Cotation du 18/01/2019 à 18h05 CAC 40 +1,70% 4 875,93
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 reste dans le rouge

Ouverture Paris : le CAC40 reste dans le rouge
Ouverture Paris : le CAC40 reste dans le rouge
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La Bourse de Paris qui a débuté l'année 2019 en rechute de près de 1% hier reste sous pression ce jeudi matin, en repli de 0,6% à 4.662 pts, alors que les places asiatiques sont toujours mal orientées... Après une année 2018 médiocre et un mois de décembre catastrophique, Wall Street a aussi débuté l'exercice 2019 de façon très prudente, malgré un petit bénéfice en clôture. Les derniers indicateurs économiques chinois ont déçu de nouveau, alors que les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis se poursuivent péniblement...
Autre sujet d'inquiétude, Apple a annoncé mercredi soir après la clôture du marché US que son chiffre d'affaires du premier trimestre de son exercice décalé serait inférieur à sa prévision originale, soulignant en particulier la faiblesse des marchés émergents et moins de nouveautés pour ses iPhones. Apple ne fait ainsi que confirmer ici les craintes de Wall Street dans un contexte de ralentissement de la croissance du marché des smartphones. De quoi faire chuter le titre de plus de 8% hors séance...

WALL STREET

Le DJIA a gagné 0,08% à 23.348 pts, le Nasdaq monte de 0,46% à 6.665 pts, et le S&P500 a progressé de 0,13% à 2.510 pts.
Du côté du pétrole, le baril WTI a rebondi de près de 3% à 46,6$.
Une étude du secteur privé chinois a démontré une première contraction de l'activité manufacturière de la seconde économie mondiale en 19 mois. Ainsi, l'indice Markit PMI manufacturier chinois du mois de décembre 2018 est tombé à 49,7, contre 50,2 en novembre. Un niveau inférieur à 50 indique une régression de l'activité. Ces chiffres font suite à des données officielles déjà faibles concernant la production des usines, ce qui accrédite donc la thèse d'un ralentissement conséquent de l'économie chinoise...
Le shutdown administratif partiel se poursuit quant à lui outre-Atlantique, et ce depuis le 22 décembre, alors que Donald Trump n'est pas parvenu à s'accorder avec le Congrès concernant le financement (de 5 milliards de dollars) de son mur à la frontière avec le Mexique. Le Président américain insistait encore hier sur Twitter, afin de convaincre les Démocrates et la nouvelle Présidente de la chambre ('house speaker') Nancy Pelosi.

Coup dur pour Apple qui anticipe sur son premier trimestre, correspondant à la période octobre-décembre, un CA de 84 milliards de dollars (74 milliards d'euros), alors qu'il projetait début novembre dernier, à l'occasion de la publication de ses comptes du quatrième trimestre, un montant allant de 89 à 93 milliards de dollars. Le consensus des analystes est de 91,5 milliards de dollars. "Même si nous anticipions des difficultés dans des marchés émergents importants, nous n'avons pas mesuré l'ampleur de la décélération économique, surtout en Grande Chine", a déclaré le PDG Tim Cook, dans une lettre aux investisseurs. Certains analystes avaient déjà réduit leurs prévisions de production d'iPhones du premier trimestre après que plusieurs fabricants de composants eurent anticipé des ventes inférieures aux attentes...
La parité euro / dollar atteint 1,1380$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 54,30$. L'once d'or se traite 1.290$.

VALEURS EN HAUSSE

DBV Technologies : +15%. La société a annoncé aujourd'hui des changements organisationnels pour renforcer ses compétences dans le cadre du développement de la plateforme Viaskin :
Le directeur scientifique (Chief Scientific Officer - CSO) de DBV, le Dr Hugh Sampson, occupera également le poste de Directeur Médical (Chief Medical Officer - CMO) par intérim à compter d'aujourd'hui. Le Dr Sampson remplace le Dr Lucia Septien-Velez, qui a décidé de quitter ses fonctions. En tant que CSO et CMO par intérim, le Dr Sampson dirigera les équipes scientifiques et médicales de la Société et travaillera sous la direction de Daniel Tassé, directeur général de DBV Technologies. Le Dr Hugh Sampson est leader et un clinicien de renom, dont les recherches et avancées scientifiques ont significativement changé le domaine des allergies alimentaires et de l'immunologie au cours de ces 40 dernières années.
Suite aux récents échanges avec la Food and Drug Administration (FDA), Julie O'Neill, qui a occupé des postes de direction dans le domaine des opérations industrielles globales, a été mandatée avec effet immédiat pour orienter le développement pharmaceutique, la production, la logistique, l'assurance qualité et l'optimisation de l'ensemble des procédés au sein de la Société. Elle fera bénéficier à DBV de plus de 30 ans d'expérience dans le domaine des opérations industrielles globales et conseillera directement Daniel Tassé. Julie O'Neill, qui a été nommée au conseil d'administration de DBV en 2017, continuera d'occuper cette fonction tout en supervisant le nouveau dépôt prévu de la demande d'autorisation de mise sur le marché (BLA) pour Viaskin Peanut chez les enfants âgés de 4 à 11 ans. Elle exerçait auparavant les fonctions de Executive Vice-Président, Opérations Globales, d'Alexion Pharmaceuticals Inc.
Dans le cadre de ces changements opérationnels annoncés aujourd'hui, Alan Kerr, Senior Vice-President, directeur des affaires réglementaires de DBV Technologies, rapportera désormais à Daniel Tassé, avec effet immédiat.

