Cotation du 16/10/2018 à 18h05 CAC 40 +1,53% 5 173,05
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 en berne

Ouverture Paris : le CAC40 en berne
Ouverture Paris : le CAC40 en berne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Pétrole en hausse, CAC40 en baisse... C'est le schéma du jour, alors que l'indice parisien abandonne -0,75% à l'approche de 9h30, revenant à 5.475 points. Après la séance d'hier sans éclat, mais qui aura eu le mérite de permettre au CAC40 de clôturer au-dessus des 5.500 points, l'indice parisien fait marche arrière. Seules les valeurs pétrolières sont épargnées par la baisse du jour, protégées par l'envolée du prix du baril de pétrole à 85$ pour le Brent, soit son plus haut niveau depuis près de quatre ans. Cette vive progression inquiète désormais les investisseurs qui voient dans la hausse de l'or noir un frein important à la croissance mondiale.

Le front commercial inquiète toujours autant, alors que plusieurs médias ont rapporté que le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, avait annulé son déplacement en Chine prévu ce mois-ci, preuve que les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ne sont décidément pas sur la bonne voie. L'épisode réussi, in fine, avec le Canada, semble déjà loin...

En Europe, le budget italien et son déficit à -2,4%, continue de préoccuper les marchés. La réunion de l'Eurogroupe a Luxembourg a été l'occasion pour les partenaires de Rome de mettre en garde le gouvernement Conte contre le risque d'une nouvelle crise de la dette... Et ce, alors que la BCE va entamer un resserrement de sa politique monétaire, avec la fin des rachats obligataires et une première hausse de taux annoncée à l'été 2019.

WALL STREET

La semaine a commencé sur une note mitigée à Wall Street, où le Nasdaq a cédé du terrain, tandis que le Dow Jones et le S&P 500 ont profité de l'annonce d'un nouvel accord commercial entre les Etats-Unis et le Canada pour progresser. Le pétrole a aussi salué cet nouvel accord Alena (qui englobe aussi le Mexique) en remontant à son plus haut niveau depuis près de 4 ans, en novembre 2014. Les titres de Tesla (+17,3!) et de General Electric (+7%) se sont illustrés à la hausse.

A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé de 0,73% à 26.651 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,36% à à 2.924 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a légèrement reculé, de 0,11%, pour finir à 8.037 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Discours de Jerome Powell, président de la Fed. Réunion NABE (National Association for Business Economics à Boston.)

Europe :
- