Cotation du 15/10/2018 à 18h05 CAC 40 -0,02% 5 095,07
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 recule avant l'annonce de Trump

Ouverture Paris : le CAC40 recule avant l'annonce de Trump
Ouverture Paris : le CAC40 recule avant l'annonce de Trump
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 poursuit sur la même note que vendredi, à savoir un léger recul. L'indice parisien cède 0,10% à l'approche de 9h30, à 5.345 points. L'annonce, par Donald Trump, de la taxation de 200 Mds$ de produits chinois supplémentaires est toujours attendue par les marchés... Si l'événement est clairement dans les cours désormais, les investisseurs sont prudents quant à son contenu précis.

La bonne nouvelle au sein de la mauvaise concernerait le montant de la surtaxe qui pourrait finalement n'être que de 10%, contre 25% qui avaient frappé les premiers 50 Mds$ en juillet dernier. C'est en tout cas ce que rapportait samedi le Wall Street Journal. Du côté de la macroéconomie, les derniers chiffres de l'inflation en zone euro, publiés en fin de matinée, seront très surveillés au moment où la Banque centrale européenne (BCE) tente d'amorcer le resserrement de sa politique monétaire.

Aux Etats-Unis, l'indice manufacturier "Empire State" donnera des nouvelles d'un secteur encore dynamique malgré les tensions commerciales et la hausse des taux. Tout l'enjeu sur les marchés est là : tenter de discerner les premiers signes de ralentissement économiques, liés aux anticipations des acteurs économiques, concernant les futures taxes.

WALL STREET

La Bourse américaine a fini la semaine proche de l'équilibre, vendredi, à l'issue d'une séance hésitante entre le vert et le rouge. L'espoir d'une détente sur le front commercial, qui avait soutenu la cote la veille, s'est évanoui lorsque des informations ont fait état de la volonté de Donald Trump de taxer 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires, alors même que son secrétaire au Trésor tente d'organiser de nouvelles négociations avec Pékin. L'action d'Apple, qui serait touché par ces nouvelles taxes, a reculé de 1,1%. Le dollar est reparti à la hausse vendredi, tandis que le taux à 10 ans est remonté à 3% pour la première fois depuis la fin juillet.

A la clôture, l'indice Dow Jones a avancé de 0,03% à 26.154 points, sa 4ème séance de hausse, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé lui aussi de 0,03% à 2.905 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a cédé 0,05% à 8.010 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice Empire State de la Fed de New York. (14h30)

Europe :
- Indice final des prix à la consommation en Europe. (11h00)
- Balance commerciale italienne. (11h00);

La parité euro / dollar atteint 1,1639$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 77,98$. L'once d'or se traite 1.201$.

VALEURS EN HAUSSE

Scor (+1,65% à 38,75 Euros) : l'assaillant de renonce pas! l'assureur coopératif Covéa étudie de nouveaux scénarios pour prendre le contrôle du réassureur Scor, qui a rejeté fermement la semaine dernière une offre de rachat amicale de son premier actionnaire, ont dit à Reuters deux sources proches du dossier.

Rallye (+6,70% à 9,90 Euros) a signé une ligne de crédit confirmée à échéance 30 juin 2020 pour un montant de 500 ME auprès de 5 de ses banques de référence BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, Crédit Industriel et Commercial (CIC), HSBC et Natixis, qui témoigne de leur volonté d'accompagner Rallye dans la durée.

VALEURS EN BAISSE

Sanofi (-0,30% à 75,39 Euros) : Les résultats détaillés d'un essai clinique pivot de phase III montrent que Dupixent (dupilumab) en monothérapie a permis d'obtenir une amélioration significative des signes et symptômes de la dermatite atopique, ainsi que de certaines mesures de la qualité de vie, chez des adolescents (âgés de 12 à 17 ans) atteints de dermatite atopique modérée à sévère inadéquatement contrôlés par des traitements topiques ou auxquels ces traitements étaient déconseillés.

CS (-1,20% à 6,70 Euros) : Au cours de ce premier semestre, CS a enregistré un chiffre d'affaires de 90,2 ME contre 89,3 ME un an plus tôt. La croissance est de 4,8% en France et en Europe. Les prises de commandes sont en retrait sur ce semestre par rapport au premier semestre 2017 compte tenu de l'effet calendaire des programmes de Défense et de Sécurité. Le résultat opérationnel est stable à 4,8 ME soit 5,3% du chiffre d'affaires. Le résultat net progresse et s'établit à 2,9 ME, soit 3,2% du chiffre d'affaires.

Orchestra (-10% à 1,20 Euros) : va tenter de lever 28 ME pour se relancer, alors que la société ne capitalisait que 25 ME vendredi. L'opération va se faire à 1,03 Euro.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com