Donald Trump qui cible cette fois commercialement non pas la Chine mais le Mexique ! Le CAC40 chute ce matin de 1,1%, de retour sous les 5.200 pts, à 5.193 pts. Le président américain a en effet annoncé cette nuit que les Etats-Unis prélèveraient à partir du 10 juin des droits de douane de 5% sur tous les produits importés du Mexique et que ces taxes, progressivement relevées, seraient en vigueur tant que les flux de migrants clandestins traversant le Mexique ne seraient pas stoppés... Donald Trump avait déjà, un peu plus tôt dans l'année, menacé de fermer la frontière mexicaine ou d'imposer des droits de douane sur les voitures importées en provenance du Mexique si les autorités mexicaines n'étaient pas plus actives pour arrêter les fameuses "caravanes" de migrants venus d'Amérique centrale. "Les droits de douane vont progressivement augmenter jusqu'à ce que le problème d'immigration illégale soit résolu", auquel cas ces tarifs douaniers seront alors supprimés, a déclaré le président américain sur Twitter.

WALL STREET

A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé de 0,17% à 25.170 points, tandis que l'indice large S&P 500 a repris 0,21% à 2.788 pts, et que le Nasdaq composite a regagné 0,27% à 7.567 pts. En Europe, l'indice Euro Stoxx 50 a fini la journée en hausse de 0,6%, tandis que le CAC 40 a repris 0,54% à la clôture.Les principaux indices américains ont reculé de près de 6% au mois de mai, mais depuis le début de l'année, ils gagnent encore 7,9% pour le Dow Jones, 11,2% pour le S&P 500 et 14% pour le Nasdaq.

Sur le marché des changes, le dollar s'est stabilisé à son plus haut niveau depuis 5 mois, tandis que l'euro revient à 1,1130$.
Les marchés de taux continuent de progresser, faisant office de zone refuge, poussant mécaniquement les taux d'intérêt encore plus bas... Depuis mardi, la courbe des taux souverains américains connaît sa plus importante inversion depuis 2007, à la veille de la crise des crédits "subprimes"... Le rendement de l'emprunt d'Etat américain de référence, le T-Bond à 10 ans, a encore cédé 4 points de base jeudi, tombant à 2,22%, au plus bas depuis septembre 2017, alors qu'il avait dépassé les 3,1% en octobre dernier.
Depuis mardi, les taux de toutes les échéances situées entre 2 ans (2,06%) et 10 ans (2,22%) sont devenus inférieures aux taux à court terme, allant d'un mois (2,36%) à 1 an (2,30%). Seul le taux à 30 ans (-3 pdb à 2,64% jeudi ) reste très légèrement supérieur aux échéances courtes...
Le marché obligataire s'est encore inquiété cette semaine après une nouvelle escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui font craindre une nouvelle montée des barrières douanières entre les deux plus grandes puissances économique mondiales. En outre, les attaques de Donald Trump contre le fleuron chinois des télécoms Huawei, font redouter des représailles contre les sociétés américaines implantées en Chine. De son côté, Pékin a évoqué mercredi la possibilité de réduire ses livraisons de terres rares aux Etats-Unis en guise de moyen de pression...

Dans un climat général toujours anxiogène, les cours du pétrole ont accéléré à la baisse, d'autant que les stocks de pétrole brut ont reculé beaucoup moins que prévu la semaine passée, et que la production US est restée à un niveau record... Le baril Brent tombe sous les 66$ à Londres ce matin à 65,80$.

ECO ET DEVISES

Dans un communiqué transmis par la Maison blanche et ciblant le Mexique, le président américain a précisé que son administration allait relever les droits de douane à 10% au 1er juillet et qu'elle continuera de les augmenter chaque mois jusqu'à ce qu'ils atteignent 25% au 1er octobre prochain...
Des droits de douane de 25% resteront en vigueur tant que le Mexique n'aura pas "stoppé considérablement" le flux de migrants arrivant à la frontière avec les Etats-Unis, a-t-il ajouté...

Le vice-président de la Fed, Richard Clarida, a indiqué hier que la banque centrale américaine se tenait prête assouplir sa politique monétaire si la croissance fléchissait plus que prévu... Jeudi, la croissance de l'économie américaine a été révisée en très légère baisse pour le premier trimestre, à 3,1% contre 3,2% en première lecture, et après +2,2% au 4è trimestre 2018. Cette expansion reste cependant la plus forte depuis quatre ans outre-Atlantique.
Ces données reflètent toutefois le passé, et les investisseurs craignent qu'elles se détériorent à partir du 2ème trimestre après le relèvement des barrières douanières annoncées le 10 mai par Donald Trump...
A suivre ce vendredi aux Etats-Unis :
- Les revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- L'indice manufacturier PMI de Chicago. (15h45)
- L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

VALEURS EN HAUSSE

Innate Pharma : +2%. La société annonce la publication de données démontrant le potentiel des NKCE NKp46 multifonctionnels en immunothérapie des cancers. Ces résultats ont été produits par les équipes d'Innate Pharma, en collaboration avec l'Université Aix-Marseille et le cluster Marseille Immunopôle, sous la direction du Professeur Eric Vivier et ont été divulgués dans un article intitulé "Multifunctional natural killer cell engagers targeting NKp46 trigger protective tumor immunity", publié dans l'édition numérique du 30 mai 2019 du très prestigieux journal Cell.

Manitou : +1,5% avec Savencia et Atari

Somfy : +0,5% suivi de Tessi

VALEURS EN BAISSE

Europacorp : reperd 5% avec Eramet, CGG

Manitou : -4% avec Faurecia, Renault, Vallourec, Valeo,

Nexans : -3% suivi de Technip, ATOS et Europcar

Genomic Vision : -2,2%. La société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d'applications pour les laboratoires de recherche (LSR) informe ses actionnaires et l'ensemble de la communauté financière que les documents relatifs à l'assemblée générale mixte qui se tiendra le jeudi 20 juin 2019 à 9h30 au siège de la société, 80-84 rue des Meuniers, Bâtiment E, 92220 Bagneux, sont disponibles sur simple demande auprès de la société, ou peuvent être consultés sur le site internet de la société, rubrique Investisseurs / Assemblées générales.

Kering : -2% avec Arkema, Axway, Saint-Gobain, Schneider, Airbus, Imerys et STM

Total : -1%. Conformément à sa politique volontariste de développement de l'actionnariat salarié, le Conseil d'administration de Total S.A. a décidé, le 19 septembre 2018, de mettre en oeuvre une augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du Groupe en France et à l'international dans les conditions fixées par la 18ème résolution de l'Assemblée Générale du 1er juin 2018.
Le Président-directeur général a décidé, le 25 avril 2019, de fixer (i) le prix de souscription à 40,10 euros par action, correspondant à la moyenne des cours de clôture de l'action TOTAL sur Euronext Paris sur les vingt séances de bourse précédant le jour de cette décision, diminuée d'une décote de 20% arrondie au dixième d'euro supérieur, et (ii) la période de souscription du 26 avril au 14 mai 2019 inclus.
À la clôture de cette période, 45.096 souscripteurs dans 99 pays, représentant 38,81% des salariés et anciens salariés éligibles du Groupe, ont souscrit à cette augmentation de capital pour un montant de 394,8 millions d'euros, en hausse de 16% par rapport à la souscription réalisée en 2018.
En conséquence, 10.047.337 actions nouvelles, représentant 0,38% du capital de Total S.A. au 30 avril 2019, seront émises le 6 juin 2019, porteront jouissance immédiate et seront entièrement assimilées aux actions Total déjà admises aux négociations sur Euronext Paris.
A l'issue de cette émission, la participation des salariés au capital de Total S.A., au sens de l'article L. 225-102 du Code de commerce, s'élève à 5% sur la base du capital de Total S.A. au 30 avril 2019.

Thales : -1%. Le groupe annonce que le centre de contrôle des opérations du Rover (ROCC) a été inauguré aujourd'hui par Thales Alenia Space (société commune entre Thales 67% et Leonardo 33%), ALTEC (Aerospace Logistics Technology Engineering Company), l'Agence Spatiale Italienne (ASI) et l'Agence Spatiale Européenne (ESA). Il est situé dans les locaux d'ALTEC, société commune entre Thales Alenia Space et l'ASI proposant des services d'ingénierie et de logistique...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com