Genfit : +5%. LabCorp, leader international des sciences de la vie, et Genfit ont annoncé aujourd'hui la signature d'un accord de licence entre Genfit et Covance, la branche de LabCorp spécialisée dans le développement de médicaments. Cet accord facilitera l'accès des acteurs et du marché de la recherche clinique à un test de diagnostic hépatique innovant de la NASH.
La NASH est une maladie silencieuse et asymptomatique qui progresse souvent vers des stades plus sévères et plus graves avant même que le diagnostic clinique ne puisse être posé. La biopsie hépatique, procédure très invasive, est actuellement la référence clinique pour diagnostiquer formellement la NASH et le stade de fibrose. Par ailleurs, il n'existe à ce jour aucun test diagnostique non-invasif ayant fait l'objet d'une validation approfondie dans la NASH qui permette d'aborder l'évolution de la maladie et les conséquences d'une intervention thérapeutique. Il existe donc des opportunités cliniques et commerciales pour des innovations produits dans ces domaines.

Prodways Group : +4,5%. La filiale impression 3D de Groupe Gorgé a annoncé la finalisation de l'acquisition de 100% du capital de Surdifuse et l'Embout Français et devient le leader français des embouts auriculaires sur-mesure pour audioprothèses.
Né du rapprochement des laboratoires Surdifuse et l'Embout Français en 2017, Surdifuse - L'Embout Français est un acteur majeur de la fabrication d'embouts auriculaires sur-mesure dont 50% de la production est réalisée en impression 3D.

Manutan : +3% avec Pierre et Vacances, suivi de Guerbet (+1,5%)

Bourbon : +2%. Le groupe a renouvelé le waiver général avec ses crédit bailleurs et créanciers représentant l'essentiel de la dette du groupe, l'autorisant ainsi à suspendre l'exigibilité de ses loyers et de sa dette. Ce waiver lui permet de rester focalisé sur ses priorités opérationnelles tout en poursuivant dans un cadre sécurisé, la recherche de toute solution de nature à mettre sa dette en adéquation avec ses performances, explique le groupe.
Le groupe reste confiant dans sa capacité à parvenir à une telle solution, dans un cadre amiable.

Air France KLM : +1% avec Esso, Carrefour et Atari

PSB Industries stable. Le groupe annonce avoir confié un mandat à un prestataire de services d'investissement portant sur le rachat de ses propres actions dans la limite de 50.000 actions sur la période courant du 31 décembre 2018 au 30 juin 2019.
Le prix de rachat ne pourra pas excéder le prix maximum fixé par l'Assemblée Générale Mixte des actionnaires du 17 mai 2018. Les actions ainsi rachetées sont destinées à couvrir des plans d'actionnariat salarié existants ou à venir. Le descriptif du programme de rachat d'actions autorisé par l'Assemblée Générale Mixte du 17 mai 2018 est disponible sur le site de la société.

VALEURS EN BAISSE

Haulotte : retombe de 7%

STM : recule de 6,5% dans le sillage d'Apple, suivi de SoiTec (-5%)

Kering : -3% avec CGG, Dior et GTT

Atos : -2,5% en compagnie de Capgemini, Technip, Vallourec, L'Oreal, Innate et Ubisoft

Argan : -1%. Au 4ème trimestre 2018, Argan, foncière française de développement et location d'entrepôts PREMIUM, enregistre des revenus locatifs de 20,8 ME, en croissance de +3% par rapport à la même période de l'exercice précédent.
Sur l'exercice 2018, les revenus locatifs s'établissent à 85,4 ME, en augmentation de +13% par rapport à 2017 (75,6 ME) et légèrement supérieurs au dernier objectif communiqué de 85 ME.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com