Cotation du 06/12/2019 à 18h05 CAC 40 +1,21% 5 871,91
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : nouveau plus haut de plus de 12 ans sur le CAC40

Ouverture Paris : nouveau plus haut de plus de 12 ans sur le CAC40
Ouverture Paris : nouveau plus haut de plus de 12 ans sur le CAC40
Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a inscrit ce matin un nouveau plus haut de plus de 12 ans à 5.941,71 points et demeure en nette hausse (+0,50% à 5.930 points) à l'approche de 9h30. Les investisseurs apprécient les déclaration de Larry Kudlow hier! Il a une nouvelle fois dit aux investisseurs ce qu'ils souhaitaient entendre : les Etats-Unis et la Chine sont proches d'un accord. Le principal conseiller économique de la Maison blanche, s'est chargé de faire passer le message, crédibilisant un peu plus ce scénario qui faiblissait depuis 2 jours, alors qu'il tenait la corde depuis désormais plusieurs séances, ayant porté le CAC40 jusqu'aux 5.900 points.

Autre éléments s'inscrivant dans le sens de la détente entre les deux pays: les douanes chinoises ont annoncé jeudi la levée immédiate de l'interdiction d'importer de la volaille en provenance des Etats-Unis, entrée en vigueur en janvier 2015 en raison d'une épidémie de grippe aviaire.

Les derniers chiffres macroéconomiques décevants en Chine et l'échéance de l'élection présidentielle américaine l'an prochain aux Etats-Unis, accentuent la pression sur les deux pays pour parvenir à un accord... Pris en étau, en quelque sorte, les dirigeants seraient contraints à cet accord pour faire repartir leurs économies respectives. Les marchés veulent croire en ce scénario.

WALL STREET

La Bourse américaine a fait du surplace, jeudi, après ses récents records, alors que le flou persiste sur le degré d'avancée dans les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Le S&P 500 a toutefois décroché de justesse un nouveau record en clôture. Des statistiques moroses en provenance de Chine et du Japon ont mis en lumière les effets négatifs de la guerre commerciale entre Washington et Pékin sur l'économie mondiale. Le dollar, les taux d'intérêts souverains et le pétrole ont cédé du terrain, tandis que les valeurs-refuges ont été recherchées, à commencer par les obligations d'Etat, l'or et le yen. Le président de la Fed, Jerome Powell, a réitéré ses propos optimistes pour la croissance américaine, qu'il juge "durable", après 11 années d'expansion ininterrompue.

A la clôture, l'indice Dow Jones a fini stable (-0,01%) à 27.781 points, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,08% (+2,5 points) à 3.096 pts, inscrivant donc un nouveau record, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a fléchi de 0,04%, à 8.479 pts.

ECO ET DEVISES

Le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays ayant adopté la monnaie unique a augmenté de 0,2% sur la période juillet-septembre, et de 1,2% en rythme annuel. Le chiffre de la croissance sur un an a été revu en légère hausse par rapport à l'estimation initiale de 1,1%.

Etats-Unis :
- Ventes de détail. (14h30)
- Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York. (14h30)
- Prix à l'import et à l'export. (14h30)
- Production industrielle américaine. (15h15)
- Stocks et ventes des entreprises. (16h00)

Europe :
- Balance commerciale italienne. (10h00)
- Indice final européen des prix à la consommation. (11h00)
- Balance commerciale européenne. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.466$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1015$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,37$.

VALEURS EN HAUSSE

Orange (+3,20% à 14,75 Euros) prépare la scission de ses tours de téléphonie mobiles, une opération destinée à profiter de l'appétit actuel des investisseurs pour les infrastructures de réseaux télécoms, affirme le 'Financial Times'. L'opération pourrait valoriser les infrastructures mobiles de l'opérateur télécom historique français à plus de 10 milliards d'euros, estime le quotidien financier britannique. Selon les sources citées par le 'FT', Orange informera les marché de ses projets en la matière lors de sa journée pour les investisseurs prévue le 4 décembre.

Eurazeo (+0,90% à 61,90 Euros) confirme conduire une revue stratégique de ses options concernant sa participation dans Europcar Mobility Group. A ce jour, Eurazeo détient 29,9% du capital d'Europcar Mobility Group.

Akwel (+3,55% à 19,84 Euros) : Sur les neuf premiers mois de 2019, Akwel enregistre ainsi une progression de chiffre d'affaires de +4,3% à périmètre et taux de change constants à 826,3 ME. Cette performance est à mettre en perspective d'un environnement automobile mondial toujours difficile, avec une baisse des volumes produits de l'ordre de -7%. Akwel confirme l'ensemble de ses objectifs pour les exercices 2019 et 2020 : progression du chiffre d'affaires, progression du résultat opérationnel et retour à un free cash-flow positif en 2019, chiffre d'affaires de l'ordre de 1,2 milliard d'euros en 2020.

Parrot (+6,15% à 3,10 Euros) : Au 3ème trimestre 2019, le chiffre d'affaires de Parrot s'élève à 17,9 ME, en recul de 24%. Le groupe affiche un doublement de la marge brute et un recul de la moitié des pertes opérationnelles par rapport au 3ème trimestre 2018, en ligne avec ses attentes. Les activités Drones et Solutions professionnels progressent de 21% et représentent désormais 59% du chiffre d'affaires consolidé.

VALEURS EN BAISSE

Vallourec (-5,90% à 2,448 Euros) confirme ses objectifs pour l'exercice 2019. Le groupe table sur une forte croissance du résultat brut d'exploitation, avec au second semestre la confirmation de la génération de résultat brut d'exploitation réalisée au premier semestre. Il prévoit la poursuite de l'amélioration du besoin en fonds de roulement, avec une réduction du nombre de jours en moyenne trimestrielle. Il anticipe des investissements industriels de l'ordre de 180 millions d'euros. Le groupe vise également un flux de trésorerie disponible positif au quatrième trimestre.

CNP Assurances (-0,15% à 18,19 Euros) La croissance de 5,4% du chiffre d'affaires Groupe de CNP Assurances fait ressortir à fin septembre une activité de 25,9 MdsE (+5,7% à périmètre et change constants) avec une hausse de 23,1% en Amérique Latine. La part d'unités de compte (UC) dans le chiffre d'affaires épargne/retraite Groupe s'est maintenue au niveau élevé de 40,7%. La croissance de 6,1% du chiffre d'affaires Groupe en emprunteur a été portée par l'ensemble des zones et par les principaux partenaires du groupe. Le Résultat brut d'exploitation s'inscrit à 2.279 ME, en hausse de 5,1% (+5,8% à périmètre et change constants). Le Résultat net part du Groupe est de 987 ME, en hausse de 3,4% (+3,6% à périmètre et change constants). Le Taux de couverture du SCR Groupe ressort à 161% après prise en compte anticipée du paiement du nouvel accord au Brésil.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Hiolle Industries, Transgene, Innelec,Bastide, Chargeurs, SQLI, Invibes Advertising, Micropole, OL Groupe, DNXcorp, Groupe EPC, Esso, Micropole

ANALYSTES

AlphaValue est à l'achat sur Lagardère, mais avec un cours cible réduit à 25,80 euros.

Jefferies 'conserve' Vallourec avec un cours cible ajusté en hausse de 2,60 à 2,75 euros.

EN BREF

ASIT biotech : un membre du Conseil se désolidarise lors de l'assemblée générale

Solutions 30 poursuit son déploiement en Pologne.

Société de la Tour Eiffel : cession de la logistique en Espagne.

2CRSi acquiert Boston Limited.

Afone : offre de retrait à 13 euros déposée à l'AMF.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com