Cotation du 24/01/2020 à 18h05 CAC 40 +0,88% 6 024,26
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 sujet à quelques prises de bénéfices

Ouverture Paris : le CAC40 sujet à quelques prises de bénéfices
Ouverture Paris : le CAC40 sujet à quelques prises de bénéfices
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Les investisseurs soufflent quelque peu ce matin, après le nouveau point haut de plus de 12 ans touché hier au-dessus de 6.070 points. Le CAC40 revient sur les 6.030 points ce matin, en retrait de 0,15%. La séance du jour sera animée cet après-midi par le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis en décembre. Il devrait faire la tendance parisienne de fin de séance.

En attendant, les prises de bénéfices sont logiques après la séquence qui a vu le marché parisien particulièrement bien résister face au regain de tensions géopolitiques au Moyen-Orient. L'apaisement de la situation, conjugué à l'espoir de voir l'accord commercial USA-Chine soutenir la croissance mondiale, et donc les profits des sociétés cotées, sont les deux éléments en toile de fond, qui permettent aux investisseurs de demeurer confiants.

L'indice MSCI, qui regroupe 49 marchés développés et émergents, a à son tour inscrit un record hier, preuve que la confiance concerne l'ensemble des marchés mondiaux.

WALL STREET

Les trois principaux indices boursiers américains ont inscrit jeudi de nouveaux records à la clôture, les marchés pariant sur une désescalade des tensions militaires entre les Etats-Unis et l'Iran.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,74% à 28.956 points, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,67% à 3.274 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a progressé de 0,81% à 9.203 pts.

ECO ET DEVISES

La production industrielle a progressé de 0,3% en novembre après une hausse de 0,5% le mois précédent. Le consensus était positionné à +0,1%. La production manufacturière recule en revanche de 0,1% après +0,6% en octobre, annonce l'Insee.

La croissance de l'économie française devrait s'établir à 0,2% au 4e trimestre, selon la troisième estimation réalisée par la Banque de France dans le cadre de son enquête mensuelle de conjoncture à fin décembre.

Etats-Unis :
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)
- Balance budgétaire fédérale. (20h00)

Europe :
- Production industrielle italienne. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.550$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1105$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 65,30$.

VALEURS EN HAUSSE

Orange (+0,20% à 13,18 Euros) a présenté le regroupement de ses activités aux Moyen-Orient et en Afrique, des marchés à plus forte croissance, au sein d'une seule et même entité qui pourrait être introduite en Bourse. Les 18 pays concernés génèrent un chiffre d'affaires annuel de 5 milliards d'euros.

Eurazeo (+0,50% à 60,40 Euros) se félicite d'avoir renouvelé sa ligne de crédit auprès d'un consortium de 13 banques en portant son montant à 1,5 milliard d'euros, contre 1 milliard précédemment.

Ekinops (+3% à 6,14 Euros) a enregistré, au 4ème trimestre, un chiffre d'affaires consolidé de 25,6 ME en croissance organique de +20,7% et de +18,6% à taux de change constants par rapport au 4ème trimestre 2018.

Vivendi (+0,05% à 25,98 Euros) : La justice italienne a rejeté jeudi une demande du groupe de suspension de la décision qui l'oblige à geler les deux tiers de sa participation dans MEDIASET.

VALEURS EN BAISSE

EDF (-0,90% à 9,83 Euros) : Prévu initialement pour décembre 2019, puis pour le printemps 2020, le projet de réorganisation d'EDF en deux entités distinctes devrait finalement être présenté vers la mi-2020, a indiqué jeudi Christophe Carval, le directeur exécutif chargé des ressources humaines. Lors d'un débat à l'Assemblée nationale, le responsable d'EDF a déclaré que "ce qu'on imagine aujourd'hui est d'avoir un dossier à peu près abouti vers l'été 2020".

Airbus (-0,35% à 134,44 Euros) va accroître sa cadence de production à Mobile, en Alabama. L'avionneur prévoit de créer 275 nouveaux emplois afin d'atteindre un rythme de production de sept appareils de la famille A320 par mois d'ici le début de l'année 2021. Afin de répondre à une demande croissante, le groupe européen compte produire 63 A320 par mois à partir de l'an prochain.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Orchestra, Integragen

ANALYSTES

Bank of America Merrill Lynch est repassé d''achat' à 'neutre' sur le dossier Engie en ciblant un cours de 15,50 euros.

EN BREF

Amplitude Surgical vers une reprise partielle de provision de 8,6 ME.

Drone Volt met en place un financement de 1,7 ME.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com