Cotation du 14/02/2020 à 18h05 CAC 40 -0,39% 6 069,35
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : Le CAC40 franchit de nouveau les 6.000 points à la hausse

Ouverture Paris : Le CAC40 franchit de nouveau les 6.000 points à la hausse
Ouverture Paris : Le CAC40 franchit de nouveau les 6.000 points à la hausse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le début de séance commence bien mal pour deux valeurs moyennes de la cote parisienne! Rémy Cointreau a lancé un avertissement et se retrouve logiquement sanctionné. Coup de massue encore plus lourd pour Ipsen qui stoppe une nouvelle étude (voir plus bas)... Deux sanctions d'autant plus violentes qu'elles interviennent alors que le Marché connaît un vif rebond! En effet le CAC40 reprend 1,20% à 6.040 points. Il repasse donc au-dessus des 6.000 points alors qu'hier en clôture, il était repassé sous ce niveau pour la première fois de 2020.

Les investisseurs se veulent plus confiants au regard de l'évolution du coronavirus qui aura toutefois fait perdre plus de 100 points au CAC40. Identifié à Wuhan, dans le centre de la Chine, il a fait 26 morts et infecté 830 personnes dans tout le pays selon le dernier décompte publié par Pékin, mais aucun décès n'est survenu dans les autres pays (7 pour l'instant), où des cas ont été signalés. A ce stade, l'épidémie s'avère moins sévère que celle du Sras qui avait culminé en 2003. Le nombre de victimes et la propagation du virus sont pour l'instant moins préoccupants. Les marchés semblent en prendre conscience.

La matinée sera rythmée par la publication des premiers résultats des enquêtes mensuelles d'IHS Markit auprès des directeurs d'achats, des PMI "flash".

WALL STREET

Les résultats d'entreprise US publiées ce jeudi ont quelque peu déçu, notamment l'assureur Travelers (-5%), ainsi que Procter & Gamble (-0,47%) et le groupe de médias Comcast (-3,7%).

A la clôture, l'indice Dow Jones a fini proche de l'équilibre (-0,09%) à 29.160 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,11% à 3.325 pts (à seulement 4 points de son dernier record) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a progressé de 0,20% à 9.402 pts, un nouveau sommet historique.

ECO ET DEVISES

La croissance du secteur privé français a ralenti en janvier, la faible accélération de la hausse de la production dans le secteur manufacturier n'ayant pas suffi à contrebalancer l'affaiblissement de l'expansion de l'activité dans le secteur des services. Se repliant de 52 en décembre à 51,5, l'Indice flash Composite IHS Markit de l'activité globale en France signale le plus faible taux d'expansion de l'activité du secteur privé français depuis septembre. Le consensus tablait sur un indice à 52.

L'Indice flash de l'activité de services s'est ainsi replié à 51,7 (52,4 en décembre), sur un plus bas de 4 mois, et inférieur au niveau de 52,2 attendu par le marché. A l'inverse, l'Indice PMI flash de l'industrie manufacturière s'est redressé à 51,0 (50,4 en décembre), sur un plus haut de 2 mois, et supérieur au consensus (50,6).

Etats-Unis :
- Indice flash PMI américain des services. (15h45)
- Indice flash PMI manufacturier américain. (15h45)

Europe :
- Indice flash PMI manufacturier en Allemagne. (09h30)
- Indice flash PMI des services en Allemagne. (09h30)
- Indice Ifo allemand du climat des affaires. (10h00)
- Indice flash PMI européen des services. (10h00)
- Indice flash PMI manufacturier européen. (10h00)
- Indice flash PMI manufacturier britannique. (10h30)
- Indice flash PMI britannique des services. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.562$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1047$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,26$.

VALEURS EN HAUSSE

Saint-Gobain (+2,30% à 35,45 Euros) : DBMP LLC, une entité du groupe aux Etats-Unis, a déposé une requête auprès du tribunal des faillites avec pour objectif de permettre de parvenir à une résolution certaine, définitive et équitable de l'ensemble des réclamations actuelles et futures liées aux produits ayant contenu de l'amiante fabriqués ou vendus par l'ancienne entité CertainTeed Corporation. La décision de DBMP LLC ne devrait pas affecter de manière significative la situation financière du groupe.

Carrefour (+4% à 15,20 Euros) revendique une solide croissance du chiffre d'affaires TTC au 4ème trimestre 2019, en hausse de +3,1% en comparable (LFL) à 21,74 MdsE. Le résultat opérationnel courant (ROC) 2019 publié est attendu à environ 2,09 MdsE, soit une progression de +145 ME (environ +7,4%) à changes constants et à périmètre et normes comptables comparables par rapport à 2018. Le ROC 2019 de la France est attendu en croissance à deux chiffres. Le consensus FactSet d'Ebit annuel se situait à 2,03 MdsE et serait donc aisément dépassé.

