Cotation du 23/08/2019 à 18h05 CAC 40 -1,14% 5 326,87
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : Sodexo malmené

Ouverture Paris : Sodexo malmené
Ouverture Paris : Sodexo malmené
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le "warning" de Sodexo pour le quatrième trimestre de son exercice passe mal et le titre chute ce matin dans les premières cotations. C'est le fait marquant de ce début de séance en Bourse de Paris, qui elle-même fait du surplace autour de son point d'équilibre de vendredi (+0,05% à 5.595 points).

Le CAC40 est la proie à l'indécision depuis vendredi, alors que les données de l'emploi américain, excellentes, ont pris les investisseurs de cours et jettent le trouble quant à la baisse de taux de la Fed attendue pour le mois de juillet. Les données étant trop bonnes pour valider totalement le scénario d'une Fed accommodante. Les investisseurs, qui attendaient de façon unanime, une baisse des taux d'intérêt de la Fed dès le mois de juillet, sont douchés. L'indécision quant à cette décision semble prendre le dessus et cela se traduit sur les marchés par cette légère consolidation sur les marchés d'actions.

Dans ce contexte, Morgan Stanley a expliqué réduire son exposition aux actions mondiales, la banque d'investissement américaine s'interrogeant sur la capacité des banques centrales à gérer le ralentissement économique qui se dessine... De l'eau au moulin des baissiers!

WALL STREET

C'est donc une bonne nouvelle économique, mais elle a fait fléchir Wall Street ce vendredi. Les créations d'emplois ont atteint 224.000 en juin aux Etats-Unis, un chiffre bien supérieur aux 165.000 attendus, ce qui met à mal l'hypothèse selon laquelle la croissance américaine connaîtrait un net ralentissement... Les investisseurs ont profité de cette nouvelle, qui rend moins urgente une forte baisse des taux de la Fed, pour prendre des bénéfices après les récents records. Le dollar s'est nettement apprécié malgré les menaces de Donald Trump d'intervenir pour le faire reculer.

Au lendemain d'un jour férié, jeudi, pour Independence Day, les trois indices boursiers américains ont fini en léger recul, après leur triple record de mercredi. Cependant, leurs pertes se sont nettement réduites en cours de séance après avoir frôlé 1% en début de journée.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,16% à 26.922 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,18% à 2.990 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a fléchi de 0,10% à 8.161 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Crédit à la consommation. (21h00)

- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.388$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1222$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 64,23$.

VALEURS EN HAUSSE

EDF (+0,05% à 11,10 Euros) : Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé vendredi avoir demandé un audit sur la filière EPR, alors que le chantier de Flamanville (Manche) a été entaché de nombreux incidents ayant entraîné une inflation des coûts et des reports en série.

AB Science (+4,55% à 4,72 Euros) : a publié des résultats complets et examinés par des pairs de l'étude de phase 2/3 du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) dans la revue Amyotrophic Lateral Sclerosis and Frontotemporal Degeneration (ALSFD).

VALEURS EN BAISSE

Sodexo (-3,15% à 101 Euros) : Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2018-2019, la croissance interne du chiffre d'affaires de Sodexo ressort à +3,5%, supérieure aux attentes. Elle est portée par des performances encourageantes au troisième trimestre à +4,2% avec une amélioration observée sur l'ensemble des segments Services sur Site en Amérique du Nord. La croissance reste solide hors Amérique du Nord et dans les Services Avantages & Récompenses. Dans les Services sur Site, la croissance interne du chiffre d'affaires de +3,2% reflète une amélioration continue en Amérique du Nord à +1,8%, après un premier trimestre à +0,2%, un deuxième trimestre à +2,4% et un troisième trimestre à +3%. L'Europe enregistre une solide performance de +3,4%. Dans la région Afrique, Asie, Australie, Amérique latine, Moyen-Orient, la croissance se poursuit et atteint +6,8%, malgré une base de comparaison toujours plus élevée. Sur le troisième trimestre, la croissance interne a été meilleure qu'anticipé pour les segments Entreprises & Administrations et Santé & Seniors, et en ligne avec les attentes pour le segment Éducation.

Lagardere (-0,25% à 22,62 Euros) et Wasserman Media Group, qui représente de nombreux sportifs professionnels, sont entrés en négociations exclusives en vue de la cession par le groupe français à l'américain de Lagardère Sport and Entertainment pour un montant d'environ 250 à 300 M$ (223 à 267 ME), a rapporté vendredi le FT.

Elis (-0,35% à 16,87 Euros) a signé un accord portant sur la cession de 100 % de la division "Single Use (Rocialle)/Medical Consumables (Guardian)" de Clinical Solutions au Royaume-Uni. La finalisation de la transaction est soumise à certaines obligations légales et réglementaires et devrait intervenir avant la fin du 3ème trimestre 2019.

Safran (-0,90% à 129,60 Euros) : Goldman Sachs a abaissé la note de crédit d'achat à neutre en évoquant la récente période de surperformance relative du titre.

ANALYSTES

Barclays passe de 'souspondérer' à 'pondération en ligne' sur LafargeHolcim avec un cours cible ajusté de 42 à 50 CHF.

Goldman Sachs repasse d'acheter à 'neutre' sur Safran avec un cours cible ajusté à 143 euros...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com