Cotation du 18/04/2019 à 18h05 CAC 40 +0,31% 5 580,38
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 part finalement à la baisse!

Ouverture Paris : le CAC40 part finalement à la baisse!
Ouverture Paris : le CAC40 part finalement à la baisse!
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

L'indice Flash Composite IHS Markit fait l'effet d'une douche froide sur le marché parisien pourtant bien orienté en tout début de séance... Il marque un passage en territoire négatif, sous les 50 points, autrement dit en zone où l'économie se rétracte... Le CAC40 cède désormais du terrain (-0,40% à 5.355 points) alors qu'il avait débuté sur une progression de +0,30%.

Jusqu'alors, les investisseurs avaient pris acte de la poursuite du feuilleton du Brexit de nouveau être au centre des préoccupations des marchés ! A huit jours de la date butoir pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, les chefs d'Etat et de gouvernement européens ont accepté de la reporter au 22 mai ou au 12 avril, selon la ratification ou non de l'accord de retrait la semaine prochaine au Parlement britannique. Un dispositif à double détente en quelque sorte! Le 12 avril n'a pas été choisie au hasard puisqu'il s'agit de la date butoir pour organiser les élections européennes de mai...

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a conditionné le report du Brexit réclamé par la Première ministre à l'adoption de l'accord qu'elle voudrait soumettre pour la troisième fois aux élus britannique aussi vite que possible, et les marchés vont continuer à spéculer sur les issues possibles...

WALL STREET

Les marchés américains ont repris le chemin de la hausse jeudi, saluant le pas supplémentaire effectué mercredi par la Réserve fédérale vers une politique monétaire plus accommodante. Les négociations commerciales entre Washington et Pékin ont été reléguées au second plan pour le moment, alors qu'une délégation américaine de haut rang est attendue la semaine prochaine à Pékin. Le dollar a repris de la hauteur jeudi, et les taux des emprunts américains sont restés sous pression.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,84% à 25.962 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 1,09% à 2.854 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a bondi de 1,42% à 7.838 pts.

ECO ET DEVISES

Mauvaise nouvelle pour le gouvernement. L'indice Flash Composite IHS Markit de l'activité globale dans l'Hexagone se replie de 50,4 en février à 48,7 en mars, signalant ainsi le retour de la contraction de l'activité dans le secteur privé. Le consensus tablait sur un indice à 50,7. Ce repli de l'activité résulte notamment d'une accélération de la baisse du volume global des nouvelles affaires, entraînée par la plus forte contraction du volume des nouvelles affaires à l'export depuis presque 3 ans. Parallèlement, le taux d'inflation des prix payés fléchit par rapport au mois dernier tandis que la croissance de l'emploi affiche son plus faible niveau depuis décembre 2016.

L'indice Flash relatif à l'activité de services se replie à 48,7 en mars (50,2 en février), sur un plus bas de 2 mois (50,6 de consensus), alors que l'indice Flash de l'industrie manufacturière recule de 51,5 à 49,8, un plancher de 3 mois (51,4 de consensus).

- Index bâtiment, travaux publics et divers de la construction, décembre. (12h00)
- Indices des coûts de production dans la construction, quatrième trimestre. (12h00)
- Indice des loyers des activités tertiaires, quatrième trimestre. (12h00)
- Indice des loyers commerciaux, quatrième trimestre. (12h00)
- Indice du coût de la construction, quatrième trimestre. (12h00)

Etats-Unis :
- Indice flash PMI composite américain. (14h45)
- Stocks et ventes de grossistes. (15h00)
- Balance budgétaire américaine. (19h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1375$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,87$. L'once d'or se traite 1.309$.

VALEURS EN HAUSSE

TechniFMC (+2% à 21,35 Euros) : le titre est porté par un changement de recommandation de broker. HSBC a remonté son opinion sur le dossier de "conserver" à "acheter", en revalorisant sa cible de 24 à 27,5 dollars. Avec cette décision, le consensus de place sur Technip FMC bascule un peu plus vers l'optimisme avec 31 avis à l'achat désormais répertoriés, pour 5 avis neutres et seulement 2 conseils négatifs. L'objectif de cours moyen se situe à 29,28 dollars.

VALEURS EN BAISSE

Ramsay Générale de Santé(-2,86% à 20,40 Euros) : a annoncé vendredi le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription de 625 millions d'euros environ dans le cadre du refinancement de l'acquisition de Capio.

Cellnovo (-6,10% à 0,509 Euro) : poursuit sa chute après son effondrement d'hier (-52,71%) consécutif aux difficultés rencontrées par son nouveau produit lors du lancement commercial.

Eiffage (-0,25% à 86,80 Euros) a décroché un contrat de plus de 250 millions d'euros pour la construction du parc éolien offshore Moray East au Royaume-Uni. Le groupe, au travers de Smulders, filiale belge d'Eiffage Métal, en groupement avec GeoSea, filiale de DEME, vient de se voir attribuer par Moray Offshore Windfarm East le contrat pour la construction de ce parc éolien Moray East, au nord-est des côtes écossaises. Le montant du contrat s'élève pour Eiffage à plus de 250 ME.

ANALYSTES

HSBC passe à l''achat' sur TechnipFMC en visant 27,5$

Morgan Stanley dégrade Lagardère à 'pondération en ligne' avec un objectif ramené de 29,5 à 28 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com