Cotation du 18/04/2019 à 18h05 CAC 40 +0,31% 5 580,38
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : les investisseurs reprennent leur souffle après la belle semaine passée

Ouverture Paris : les investisseurs reprennent leur souffle après la belle semaine passée
Ouverture Paris : les investisseurs reprennent leur souffle après la belle semaine passée
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La tendance est plus indécise ce matin en Bourse de Paris où les investisseurs reprennent leur souffle après la belle semaine passée, conclu par un grand chelem de cinq hausses. La déprime de fin 2018 semble désormais bien lointaine! Le CAC40 a débuté la séance autour de son point d'équilibre de 5.405 points, affichant un gain de plus de +14% depuis le début d'année. Fait marquant la séance de vendredi (+1,04%) a accouché d'un fort volume de plus de 9 Milliards d'Euros échangés. Aujourd'hui, les volumes semblent revenir sur des niveaux normatifs, avec un peu moins de 200 ME échangés peu avant 9h30.

L'attention devrait se tourner cette semaine vers la Fed qui réunit mardi et mercredi son comité de politique monétaire (FOMC). Les récents indicateurs américains, ressortis inférieurs aux attentes, alimentent en effet les anticipations d'un ton encore plus accommodant de la Réserve fédérale (Fed) à l'issue de sa réunion de politique monétaire mercredi.

Par ailleurs, l'environnement de marché européen a pris note hier de la confirmation de l'entrée en négociations de Deutsche Bank et Commerzbank en vue d'une probable fusion. De quoi rassurer le marché, alors que les deux entités bancaires allemandes font figure de maillons faibles dans le paysage bancaire européen. Le compartiment bancaire est logiquement recherché ce matin à Paris. Natixis, BNP Paribas, Société Générale progressent toutes de plus de 1% dans un marché atone.

WALL STREET

L'appétit du risque est revenu, vendredi à Wall Street, où les valeurs technologiques ont mené la hausse, et où l'action Boeing (+1,5%) a rebondi après son récent plongeon. Sur le front commercial, le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est montré optimiste sur la conclusion prochaine d'un accord commercial satisfaisant pour Pékin comme pour Washington. Les actions américaines ont aussi profité d'anticipations accommodantes pour la réunion de la Fed de mardi et mercredi prochain. Du côté des sociétés, les publications d'Oracle (-0,2%) et d'Adobe (-3,9%) ont déçu, mais celle de Broadcom (+8,2%) a été très appréciée. Les taux d'intérêts comme le dollar se sont repliés, de même que le pétrole, qui reste cependant proche de ses plus hauts niveaux depuis 4 mois.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,54% à 25.848 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,50% à 2.822 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a grimpé de 0,76% à 7.688 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice du marché immobilier américain. (15h00)

Europe :
- Balance commerciale européenne. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1341$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,20$. L'once d'or se traite 1.303$.

VALEURS EN HAUSSE

Vallourec (+1,75% à 2,21 Euros) est sélectionné par la société thaïlandaise PTT Exploration & Production PLC (PTTEP) pour fournir des produits OCTG dans le cadre d'un ambitieux projet offshore au Myanmar.

Crédit Agricole (+0,90% à 11,14 Euros) a annoncé vendredi la cession d'une participation de 4,9% dans la Banque Saudi Fransi (BSF) pour environ 440 millions d'euros à un consortium emmené par le fonds d'investissement américain Ripplewood. A l'issue de l'opération, attendue "dans les prochaines semaines", Crédit Agricole ne détiendra plus que 10% de la banque saoudienne, dont il est associé depuis sa création en 1977.

April (+0,50% à 21,20 Euros) : Dans le cadre des prochaines discussions relatives au financement du transfert du bloc majoritaire April présente les principaux éléments relatifs à ses perspectives hors croissance externe à l'horizon 2022 : sur la base d'un périmètre recentré, les projections du groupe indiquent une hausse annuelle moyenne de 5 à 10 % entre 2019 et 2022, sous l'effet de la croissance organique, d'une plus grande efficience opérationnelle et du recentrage envisagé. Dans l'immédiat, le résultat opérationnel courant est attendu en hausse de 4 à 7 % en 2019.

VALEURS EN BAISSE

Sanofi (-0,75% à 78,94 Euros) : La Commission européenne a approuvé une nouvelle indication de Praluent (alirocumab), pour réduire le risque cardiovasculaire chez les adultes atteints d'une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse établie en réduisant les niveaux de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL-C) en adjuvant à des mesures de correction d'autres facteurs de risque.

AccorHotels (-0,30% à 37,90 Euros) : Le PDG du groupe, Sébastien Bazin, considère dans une interview au Journal du Dimanche qu'il est "compliqué" d'envisager une entrée du groupe chinois Jin Jiang, son premier actionnaire, à son conseil d'administration.

Nanobiotix (-2,20% à 11,60 Euros) : Le résultat net consolidé, après charge d'impôts, s'établit à une perte de -30,34 ME au 31 décembre 2018 (-26,14 ME en 2017). Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élève à 36,2 ME.

ANALYSTES

Kepler Cheuvreux passe à l''achat' sur Alstom en visant 43,5 euros.

HSBC dégrade EDF à 'conserver' tout en coupant sa cible à 13,8 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com