Cotation du 20/06/2019 à 10h06 CAC 40 +0,52% 5 547,02
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : Renault s'envole, le CAC40 dans le vert !

Ouverture Paris : Renault s'envole, le CAC40 dans le vert !
Ouverture Paris : Renault s'envole, le CAC40 dans le vert !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le titre Renault s'envole de plus de 10% en Bourse de Paris et marque le début de séance, entraînant tout le secteur automobile, équipementiers compris derrière lui à l'image de Valeo, mais hormis Peugeot. Un projet de fusion entre égaux avec Fiat a été annoncé ce matin! Un tel scénario provoquerait un véritable big-bang dans le paysage automobile européen mais aussi mondial. En Bourse, Fiat pèse plus que Renault. En véhicules produits aussi... Le nouvel ensemble deviendrait le numéro 3 mondial parmi la galaxie des constructeurs automobiles.

Au-delà du titre Renault, l'ensemble de la cote parisienne est ben orienté, le CAC40 progressant de 0,75% à 5.355 points. Les incertitudes liées aux tensions commerciales continuent évidemment d'inciter les investisseurs à la prudence, mais Londres et New York étant fermés aujourd'hui, les volumes parisiens devraient s'en ressentir. En visite au Japon, Donald Trump a dit vouloir "régler rapidement" le sujet du déficit de la balance commerciale entre les deux pays... Gardant donc un discours toujours offensif en la matière... Les investisseurs qui craignaient que les résultats des élections européennes, ne mettent à mal certaines coalitions, sont rassurés. Les élections, si elles ont accouché d'une progression du camp populiste, n'ont pas véritablement chamboulé le paysage politique.

Côté bonnes nouvelles, on aura noté que les fonds d'investissement collectifs investis en actions ont enregistré des entrées nettes pour la première fois en deux mois sur la semaine au 22 mai. Mais seuls ceux dédiés aux actions américaines en ont profité, montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of America Merrill Lynch Global Research.

WALL STREET

Après deux séances de repli, Wall Street s'est repris légèrement vendredi, à la veille d'un week-end de trois jours aux Etats-Unis, où les marchés financiers seront fermés lundi pour Memorial Day. Les esprits restent préoccupés par un ralentissement de l'économie, consécutif à l'aggravation de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Les dernières statistiques publiées aux Etats-Unis montrent que les investissements et l'activité des entreprises ont ralenti en avril et mai, avant même la dernière salve des hostilités entre Washington et Pékin.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné vendredi 0,37% à 25.585 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,14% à 2.826 pts, et que le Nasdaq composite a repris 0,11% à 7.637 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Construction de logements, avril. (08h45)

Etats-Unis :
- 'Memorial Day', jour férié aux USA.

La devise chinoise a ainsi atteint en début de semaine 6,9187 Yuan/$, approchant du seuil de 7 yuans pour un dollar, considéré comme sensible pour les analystes financiers. Le yuan aussi perdu terrain par rapport à l'euro, une mauvaise nouvelle pour les entreprises exportatrices européennes.

La parité euro / dollar atteint 1,1208$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 68,55$. L'once d'or se traite 1.282$.

VALEURS A SUIVRE

Renault (+13% à 56,50 Euros) : a confirmé ce lundi matin "avoir reçu une proposition de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) concernant une potentielle fusion à 50/50". Le Conseil d'administration de Renault se réunira ce matin pour discuter de cette proposition. Un communiqué de presse sera diffusé après cette réunion... Selon "Les Echos", l'Etat français, principal actionnaire de Renault avec 15% du capital, a donné son feu vert à ce projet "d'Airbus de l'automobile" qui lui a été présenté vendredi par Jean-Dominique Senard, lequel a succédé à Carlos Ghosn à la présidence de Renault. Le plan envisagé pourrait comprendre une composante de transfert capitalistique. FCA pèse aujourd'hui 17,75 milliards d'euros, contre 14,75 milliards pour Renault en bourse. Selon le quotidien économique, le projet inclurait des garanties sur la gouvernance et l'emploi en France et en Italie. Les ventes mondiales cumulées de Fiat Chrysler et de Renault représenteraient quelque 8,7 millions de véhicules par an. En incluant Nissan, le nouvel ensemble pèserait 13,8 millions de ventes annuelles, loin devant les actuels numéro deux et trois Volkswagen et Toyota...

Lagardère (+0,20% à 21,70 Euros) et M6 (+1,60% à 16,34 Euros) ont signé, le 24 mai, le contrat d'acquisition du pôle Télévision du Groupe Lagardère (hors Mezzo). La réalisation de l'opération reste conditionnée à l'agrément du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et des Autorités de Concurrence. Le prix de l'opération s'élèverait à 215 millions d'euros (valeur d'entreprise), payable à la date de réalisation définitive.

EuropaCorp (+1,75% à 0,69 Euro) publie un chiffre d'affaires annuel consolidé de 148,7 ME (hors activités cédées), en baisse de 33%, clos le 31 mars 2019. L'activité Ventes Internationales représente 51,8 millions d'euros sur l'exercice, soit environ 35% du chiffre d'affaires annuel et correspond essentiellement à la livraison du film Anna à Lionsgate, du film Taxi 5, ainsi qu'aux premières livraisons internationales du film Kursk, et aux royautés significatives perçues sur les films du catalogue (principalement Lucy et Taken 3).

Recylex (+0,40% à 4,35 Euros) a annoncé que son sous-groupe allemand a sollicité de ses partenaires financiers la prolongation jusqu'au 30 juin 2019 de leur renonciation à leur droit de résilier par anticipation le contrat de financement existant, ainsi que le report à cette même date des échéances de remboursement dues au 31 décembre 2018 et au 31 mars 2019. Dans le cadre de la mise à jour des prévisions du groupe, un besoin prévisionnel complémentaire de trésorerie a été identifié pour l'année 2019. Les différentes hypothèses sous-tendant ce montant sont en cours de revue. Dans ce contexte, le montant de 27 millions d'euros sur base duquel les discussions avec les partenaires financiers du sous-groupe allemand étaient en cours, n'est plus adapté.

VALEURS EN BAISSE

Peugeot (-1,75% à 20,23 Euros) : contre-coup de l'annonce Renault-Fiat... Le titre part à la baisse malgré un début de séance pourtant initialement en nette hausse! Les investisseurs semblent avoir des interprétations différentes. Arbitrages!

ANALYSTES

HSBC repasse à l'achat sur Vodafone en ciblant un cours de 160 GBp.

Genesta est toujours acheteur sur le dossier Implanet mais avec un cours cible revu en baisse à 0,70 euro.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com