Cotation du 14/06/2019 à 18h05 CAC 40 -0,15% 5 367,62
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : les 5.400 points enjeu du jour pour le CAC40 !

Ouverture Paris : les 5.400 points enjeu du jour pour le CAC40 !
Ouverture Paris : les 5.400 points enjeu du jour pour le CAC40 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Comme attendu en préséance, le CAC40 repasse sous les 5.400 points ce matin, reculant de 0,40% à 5.385 points. De nouveau un peu de doute sur les marchés qui se sont laissés griser par l'accord americano-mexicain ces dernières séances, voulant sans doute voir dans le tour de force de Trump, sa capacité à obtenir ce qu'il recherche, par la négociation... Sauf que rien n'est réglé avec la Chine et Donald Trump a même défendu, une énième fois, mardi, le recours aux droits de douane dans sa stratégie commerciale, tandis que la Chine a promis une réponse forte en cas d'aggravation des relations entre les deux superpuissances...

Le schéma classique, redouté par les marchés depuis 1 an. En ligne de mire, le G20 du mois de juin... D'ici là, beaucoup de spéculation sur l'issue du conflit, à n'en pas douter. A beaucoup plus court terme, les Marchés devraient bouger en fonction de l'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis pour le mois de mai, un indicateur qui pourrait modifier les anticipations autour de la politique monétaire de la Fed, qui se trouve à un moment crucial...

WALL STREET

Après un démarrage positif, la Bourse de New York a réduit ses gains mardi soir, pour finir en très léger recul. Après 6 séances de hausse consécutives pour le Dow Jones, les investisseurs ont opté pour la prudence, en attendant de savoir si la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping aura bien lieu fin juin au sommet du G20 d'Osaka. Le président américain a menacé d'imposer des taxes supplémentaires à la Chine si son homologue chinois se dérobe à ce rendez-vous... Pour les marchés, l'enjeu d'un accord avec la Chine est bien plus élevé qu'avec le Mexique, avec lequel un compromis a été trouvé ce week-end. Par ailleurs, les critiques répétées de Donald Trump contre la Fed compliquent la tâche de la banque centrale, qui doit se réunir la semaine prochaine pour statuer sur ses taux directeurs.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,05% à 26.048 pts, tandis que le S&P 500 a lâché 0,04% à 2.885 pts, et que le Nasdaq Composite a fini quasi-stable (-0,01%) à 7.822 pts. Les indices progressaient de 0,3% à 0,4% en début de séance, avant de céder à la tentation des prises de bénéfices. Ils ont ainsi mis fin à une série de 6 hausses d'affilée pour le DJIA, de 5 pour le S&P 500 et de 4 pour le Nasdaq.

ECO ET DEVISES

France :
- Emploi salarié, premier trimestre. (07h30)

Etats-Unis :
- Indice des prix à la consommation. (14h30)
- Indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Balance budgétaire américaine. (20h00)

L'once d'or se traite désormais 1.324$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1338$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,22$.

VALEURS EN HAUSSE

Xilam (+5,40% à 42,45 Euros) : en tête du SRD ce matin. a conclu un contrat avec Disney pour la production d'une série d'animation à partir des célèbres personnages du catalogue Disney Chip'N'Dale, destinée à sa nouvelle plateforme Disney+.

VALEURS EN BAISSE

Renault (-0,35% à 55,52 Euros) tient ce jour son assemblée générale dans un contexte de tension après l'échec de ses pourparlers avec Fiat Chrysler, qui a mis une nouvelle fois en lumière la question de la gouvernance du groupe et de l'avenir de son alliance avec le japonais Nissan .

Dassault Systèmes (-1,35% à 134,60 Euros) annonce la signature d'un accord en vue d'acquérir la société américaine Medidata Solutions, spécialisée dans l'innovation technologique dans le domaine de la santé, dans le cadre d'une opération valorisant cette dernière à 5,8 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros). Le groupe français prévoit de débourser 92,25 dollars par action pour mettre la main sur la société cotée au Nasdaq dont le chiffre d'affaires a atteint 636 millions de dollars en 2018.

ADP (-0,60% à 152,90 Euros) a annoncé mardi l'émission d'un nouvel emprunt obligataire de 800 millions d'euros à 15 ans.

Ipsen (-0,40% à 112,30 Euros) : et Debiopharm ont annoncé le renouvellement de leur accord Decapeptyl qui prolonge et renforce leur collaboration stratégique jusqu'en 2034 pour le développement, la fabrication et la distribution du Decapeptyl sur les marchés européens et dans certains pays asiatiques et africains.

Vinci (-0,40% à 90,28 Euros) : a annoncé mardi l'acquisition de la société Ceriel, expert en solutions de virtualisation et de stockage de données.

ANALYSTES

Carrefour : Berenberg entame le suivi avec une recommandation à "conserver" et un objectif de cours à 17 euros.

Ipsen : Morgan Stanley entame le suivi avec une recommandation à "surpondérer" et un objectif de cours de 130 euros.

Jefferies reste à 'sousperformance' sur Saint-Gobain avec un cours cible ajusté à 27,60 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com