Econocom (+5% à 2,35 Euros) a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 2.927 ME sur ses activités poursuivies, identique à celui de 2018. Econocom anticipe un Résultat Opérationnel Courant (ROC) des activités poursuivies de 126 ME pour 2019, en phase avec ses prévisions et ce, malgré la baisse de 17 ME environ de la contribution de TMF Italie par rapport à 2018.

Boiron (+0,30% à 34,10 Euros) : Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires de est en baisse de 6,3%, essentiellement en France où les ventes sont en recul de 14,9%. Sur l'année 2019, le chiffre d'affaires est en recul de 7,8%, fortement impacté par la baisse en France de 12,6% des ventes de médicaments homéopathiques à nom commun et des spécialités, dans un contexte de fort dénigrement de l'homéopathie, et d'annonce par le gouvernement de son déremboursement progressif.

Vetoquinol (+0,65% à 62,20 Euros) : Le chiffre d'affaires 2019 s'établit à 396 ME, en hausse de +7,6% à données publiées et de +6,1% à changes constants. A fin décembre 2019, le chiffre d'affaires des produits Essentiels moteur de la stratégie de Vetoquinol s'élève à 190,6 ME en croissance de +5,1% à taux de changes constants. Les produits Essentiels représentent 48,1% des ventes du Groupe sur les 12 mois de l'exercice 2019. Au 4e trimestre 2019, Vetoquinol enregistre un chiffre d'affaires de 112 ME en progression de +12,2% à données publiées et de +10,6% à changes constants par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Compagnie des Alpes (+0,65% à 30,22 Euros) : Le chiffre d'affaires consolidé pour le 1er trimestre de l'exercice 2019/2020 clos le 31 décembre 2019 s'élève à 143,6 ME, en progression de 13,2%, soit +11,1% à périmètre comparable, par rapport au 1er trimestre de l'exercice précédent.

VALEURS EN BAISSE

Rémy Cointreau (-8,20% à 102,80 Euros) : Le chiffre d'affaires s'élève à 814 millions d'euros sur les 9 premiers mois de l'exercice 2019/20, en repli de 4,1%. Alors que les Marques du Groupe progressent de 1,6% sur la période, les Marques Partenaires reculent de 67,5%, suite au désengagement volontaire de certains contrats de distribution en Europe et aux Etats-Unis. Les effets devises sont favorables à hauteur de 2,4% à fin décembre. Remy Cointreau a décidé de suspendre les objectifs annuels et moyen terme indiqués précédemment... Il confirme néanmoins la pertinence de sa stratégie de valeur visant à construire un modèle d'entreprise toujours plus pérenne, résilient et rentable.

Ipsen (-20% à 67 Euros) a annoncé sa décision de suspendre l'administration du traitement aux patients recrutés dans l'étude globale de phase III (PVO-1A-301) destinée à évaluer l'efficacité et la sécurité du palovarotène chez les patients atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), ainsi que dans les études d'extension de phase II (PVO-1A-202/204) en cours.

STEF (-0,10% à 81,10 Euros) a réalisé au quatrième trimestre 2019 un chiffre d'affaires proche de 888 millions d'euros, en légère hausse de 1,6% à périmètre constant. STEF précise que la progression du chiffre d'affaires en France a été impactée par un mois de décembre perturbé. Cela porte le chiffre d'affaires annuel du groupe de transport et de logistique pour les produits alimentaires sous température contrôlée à 3,441 milliards d'euros, en progression de +5,7% (+3,9% à périmètre constant).

Groupe Open (-0,45% à 12,96 Euros) : le chiffre d'affaires annuel 2019 de s'élève à 304 ME, en baisse de -3,9%. Cette contre-performance s'explique principalement par la diminution du recours à la sous-traitance soit -7,1 ME sur l'année. Hors sous-traitance, la baisse du chiffre d'affaires aurait été de -1,9%. Groupe Open confirme l'amélioration attendue de ses résultats du 2ème semestre 2019 par rapport au 1er semestre 2019.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Samse, Fermentalg, GEA, Prismaflex, Agta Record, Exel Industries, UV Germi

ANALYSTES

Citi ajuste en hausse son cours cible sur le dossier Amundi de 70 à 83 euros.

Cowen reste à 'surperformance' sur STM après la publication de comptes meilleurs que prévu, en ciblant un cours de 35$.

EN BREF

Mastrad : exercice de BSA représentant 3,07% du capital.

Medicrea lève 8,5 ME par placement privé à 3,51 euros l'action.

Supersonic : départ de sa DG, Michèle Lesieur.

Les Nouveaux Constructeurs devient Bassac.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com