Cotation du 18/04/2019 à 18h05 CAC 40 +0,31% 5 580,38
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : les publications de LVMH et Sodexo saluées!

Ouverture Paris : les publications de LVMH et Sodexo saluées!
Ouverture Paris : les publications de LVMH et Sodexo saluées!
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

L'orientation du CAC40 est positive ce matin, mais sans euphorie : l'indice parisien prend un peu moins de 0,30% à l'approche de 9h30, se positionnant à 5.465 points. Il revient donc à portée des plus hauts de 2019 autour de 5.490 points. L'évolution du dossier du Brexit dans la nuit est plutôt apprécié, dans la mesure où le risque d'un départ imminent de la Grande Bretagne est repoussé. Les chefs d'Etat et de gouvernement européens ont en effet convenu dans la nuit de reporter la date du Brexit au 31 octobre, offrant à la Première ministre britannique Theresa May un délai plus long qu'elle ne le demandait pour résoudre l'impasse actuelle à Londres concernant l'accord de retrait. L'hypothèse d'une sortie désordonnée imminente est donc balayée pour le moment, mais le Brexit demeurera un dossier en toile de fond pour les marchés durant les prochaines semaines.

Sur le front du commerce entre les Etats-Unis et la Chine, le secrétaire au Trésor américain a déclaré mercredi que les discussions en cours continuaient de progresser et que les deux parties avaient pratiquement réglé la délicate question du mécanisme d'application d'un éventuel accord. "Concluez messieurs!" réclament les marchés, qui petit à petit intègrent la bonne nouvelle dans les cours.

Côté valeurs, les deux publications majeures du jour, LVMH et Sodexo, sont saluées : les titres s'envolent de plus de 3% dans les premiers échanges...

WALL STREET

Après une séance baissière mardi, Wall Street est reparti en hausse prudente mercredi, appréciant notamment les "Minutes" de la Fed, publiées en soirée. Elles ont confirmé que la majorité des membres de la Fed se sont prononcés le 20 mars dernier en faveur d'une pause dans le cycle de hausse des taux directeurs cette année. L'inflation est ressortie modérée en mars aux Etats-Unis, confortant la Fed dans sa position. Les marchés espèrent la conclusion prochaine de l'accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine, et s'interrogent sur la croissance mondiale, après que le FMI a revu en baisse ses prévisions pour 2019. Les investisseurs surveillent aussi le sommet européen de mercredi sur le Brexit, espérant un nouveau report du divorce du Royaume-Uni avec l'UE.

A la clôture, l'indice Dow Jones est parvenu à finir dans le vert (+0,03% à 26.157 points) après avoir passé la majeure partie de la séance en terrain négatif, plombé par Boeing (-1,1%), qui continue sa chute liée aux déboires du B-737. L'indice large S&P 500 a progressé de 0,35% à 2.888 pts, tandis que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a grimpé de 0,70% à 7.964 pts.

ECO ET DEVISES

Pas de surprise au niveau de l'évolution des prix à la consommation en Allemagne en mars. Confirmant ses données préliminaires, l'Office fédéral de la statistique indique que les prix ont progressé de 0,4% en séquentiel et de 1,3% en glissement annuel (+1,5% en février). Calculée aux normes européennes, l'inflation annuelle s'établit à 1,4%, comme annoncé initialement.

A l'image de Destatis en Allemagne, l'Insee vient de confirmer ses données préliminaires concernant l'évolution de l'inflation en France. Les prix à la consommation ont ainsi augmenté de 1,1% le mois dernier après +1,3% en février. Cette baisse de l'inflation résulte d'un ralentissement des prix alimentaires, du tabac et des services et d'un recul de ceux des produits manufacturés un peu plus marqué qu'en février. En revanche, les prix de l'énergie accélèrent, souligne l'Insee. En séquentiel, les prix à la consommation augmentent de 0,8% après une stabilité en février.

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice des prix à la production. (14h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1282$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 71,39$. L'once d'or se traite 1.305$.

VALEURS EN HAUSSE

Sodexo (+3,45% à 104,95 Euros) : Le résultat net publié de 364 millions d'euros baisse de - 2,3%. Le bénéfice par action (BPA) s'élève à 2,50 euros, un repli limité à -0,4% en raison de la réduction du nombre d'actions consécutive au programme de rachat de l'exercice précédent. Le résultat net ajusté s'élève à 413 millions d'euros, en hausse de +4,1%.

LVMH (+3,30% à 340,90 Euros) a maintenu le cap d'une très solide croissance à deux chiffres au premier trimestre, une nouvelle fois porté par les performances supérieures aux attentes de sa division mode-maroquinerie et de son puissant moteur Louis Vuitton.

SoLocal (+0,95% à 0,696 Euro) : Les ventes totales trimestrielles de SoLocal se chiffrent à 157 Millions d'Euros au T1 2019, en baisse de -8,2% par rapport au T1 2018. Les ventes Digital enregistrent une diminution de 7,3 ME, soit -5%, alors que les ventes Imprimés baissent de 6,6 ME, soit -29,1%, au T1 2019 par rapport au T1 2018. Au global, le chiffre d'affaires ressort à 148,4 ME, en baisse de -14,1% d'une année sur l'autre et de -7,1% par rapport au quatrième trimestre 2018.

Mediawan (+6,20% à 11,34 Euros) : affiche un chiffre d'affaires 2018 de 258,6 ME contre 115,7 ME en 2017 grâce à la dynamique de ses sociétés de productions et à la consolidation des sociétés acquises. A périmètre constant, le chiffre d'affaires croit de +13% et atteint en pro-forma 276,1 ME, supérieur à l'objectif initial de 270 ME. L'EBITDA est de 49,1 ME sur l'exercice 2018 vs. 26,1 ME en 2017 soit une marge opérationnelle de 19%. Afin de faciliter la lecture de la performance réelle du groupe, un résultat net ajusté a été présenté en neutralisant l'impact d'éléments exceptionnels. Le résultat net ajusté part du Groupe s'élève à 28,9 ME contre 11,9 ME en 2017.

VALEURS EN BAISSE

Ramsay (-6,15% à 16,80 Euros) : a annoncé la réalisation de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription, le positionnant comme "l'un des leaders pan-européens de l'hospitalisation privée et des soins primaires, présent dans six pays avec un rôle prééminent dans les pays scandinaves, en France et en Suède." L'augmentation de capital donnera lieu à l'émission de 34.432.595 actions nouvelles au prix unitaire de 16,46 euros, soit un montant brut levé (prime d'émission incluse) d'environ 566,8 millions d'euros.

ANALYSTES

Morgan Stanley repasse de 'surpondérer' à 'pondération en ligne' sur Engie avec cours cible ajusté à 14 euros.

Barclays a repris la couverture de Ceconomy à 'pondération en ligne' en ciblant un cours de 5,50 euros.

Barclays couvre FNAC Darty à 'surpondérer' en ciblant un cours de 90 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com