Cotation du 23/11/2020 à 18h05 CAC 40 -0,07% 5 492,15
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : les investisseurs en pause

Ouverture Paris : les investisseurs en pause
Ouverture Paris : les investisseurs en pause
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — A 5.475 points, le CAC40 cède un peu de terrain dans les premières minutes d'échanges. Le niveau symbolique des 5.500 points s'avère difficile à rejoindre. Hier, l'indice parisien en a été incapable, contrairement à lundi. Les investisseurs semblent finalement reprendre leur souffle après l'élan haussier entamé lundi 9 novembre grâce à l'espoir suscité par l'introduction prochaine d'un vaccin contre le coronavirus.

Reste la réalité de la crise sanitaire, alors que la résurgence de la pandémie en Europe et aux Etats-Unis provoque de nouvelles mesures de restriction qui menacent la fragile reprise économique. Si une baisse des contaminations semble amorcée en Europe, l'annonce, hier, d'une hausse moins forte que prévu des ventes au détail aux Etats-Unis en octobre, a nourri les inquiétudes pour la croissance. La première économie mondiale s'approche des 250.000 morts liés à la pandémie.

WALL STREET

La Bourse de New York a fléchi mardi, au lendemain de records pour le Dow Jones et le S&P 500 dans la perspective de vaccins efficaces contre le coronavirus, annoncés pour les prochaines semaines par Moderna et Pfizer, et sans doute d'autres laboratoires actuellement dans la phase finale de leurs essais cliniques. Les investisseurs espèrent que la reprise économique accélérera courant 2021, mais à court terme, la 2e vague de Covid-19 qui enfle aux Etats-Unis pourrait entraîner un passage à vide, nécessitant davantage de soutien budgétaire et monétaire. Ainsi, les ventes de détail ont un peu déçu en octobre aux Etats-Unis, même si elles ont continué à augmenter.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,56% à 29.783 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,48% à 3.609 pts, après deux records d'affilée, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a lâché 0,21% à 11.899 pts. Le Russell 2000, qui regroupe les petites et moyennes valeurs de la cote américaine, a gagné 0,37%, alignant ainsi trois records consécutifs (ses premiers depuis 2018).

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Mises en chantier de logements et permis de construire. (14h30)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

Europe :
- Indice britannique des prix à la consommation. (10h30)
- Indice britannique des prix à la production. (10h30)
- Indice final européen des prix à la consommation. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.881$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1864$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 43,75$.

VALEURS EN HAUSSE

Renault (+1,10% à 30,28 Euros) s'est démarqué avec des ventes en hausse de 0,2% le mois passé (+0,7% pour la seule marque au losange). Le marché automobile européen est retombé en territoire négatif en octobre, après avoir progressé pour la première fois de l'année le mois précédent. Les immatriculations de voitures neuves ont ainsi diminué de 7,8%, à 953.615 unités.

Voluntis (+11,43% à 5,52 Euros) annonce le lancement d'un nouveau programme de R&D pour enrichir les capacités de sa plateforme Theraxium et l'obtention d'un nouveau prêt de Bpifrance pour soutenir son programme d'innovation.

VALEURS EN BAISSE

Thales (-0,50% à 79,66 Euros) annonce avoir remporté un contrat à 1,5 milliard d'euros pour la fourniture de systèmes de combat à bord des futures frégates de la marine allemande.

Société Générale (-1,65% à 16,23 Euros) : Selon des sources citées par l'agence 'Reuters', Amundi et BNP Paribas seraient en concurrence pour le rachat de Lyxor. Amundi (filiale du Crédit agricole) et BNP Paribas explorent ainsi la possibilité de faire une offre sur Lyxor, selon trois sources concordantes. Toutefois, d'autres acteurs sont en piste, dont JP Morgan et la société financière bostonienne State Street, qui ont également exprimé de l'intérêt, ainsi que DWS, la filiale de gestion de fonds de Deutsche Bank, selon deux de ces sources.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Sofibus Patrimoine, Musée Grévin, IT Link, Microwave Vision, Plastivaloire, Ober, Parrot

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

La Deutsche Bank reprend le suivi de Saint-Gobain à l'achat en ciblant un cours de 48 euros et repasse à l'achat sur LafargeHolcim en ciblant 61 CHF.

AlphaValue rest à la vente sur EDF mais avec une cible ajustée en hausse à 9,97 euros.

Berenberg repasse de 'vendre' à 'conserver' sur Orpea avec un objectif ajusté en hausse à 100 euros.

Morgan Stanley repasse à surpondérer sur Solvay en ciblant un cours de 102 euros.

INFOS MARCHES

Ose Immuno annonce le succès de son augmentation de capital.

Advenis : Inovalis relève son offre.

EN BREF

Cellectis : La FDA autorise la reprise de l'essai clinique MELANI-01.

Sanofi : La FDA accorde une procédure accélérée au rilzabrutinib pour le traitement de la thrombocytopénie immune.

Voltalia signe un contrat de vente d'électricité avec la City de Londres.

Paragon ID se renforce au capital d'airweb.

Pharmasimple va distribuer des médicaments sans ordonnance.

Global Bioenergies obtient un PGE de 6 ME.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !