Cotation du 22/02/2019 à 18h05 CAC 40 +0,38% 5 215,85
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : les marchés achètent les nouvelles hypothèses sur le Brexit

Ouverture Paris : les marchés achètent les nouvelles hypothèses sur le Brexit
Ouverture Paris : les marchés achètent les nouvelles hypothèses sur le Brexit
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le Brexit anime les marchés ce matin et le CAC40 retrouve les 4.800 points ce matin à la faveur d'une progression de 0,30%. Le rejet de l'accord de Brexit par le Parlement britannique était dans les cours tant il semblait inéluctable. Son ampleur, 432 voix contre 202, permet même à certains observateurs d'envisager des scénarios nouveaux et qui semblent plaire aux marchés...

Tout d'abord celui d'un report du Brexit au-delà de la date butoir du 29 mars. Celui d'un second référendum qui rebattrait les cartes sur l'éventualité du Brexit lui-même refait aussi surface. Enfin, l'hypothèse d'un abandon pur et simple du Brexit ne serait pas pour déplaire au Marché puisqu'elle éviterait toute désorganisation de l'économie britannique.

De son côté, le chef de file de l'opposition travailliste, Jeremy Corbyn, a annoncé le dépôt d'une motion de censure après l'annonce du rejet de l'accord. La motion sera débattue mercredi à partir de 13h00 GMT et soumise au vote de la chambre des Communes vers 19h00 GMT. Le feuilleton du Brexit continue!

WALL STREET

Au lendemain de signes inquiétants venus de l'économie chinoise, Pékin a annoncé des mesures de relance de son économie, qui ont rassuré les marchés financiers. Wall Street a rebondi, mardi, dans le sillage des places asiatiques et européennes, les valeurs technologiques tirant la cote à la hausse (+6,5% pour Netflix, +2% pour Apple, +3,5% pour Amazon...) Les cours du pétrole sont repartis en hausse de l'ordre de 3%, tandis que le dollar s'est également apprécié. L'annonce, mardi soir, du rejet de l'accord sur le Brexit par le parlement britannique n'a pas affecté les marchés américains.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 0,65% à 24.065 points, tandis que l'indice large S&P 500 a repris 1,07% à 2.610 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a rebondi de 1,71%, à 7.023 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Ventes de détail. (14h30)
- Prix à l'import et à l'export. (14h30)
- Stocks et ventes des entreprises. (16h00)
- Indice du marché immobilier américain. (16h00)
- Rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. (16h30)
- Livre Beige économique de la Fed. (20h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1409$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,74$. L'once d'or se traite 1.294$.

VALEURS EN HAUSSE

Valneva (+7% à 3,68 Euros) : confirme ses prévisions 2018 et annonce un contrat majeur aux Etats-Unis.

Renault (+0,25% à 56,05 Euros) : Le gouvernement français prépare l'après-Carlos Ghosn à la tête du constructeur automobile et a demandé une réunion du conseil d'administration pour examiner les candidats à sa succession, ont dit à Reuters plusieurs sources proches du dossier.

Getlink (+0,80% à 12,05 Euros) : Eurotunnel appelle les responsables politiques à préciser dès que possible la nature des accords douaniers à mettre en place entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne. "Seules des règles claires permettront aux acteurs économiques de continuer à investir et à créer des emplois et de préserver la dimension humaine, sociale et culturelle des échanges entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne. Pour rappel, 26% des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne passent par le Tunnel, représentant plusieurs centaines de milliers d'emplois".

ADP (+0,55% à 167,70 Euros) : Paris Aéroport a accueilli un total de 105,3 millions de passagers en 2018, soit une hausse de +3,8% par rapport à l'année précédente, dont 72,2 millions à Paris-Charles de Gaulle (+4%) et 33,1 millions à Paris-Orly (+3,4%). Neutralisée de l'impact des grèves du 1er semestre, la hausse du trafic pour Paris Aéroport aurait été de +4,5%. Par ailleurs, l'Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (ASI) portant refus d'homologation des tarifs des redevances aéroportuaires, applicables à compter du 1er avril 2019, sur les aérodromes de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget ainsi que leurs modulations.

JCDecaux (+1,20% à 25,36 Euros) : a remporté, à la suite d'un appel d'offres, un nouveau contrat exclusif de 11 ans (8 ans + 3) portant sur l'ensemble du mobilier urbain publicitaire analogique et digital de la ville de Rotterdam.

Vilmorin & Cie (+1,50% à 60,90 Euros) : a décidé l'attribution gratuite d'actions à raison de 1 action nouvelle pour 10 actions anciennes détenues.

GL Events (+4% à 17,74 Euros) a réalisé un chiffre d'affaires annuel consolidé 2018 de 1.041 ME en croissance de 9% avec un effet de change défavorable de 34 ME compensé par les entrées de périmètre.

Inside Secure (+4% à 1,728 Euro) : Le chiffre d'affaires estimé pour l'année 2018 s'établit à 42,2 Millions de Dollars, en progression annuelle de 8% par rapport à 2017. L'EBITDA estimé pour 2018 ressort à 6,2 Millions de Dollars soit 14,7% du chiffre d'affaires, du fait d'une gestion disciplinée des dépenses opérationnelles.

VALEURS EN BAISSE

Pernod Ricard (-0,10% à 138,20 Euros) : Le PDG Alexandre Ricard, a rencontré mardi des représentants du fonds activiste Elliott Management, qui a acquis ces derniers mois 2,5% du capital du groupe français de vins et de spiritueux. A l'issue de cette rencontre, les deux parties sont convenues de "poursuivre les discussions", a indiqué l'agence Reuters, qui cite une source proche du dossier, sans donner plus de précisions.

ANALYSTES

Morgan Stanley reste à 'surpondérer' mais ramène à 33 euros son cours cible sur TechnipFMC.

Morgan Stanley est à 'pondération en ligne' sur Vallourec mais ne cible plus qu'un cours de 2,60 euros.

Morgan Stanley reprend le suivi à 'surpondérer' du dossier Axa en ciblant un cours de 25,20 euros.

RBC est à 'sousperformance' sur Legrand en ciblant un cours de 53 euros et à 'surperformance' sur Schneider en ciblant un cours de 75 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com