Cotation du 14/10/2019 à 18h05 CAC 40 -0,40% 5 643,08
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 mieux que Wall Street !

Ouverture Paris : le CAC40 mieux que Wall Street !
Ouverture Paris : le CAC40 mieux que Wall Street !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après une ouverture en baisse, le CAC40 prend finalement le chemin de la hausse en début de matinée : +0,40% à 5.642 points. Les investisseurs veulent se satisfaire du quart de point de baisse de taux de la Fed, même si son discours est loin de faire l'unanimité tant il laisse place à différents scénarios pour les mois à venir. Les membres de la Fed sont apparus indécis et divisés sur la future politique monétaire, ce qui a d'ailleurs dérouté les marchés américains en clôture. L'indice parisien semble en faire fi ce matin.

Une indécision qui s'est aussi traduite dans le tweet de Donald Trump jugeant que "Jay Powell et la Réserve fédérale échouent encore une fois. Pas de "tripes", pas de sens, pas de vision ! Un très mauvais communicant!" Pas totalement faux! Puisque la Fed a révisé à la hausse sa prévision de PIB tout en se disant préoccupée par la croissance et en ignorant complètement le récent réveil de l'inflation...

Le prochain rendez-vous de la Fed, fin octobre, promet d'être indécis! Hier, trois des dix membres du Federal Open Market Committee (FOMC) disposant d'un droit de vote se sont prononcés contre la baisse de taux d'un quart de point, l'un d'eux a prôné une baisse d'un demi-point et deux autres le statu quo. Le sondage Fed-Watch de CME Group qui sonde les investisseurs sur les intentions de la Fed témoigne de cette incertitude puisqu'une courte majorité d'entre eux misent sur des taux inchangés.

De nombreuses petites et moyennes capitalisations ont publié leurs comptes depuis hier soir et cela se passe mal pour Jacquet Metal et Infotel, ou encore Carmat qui a bouclé une levée de fonds en plus de la publication d'une perte semestrielle accrue, lâche 10%! Bel accueil en revanche pour Aubay.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini sur une note mitigée, mercredi, les investisseurs étant partagés sur l'analyse des dernières annonces de la Réserve fédérale américaine.

Les indices boursiers ont dans un premier temps réagi à la baisse après les annonces de la Fed, mais ont ensuite remonté la pente. A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,13% à à 27.147 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fini stable (+0,03%) à 3.006 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a reculé de 0,11% à 8.177 pts. Plus tôt en Europe, l'EuroStoxx 50 a fini en hausse de 0,19% et le CAC 40 a terminé proche de l'équilibre (+0,09%).

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)
- Balance des comptes courants. (14h30)
- Reventes de logements existants. (16h00)
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Ventes britanniques de détail. (10h30)
- Décision monétaire de la Banque d'Angleterre. (13h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.5032$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1044$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,77$.

VALEURS EN HAUSSE

Tikehau (+1% à 19,40 Euros) : se fixe pour objectif d'atteindre entre 24,5 et 25 mdsE d'actifs sous gestion à fin 2019. Par ailleurs, la marge opérationnelle de l'activité de gestion d'actifs au second semestre est attendue à un niveau supérieur à celui atteint au cours du premier semestre. Tikehau Capital est en ordre de marche pour la réalisation de ses objectifs structurants à horizon 2022, consistant à atteindre plus de 35 MdsE d'actifs sous gestion et à générer plus de 100 ME de résultat opérationnel dans la gestion d'actifs.

Aubay (+5,35% à 33,50 Euros) : La marge opérationnelle d'activité s'établit à 9,2% contre 8,8% en 2018 en amélioration de 40 points de base sur un an malgré un jour de facturation en moins. Elle se décompose en 9,7% en France et 8,6% à l'International. Il en découle un résultat opérationnel d'activité qui s'inscrit à 19,1 ME, en hausse de +9,2% à comparer aux 17,5 ME au 30 juin 2018. Le résultat net part du groupe ressort en hausse de 4,2% à 11,5 ME.

LNA Santé (+0,30% à 49,25 Euros) : La marge d'EBITDA Exploitation se consolide à 11,4%, le repli apparent de -46 points de base sur un an s'expliquant par le versement de la " prime Macron " pour -43 points de base. Le résultat opérationnel courant progresse de + 4,2% en consolidé à 22,9 ME, et atteint 21,6 ME en Exploitation, pour une marge globale courante d'Exploitation de 9,4% conforme à l'objectif. Sa variation sur un an s'inscrit dans la droite ligne des mouvements constatés sur l'EBITDA.

Suez (+1% à 14,33 Euros) : Selon les informations de 'BFM Business', le numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets présentera le 2 octobre un plan stratégique visant à vendre des actifs pour réduire son endettement et redresser son cours de Bourse. "Le groupe va orienter sa nouvelle feuille de route sur les clients industriels, désormais préférés aux municipalités, et l'international", souligne le site d'informations.

VALEURS EN BAISSE

Carmat (-9,50% à 19,28 Euros) a bouclé l'opération, dont le lancement a été annoncé hier soir : elle a été souscrite pour un montant levé total de 60 ME, à un prix de 19 Euros par action.

Jacquet Métal Service (-8% à 15,50 Euros) : L'Ebitda s'établit à 47 ME (dont 23 ME au T2), soit 5,3% du chiffre d'affaires (5,5% au T2). Il bénéficie d'un effet positif de 8,6 ME lié à l'application de la norme IFRS 16 - Contrats de location depuis le 1er janvier 2019. Retraité de cet effet, l'Ebitda est de 39 ME, soit 4,4% du chiffre d'affaires (6,7% au 1er semestre 2018). Le résultat opérationnel courant s'élève à 32 ME, soit 3,6% du chiffre d'affaires (54 ME au 1er semestre 2018 et 5,8% du chiffre d'affaires). L'application de la norme IFRS 16 n'a pas d'impact significatif sur le résultat opérationnel courant. Le résultat net part du Groupe s'élève à 18 ME (2% du chiffre d'affaires) contre 41 ME (dont 2,8 ME de profit sur cessions d'actifs) au 1er semestre 2018 (4,4% du chiffre d'affaires). L'application de la norme IFRS 16 n'a pas d'impact significatif sur le résultat net.

Airbus SE (-0,02% à 122,80 Euros) a signalé aux autorités allemandes des soupçons d'actes d'irrégularités commis par plusieurs employés de la Programme Line Communications, Intelligence and Security, en lien avec des documents relatifs à deux projets d'acquisition allemands et appartenant au client.

Infotel (-3,50% à 37,35 Euros) : Le résultat opérationnel s'établit, au premier semestre 2019, à 9,5 ME contre 10,9 ME au premier semestre 2018, soit une légère baisse de 1,4 ME, s'expliquant notamment par l'attribution d'actions gratuites à des responsables de la société afin de pérenniser et renforcer leur place dans le fonctionnement du groupe. Le résultat net part du Groupe s'établit à 5 ME contre 7,1 ME.

ANALYSTES

Kepler Cheuvreux débute le suivi du dossier DBV Technologies à l'achat en ciblant un cours de 25 euros.

Goldman Sachs reprend le suivi du dossier Teleperformance avec un avis à l'achat en ciblant un cours de 245 euros.

Genesta repasse à 'achat' sur Easyvista avec un cours cible de 64 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com