Cotation du 27/10/2020 à 18h05 CAC 40 -1,77% 4 730,66
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le rendez-vous est en fin de séance!

Ouverture Paris : le rendez-vous est en fin de séance!
Ouverture Paris : le rendez-vous est en fin de séance!
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Sous son niveau de clôture d'hier, le CAC40 débute la séance en légère baisse (-0,10% à 5.030 points) dans le calme. Les volumes demeurent en effet faibles, à l'image des précédentes séances : moins de 150 ME ont changé de mains à l'approche de 9h30.

Il faudra sans doute attendre la fin de séance parisienne pour que le marché s'anime. A l'occasion de la publication d'indicateurs importants aux Etats-Unis. Et le double rendez-vous est fixé à 16h avec l'indice du Michigan et celui du Conference Board. Leur teneur pourrait bien décider de la fin de séance parisienne, alors qu'en milieu de semaine, le discours de la Fed s'est avéré très prudent quant à la persistance et l'ampleur du rebond économique en cours.

En outre, ce 3ème vendredi de septembre, Wall Street vivra une "quadruple witching hour", soit l'expiration de 4 types de produits dérivés et donc la promesse de volumes plus conséquents sur les marchés actions... A suivre !

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, au lendemain d'une réunion de la Fed, dont le patron s'est montré prudent au sujet de la solidité de la reprise économique en cours, après le choc récessionniste du printemps provoqué par la pandémie de coronavirus. Les valeurs technologiques ont subi des dégagements, au cours d'une séance volatile, à l'approche de la journée des "Quatre Sorcières", vendredi, lorsque les contrats à terme et les option sur indices et actions arriveront simultanément à échéance.

A la clôture, les trois indices ont toutefois réduit leurs pertes par rapport à leurs plus bas de la séance : l'indice Dow Jones a cédé 0,47% à 27.901 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,84% à 3.357 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et "biotechs", a chuté de 1,27% à 10.910 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Balance des comptes courants. (14h30)
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)
- Indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Balance européenne des comptes courants. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.951$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1851$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 43,65$.

VALEURS EN HAUSSE

Euronext (+3,90% à 101,90 Euros) : LSE, l'opérateur de la Bourse de Londres, a annoncé vendredi être entré en négociations exclusives avec Euronext pour la cession de sa filiale Borsa Italiana, qui gère la Bourse de Milan et était aussi convoitée par le suisse SIX et l'allemand DEUSTCHE BÖRSE.

Faurecia (+0,20% à 37,70 Euros) Fiat Chrysler Automobiles N.V. et Peugeot annoncent qu'à la demande des deux entreprises et dans le contexte de leur communication récente d'un amendement à leur accord de fusion, les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance et DFG ont accepté une clause d'incessibilité de leurs actions Faurecia, pour une durée de 6 mois suivant la réalisation du projet de distribution de la participation de 46% du Groupe PSA dans Faurecia, à l'ensemble des actionnaires de Stellantis.

Elior (+2,20% à 4,45 Euros) : s'offre la tête du SRD à l'ouverture du marché parisien. Le spécialiste de la restauration collective sous contrat est porté par une note de Berenberg qui a rehaussé sa recommandation sur le dossier à 'acheter' en visant 5,5 euros. Les analystes sont majoritairement positifs sur la valeur puisque, selon le consensus Bloomberg, 11 spécialistes sont à l''achat', 5 à 'conserver' et 4 à 'vendre'. L'objectif de cours moyen à 12 mois se situe actuellement à 6,09 euros.

VALEURS EN BAISSE

Axa (-0,50% à 16,76 Euros) a annoncé jeudi son intention de faire appel d'un jugement du tribunal de commerce de Paris lui ordonnant d'indemniser cinq propriétaires de restaurants contraints à la fermeture pendant l'épidémie de coronavirus.

Rubis (-8,20% à 35,54 Euros) a dégagé au premier semestre 2020 un résultat opérationnel courant de 170 ME, en baisse de 24% à périmètre constant, sur un an. Le résultat brut d'exploitation recule de son côté de 15% à 240 ME (à périmètre constant). Au total, le résultat net part du groupe est en retrait de 11 % à 139 ME.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

IntegraGen, Advenis, Exacompta Clairefontaire, Global Bioenergies, Genkyotex, Ose Immuno, Umanis, Witbe, Carbios, genOway, Onxeo

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

JP Morgan repasse de 'neutre' à 'surpondérer' sur Alstom avec un cours cible ajusté de 44 à 52 euros.

HSBC relève son objectif à 100 euros sur Arkema.

Berenberg repasse à acheter sur Elior en ciblant un cours 5,50 euros et reste à l'achat sur GTT avec un objectif ajusté de 98 à 100 euros.

INFOS MARCHES

Wendel lance une augmentation de capital réservée aux salariés.

Sensorion lève 30 ME par émission réservée.

Gaussin va modifier le prix d'exercice des Bons de souscription.

EN BREF

Havas Group : acquisition d'une participation majoritaire dans Camp + King.

Valneva : départ à la retraite du directeur financier, David Lawrence.

Ipsen : premières données de tolérance et d'efficacité de l'étude CLARINET FORTE.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !