Cotation du 19/09/2018 à 13h54 CAC 40 +0,22% 5 375,67
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : les investisseurs pas prêts à repasser à l'achat

Ouverture Paris : les investisseurs pas prêts à repasser à l'achat
Ouverture Paris : les investisseurs pas prêts à repasser à l'achat
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Peu de mouvement ce matin sur le CAC40 qui débute en très légère baisse (-0,05% à 5.248 points). Les investisseurs ne semblent pas prêts à se repositionner à l'achat sur les marchés actions, après la semaine passée difficile, qui a vu l'indice parisien reculer de -2,86%, les marchés intégrant petit à petit la matérialisation des tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses différents partenaires. Ils redoutent toujours les coups de menton de Trump qui a par exemple confirmé un nouveau front lancé contre le Japon désormais... Après les 50 milliards de dollars d'importations chinoises déjà taxées, puis les 200 Mds$ qui semblent imminents, Donald Trump a aussi annoncé qu'il comptait taxer 267 Mds$ de produits chinois, supplémentaires... Au final, on serait donc à la totalité des importations chinoises. La Chine ne pourrait donc pas répliquer à cette hauteur.

Pékin a convoqué les sociétés de gestion de premier plan de Wall Street dimanche 16 septembre prochain, pour leur demander de tenter de convaincre l'administration américaine qu'il y a beaucoup à perdre, pour tout le monde, à cette guerre commerciale qui pourrait, in fine, briser la performance de Wall Street... Une tentative qui ne devrait pas plaire à Trump...

Il n'y a pas que les sociétés de gestion qui pourraient peser dans ces tractations. Les poids lourds de la cote aussi : Apple a prévenu vendredi qu'il serait probablement affecté par les droits de douane envisagés par Donald Trump, qui lui a vertement répondu qu'il lui fallait donc se mettre à fabriquer aux Etats-Unis ! En outre, confirmant la rumeur de vendredi matin, Donald Trump a indiqué avoir ouvert des négociations commerciales avec le Japon. Celles avec le Canada n'ont toujours pas abouti...

WALL STREET

La semaine s'est achevée dans le rouge pour les actions américaines, qui ont souffert de nouvelles déclarations de Donald Trump, menaçant de taxer la totalité des importations chinoises, une mesure qui affecterait de nombreux produits de grande consommation aux Etats-Unis. Apple (-0,8%) a ainsi fait savoir que ses produits seraient concernés en cas de nouvelles taxes. Par ailleurs, la publication de chiffres de l'emploi meilleurs qu'attendu en août aux Etats-Unis a alimenté les spéculations sur de nouvelles hausses de taux de la Réserve fédérale américaine. L'indice Dow Jones a reculé de 0,31% à la clôture à 25.916 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,22% à 2.871 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a reculé de 0,26% à 7.902 pts. Il s'agit de la quatrième séance de baisse consécutive pour le S&P 500 et le Nasdaq.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Crédit à la consommation. (21h00)
Europe :
- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)
- PIB trimestriel britannique. (10h30)
- Production manufacturière britannique. (10h30)
- Balance britannique du commerce de biens. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1552$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 77,31$. L'once d'or se traite 1.198$.

VALEURS EN HAUSSE

Air France KLM (+1,80% à 8,46 Euros) : La compagnie aérienne franco-néerlandaise a fait état lundi d'une hausse de 3,3% de son trafic passagers en août.

Aufeminin (+2,50% à 39,46 Euros) : TF1 a annoncé avoir franchi le seuil de 95% de détention au capital d'aufeminin et détenir à ce jour un total de 9.206.457 actions représentant 95,26% du capital et 95,22% des droits de vote de la société. En conséquence, TF1 a annoncé son intention de déposer dans les prochaines semaines auprès de l'Autorité des marchés financiers un projet d'offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire portant sur le solde des actions aufeminin non-encore détenu par elle, au prix de 39,47 euros par action.

VALEURS EN BAISSE

Orchestra-Prémaman (-7,40% à 7,49 Euros) : le groupe anticipe désormais un EBE Courant compris entre 5 % et 6 % du chiffre d'affaires annuel pour l'ensemble de l'exercice 2018/2019. Cette actualisation est le reflet d'une conjoncture difficile (la consommation en France ayant enregistré son pire semestre depuis 5 ans (*)) et d'un premier semestre de l'exercice marqué par la renégociation des financements du Groupe.

Airbus (-0,45% à 104,38 Euros) a publié vendredi ses chiffres de livraison et de commandes à la fin août. Sur les 8 premier mois de l'année, le constructeur aéronautique européen a indiqué avoir enregistré 219 commandes nettes d'avions et a effectué 434 livraisons d'appareils. Sur le seul mois d'août, l'avionneur a reçu des commandes pour cinq appareils de la famille A320: trois de la part de la compagnie allemande Lufthansa et deux A321neo, la version allongée de son moyen-courrier re-motorisé, de la part de la compagnie Air New Zealand.

Renault (-0,20% à 71,58 Euros)- (-0,70% à 23,15 Euros) : Les Etats-Unis et l'Union européenne doivent reprendre ce lundi leurs discussions commerciales qui portent notamment sur les droits de douane visant les importations de voitures.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com