Cotation du 14/12/2018 à 18h05 CAC 40 -0,88% 4 853,70
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 enfonce ses plus bas annuels, Latécoère au tapis!

Ouverture Paris : le CAC40 enfonce ses plus bas annuels, Latécoère au tapis!
Ouverture Paris : le CAC40 enfonce ses plus bas annuels, Latécoère au tapis!
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Les indicateurs de préouverture le laissaient présager : le début de séance est très rouge pour le CAC40 qui abandonne 1,50% à l'approche de 9h30. L'indice parisien enfonce donc les 4.900 points et même le plus bas annuel, touché le mois dernier, à 4.894,30 points, se positionnant en effet à 4.870 points... A ce niveau, il cède désormais -8,33% depuis le 1er janvier. La baisse est générale puisque ce matin, Tokyo a perdu près de 2%, de même que ses homologues chinoises.

Dans ce contexte, il faudra suivre aujourd'hui le retour des transactions à Wall Street après la fermeture d'hier en hommage au Président George Bush. La tendance rouge du moment sera amplifiée ou amoindrie selon la teneur des nombreux indicateurs à l'agenda, mais également selon les propos issus de la réunion très attendue de l'Opep à Vienne où les participants devraient étudier un accord de réduction de la production de 1,3 million de barils par jour (bpj) au moins, selon plusieurs sources.

La mauvaise nouvelle du jour concerne l'arrestation surprise de Meng Wanzhou, directrice financière du groupe chinois Huawei et accessoirement fille du fondateur, arrêtée le 1er décembre à Vancouver, au Canada, et qui risque une extradition vers les Etats-Unis. Cette arrestation est liée à une violation des sanctions contre l'Iran instaurées par Washington, a déclaré une source informée de la situation. Voilà qui va ajouter de l'eau au moulin de la guerre commerciale Etats-Unis/Chine!

Côté valeurs à Paris, Latécoère plonge de plus de 20% en ce début de séance, après son avertissement d'hier soir. La société a abaissé mercredi sa prévision de rentabilité pour 2019.

WALL STREET

Le soulagement a été de courte durée à la Bourse de New York. Alors que la trêve commerciale conclue ce week-end entre les Etats-Unis et la Chine avait été saluée, lundi, les principaux indices ont replongé dès mardi de plus de 3%. Les doutes sur la croissance mondiale sont revenus en force sur les marchés d'actions et ont aussi agité les marchés obligataires, qui ont pourtant servi de refuge. La plupart des secteurs ont été laminés, dont les technologiques (-4,4% pour Apple), les industrielles (-6,9% pour Caterpillar) et les banques (-3,8% pour Goldman Sachs).

A la clôture, l'indice Dow Jones a plongé de 3,1% (-799 points!) pour finir au seuil des 25.000 points, à 25.007 points (après +1,13% lundi), tandis que l'indice large S&P 500 a dégringolé de 3,24% pour s'accrocher à 2.700 pts (+1,09% lundi). L'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a plongé de 3,80% à 7.158 pts.

ECO ET DEVISES

PARIS :
- 08h30 Réunion avec les syndicats du transport routier, point de presse de la ministre Elisabeth Borne.
- 10h50 Adjudication d'OAT long terme
- 12h15 Discours de Bruno Le Maire au Sommet de l'économie du magazine Challenges.

VIENNE :
- Réunion ministérielle de l'Opep

WASHINGTON :
- 14h15 Enquête ADP sur l'emploi / novembre
- 14h30 Balance commerciale / octobre
- 14h30 Inscriptions au chômage / semaine au 1er décembre
- 14h30 Productivité, coûts du travail / T3 (révisés)
- 16h00 Commandes à l'industrie / octobre
- 16h00 Indice ISM des services / novembre

La parité euro / dollar atteint 1,1330$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,56$. L'once d'or se traite 1.235$.

VALEURS EN HAUSSE

Genfit (+5,80% à 21,38 Euros) annonce des résultats positifs de l'étude de Phase 2 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

VALEURS EN BAISSE

Sanofi (-0,85% à 77,40 Euros) a annoncé aux syndicats son intention de supprimer 670 emplois dans ses fonctions support en France, a-t-on appris mercredi auprès d'un représentant syndical.

Latecoere (-23,70% à 2,43 Euros) a abaissé mercredi sa prévision de rentabilité pour 2019, l'équipementier aéronautique prévoyant notamment des coûts de démarrage et d'investissements supplémentaires qui pèseront sur sa marge d'exploitation.

Inside Secure (-3,60% à 1,75 Euro) a frappé un grand coup ce mercredi en annonçant un accord exclusif pour l'acquisition de Verimatrix, Inc., société non cotée ayant son siège à San Diego, Californie, Etats-Unis. Verimatrix qui emploie plus de 300 personnes dans 20 pays, avec ses activités principales en Californie et en Allemagne, est un leader mondial indépendant de la sécurité logicielle pour les services vidéo.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com