Cotation du 17/06/2019 à 18h05 CAC 40 +0,43% 5 390,95
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : les 5.200 points en jeu !

Ouverture Paris : les 5.200 points en jeu !
Ouverture Paris : les 5.200 points en jeu !
Crédit photo © Joshua Roberts / Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Les 5.200 points sont menacés ce matin ! Le CAC40 est même passé en dessous brièvement à 5.191 points... La tendance est clairement à la baisse. Reste à savoir si elle perdurera toute la journée ou si l'indice parisien trouvera du carburant pour terminer dans le vert, comme hier. Pour le moment la fin de séance poussive d'hier soir à Wall Street n'aide pas le CAC40. A suivre à l'ouverture de la place américaine cet après-midi.

Le contexte de marché demeure sujet aux tensions commerciales et aux craintes d'un ralentissement de la croissance mondiale. Pékin a relevé comme prévu, le 1er juin, les taxes sur 60 milliards de dollars de biens américains importés, et a accusé les Etats-Unis d'être seuls responsables de l'impasse actuelle dans les négociations. Côté américain, on accuse les négociateurs chinois d'avoir fait "marche arrière" sur des éléments importants d'un accord commercial qui avait été largement accepté, notamment sur une modalité d'application.

Tout ceci pose question pour les banques centrales. Alors que Jerome Powell, le directeur de la Fed doit s'exprimer aujourd'hui lors d'une conférence à Chicago, James Bullard, président de la Réserve fédérale de St Louis a annoncé la couleur : "une baisse de taux aux Etats-Unis "pourrait être bientôt justifiée", adressant un signal clair sur l'éventualité d'un changement de stratégie de la banque centrale face aux tensions commerciales et à leur impact économique...

WALL STREET

La Bourse de New York a commencé le mois de juin en petite forme, sur fond d'intensification de la guerre commerciale, et alors que la justice américaine pourrait lancer une procédure antitrust contre Alphabet (-6,1%, maison mère de Google), Apple (-1%), Facebook (7,5%) et Amazon (-4,6%), dont les cours ont fini en forte baisse lundi. Du côté de la guerre commerciale, Pékin a annoncé l'ouverture d'une enquête sur Fedex (-1,2%), soupçonné d'avoir mal distribué des colis destinés au groupe chinois Huawei. Le dollar a fléchi face aux craintes de récession, qui renforcent les anticipations de baisses de taux de la Fed...

A la clôture, l'indice Dow Jones a fini presque stable (+0,02%) à 24.819 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,28% à 2.744 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a abandonné 1,61% à 7.333 pts, plombé par les GAFA.

ECO ET DEVISES

France :
- Situation mensuelle budgétaire de l'Etat, avril. (08h45)
- Immatriculations de véhicules neufs, mai. (08h45)

Etats-Unis :
- Commandes industrielles américaines. (16h00)

Europe :
- Chiffres de l'emploi en Espagne. (09h00)
- Chiffres de l'emploi italien. (10h00)
- Prix à la consommation (flash) en Europe. (11h00)
- Taux de chômage en Europe. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1257$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,02$. L'once d'or se traite 1.317$.

VALEURS EN HAUSSE

CGG (+7% à 1,39 Euro) : rebond à relier avec le partenariat stratégique signé avec Shearwater GeoServices Holding, dans l'acquisition sismique marine et la technologie des streamers, lequel inclut la vente à ce dernier de5 navires de haut de gamme, actuellement possédés conjointement par CGG Marine Resources Norge AS et Eidesvik Offshore ASA ainsi que l'accès sécurisé de CGG à une capacité de navires pour ses futurs projets multi-clients. La finalisation de la transaction est prévue fin 2019.

Exel Industries (stable à 56,40 Euros) : Le résultat net semestriel d'Exel Industrie est tombé à 1,2 ME, contre 4,1 ME au premier semestre 2018. Le résultat Opérationnel Courant ressort à 5 ME, contre 10,9 ME un an plus tôt. Sur la période, le chiffre d'affaires a progressé de 343 ME à 348,9 ME.

Renault (+1,05% à 54,82 Euros) pourrait être entouré alors que le conseil d'administration du constructeur automobile se réunit ce mardi pour discuter de l'offre de fusion que lui a soumise Fiat Chrysler.

Atari (+13,30% à 0,38 Euro) : prend la tête des plus fortes hausses sur le SRD ce matin.

VALEURS EN BAISSE

Ubisoft (-5,80% à 69,20 Euros) : plus forte baisse sur le SRD en début de séance!

ANALYSTES

Kepler Cheuvreux initie le suivi d'OL Groupe avec un conseil 'conserver' et un objectif de 3,2 euros.

Goldman Sachs passe de 'conserver' à 'acheter' sur Worldline tout en portant sa cible de 52 à 65 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com