Cotation du 26/02/2021 à 18h05 CAC 40 -1,39% 5 703,22
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : trois résultats, trois ambiances

Ouverture Paris : trois résultats, trois ambiances
Ouverture Paris : trois résultats, trois ambiances
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Danone , Renault et Hermès ont publié leurs comptes 2020 ce matin et cela aboutit à trois accueils différents de la part des investisseurs : l'euphorie pour Hermès dont le titre a franchi pour la première fois les 1.000 Euros, jusqu'à 1.018 Euros, validant plus de 100 Milliards de capitalisation boursière. Il faut dire que les chiffres de fin d'exercice ont de quoi séduire avec une très vive croissance (près de 50%) en Asie. Pour Danone, il s'agit d'une timide hausse, les investisseurs demeurant indécis quant à la suite et au sort d'Emmanuel Faber, mis sur la sellette par les fonds activistes. Enfin pour Renault, c'est la sanction boursière. La perte nette de plus de 8 Milliards d'Euros en 2020 est suffisamment profonde pour enfoncer le titre...

Au global le marché parisien reprend un peu de terrain (+0,30% à 5.740 points) sans grande conviction. D'autant que Wall Street et Tokyo ont fini dans le rouge, la remontée des rendements obligataires à long terme pesant de plus en plus lourd sur le sentiment de marché. Lequel a de plus été déçu hier par la mauvaise surprise des inscriptions au chômage aux Etats-Unis, en hausse à 861.000, alors que le marché les attendait en baisse.

WALL STREET

La Bourse de New York a cédé du terrain jeudi, les investisseurs prenant des bénéfices après les récents sommets, notamment sur les valeurs technologiques qui évoluent à des niveaux record. Les chiffres de l'emploi hebdomadaire ont fortement déçu aux Etats-Unis, tandis que les marchés s'inquiètent de la brusque remontée des taux d'intérêts. Les responsables de la Fed continuent pourtant d'assurer que la banque centrale ne croit pas en une flambée de l'inflation et qu'elle soutiendra les marchés aussi longtemps que nécessaire face à la crise du Covid-19.

A la clôture, le Dow Jones a reculé de 0,38% à 31.493 points, mettant fin à une série de trois records d'affilée. L'indice large S&P 500 s'est replié de 0,44% à 3.913 pts, sa 3e baisse consécutive, et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a lâché 0,72% à 13.865 pts, là aussi la 3e séance baissière d'affilée.

ECO ET DEVISES

La hausse des prix en janvier est confirmée par l'Insee ce matin. L'inflation annuelle a bien atteint 0,6% le mois passé après être restée stable en décembre. En séquentiel, les prix à la consommation augmentent de 0,2%, comme en décembre. Les prix de l'alimentation rebondissent (+0,4% après -0,4%) et ceux du tabac sont en hausse de 0,3% après avoir été stables le mois précédent. Les prix des services ralentissent (+0,1% après +0,5%). Les prix de l'énergie augmentent au même rythme que le mois dernier (+1,7%) et ceux des produits manufacturés diminuent comme en décembre (-0,4%), détaille l'Insee.

Etats-Unis :
- Indice flash PMI manufacturier américain. (15h45)
- Indice flash PMI américain des services. (15h45)
- Reventes de logements existants. (16h00)

Europe :
- Indice allemand des prix à la production. (08h00)
- Balance européenne des comptes courants. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,2094 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,19$. L'once d'or se traite 1.769$.

VALEURS EN HAUSSE

Hermès (+5,40% à 985 Euros) a vu son activité s'accélérer au quatrième trimestre grâce à la vigueur de la demande en Asie, qui a plus que compensé le recul observé dans les autres régions, et notamment en France. Lors des trois derniers mois de 2020, son chiffre d'affaires a progressé de 15,6% à taux de changes constants, à 2,1 milliards d'euros, soit une nette accélération par rapport à la hausse de 7% observée au troisième trimestre. L'Asie hors Japon a vu ses ventes bondir de 47,4%, tirées par la Grande Chine, la Corée et l'Australie. Mais le chiffre d'affaires a reculé de 18,2% en France et de 9,7% dans l'ensemble de l'Europe, des régions touchées en fin d'année par de nouvelles mesures de restrictions sanitaires pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Sur l'ensemble de 2020, Hermès voit son chiffre d'affaires consolidé reculer de 6% à changes constants, à 6,39 milliards d'euros. La marge opérationnelle courante luxe ressort à 31% en 2020 contre 34% l'année précédente.

Danone (+0,50% à 55,88 Euros) : Au quatrième trimestre 2020, le chiffre d'affaires a baissé de 1,4% en données comparables (après un repli de 2,5% au troisième), plombé par une baisse de 15,6% dans la division Eaux. Sur l'ensemble de l'exercice 2020, le chiffre d'affaires a reculé de 1,5% en données comparables, à 23,62 milliards d'euros, et la marge opérationnelle courante est retombée à 14%, contre 15,2% en 2019. Le résultat net courant a reculé de 13% à 2,19 milliards d'euros.

Valeo (+0,30% à 31,64 Euros) a publié ses résultats 2020 détaillés après avoir déjà annoncé ses comptes préliminaires à la mi-janvier. Le résultat net consolidé part du Groupe de l'exercice 2020 est une perte de -1.089 millions d'euros (-6,6 % du chiffre d'affaires). Ce résultat net est redevenu positif de 126 millions d'euros au deuxième semestre, soit 1,3% du chiffre d'affaires. Sur l'ensemble de l'année, la marge opérationnelle hors quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s'élève à -372 millions d'euros soit -2,3% du chiffre d'affaires.

VALEURS EN BAISSE

Renault (-2,80% à 38,68 Euros) : Malgré une seconde partie d'exercice mieux orientée, le constructeur a essuyé un déficit net record l'an passé à 8,05 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires en repli de 21,7% à 43,5 milliards d'euros (-18,2% à taux de change comparables). La contribution des entreprises associées, longtemps une des recettes du succès passé de Renault, a pesé pour 5,14 milliards d'euros, reflet pour l'essentiel des pertes du partenaire japonais Nissan. Le consensus tablait sur une perte de 7,85 MdsE pour des revenus de 43,8 MdsE.

Tarkett (-11% à 13,50 Euros) : Le chiffre d'affaires est en baisse de -12% en 2020 et de -9,5% à taux de change et périmètre constants reflétant une reprise progressive au cours du S2. L'EBITDA ajusté est de 277,9 ME en 2020, stable par rapport à 2019, comprenant 14,8 ME d'indemnisation d'assurance reçue en décembre couvrant la perte du T2 liée à la cyberattaque. La marge d'EBITDA ajusté est de 10,6%, en hausse de 120 points de base par rapport à l'année dernière grâce à des économies significatives et à des coûts d'achat moins élevés. La perte nette s'élève à -19,1 ME, incluant les dépréciations d'actifs du S1.

Gecina (-4% à 113,80 Euros) : le résultat récurrent net part du Groupe est en baisse par rapport à fin 2019 (-3,9% par action) principalement en raison du volume de cessions réalisées en 2019 et en 2020 (1,4 MdE), ainsi que des pertes temporaires de revenus locatifs provenant d'immeubles à fort potentiel libérés en vue de leur mise en restructuration. Ces effets sont en partie compensés par les nouveaux loyers perçus sur les immeubles livrés récemment ainsi que des indemnités non récurrentes de départs anticipés.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

EURO Ressources, Pixium Vision, Lisi, Genkyotex, Genomic Vision, IT Link, AdVini, Signaux Girod,Amplitude Surgical, Paref, Xilam, Neoen, GTT, Bilendi

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg repasse à vendre sur BioMérieux en ciblant un cours de 110 euros.

Goldman Sachs est à l'achat sur Orange, mais avec un cours cible ajusté de 12,50 à 11 euros.

INFOS MARCHES

Signaux Girod : Projet de transfert sur Euronext Growth.

EN BREF

Eurofins Scientific annonce l'acquisition de Beacon Discovery.

Archos : partenariat avec Simplex pour l'accès aux crypto-monnaies.

Thales: va livrer à la DGA 200 stations sol de SYRACUSE IV.

Groupe Gorgé : ECA Group remporte un contrat avec la marine royale néerlandaise.

Aurea : reprise d'un site auprès de Suez.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !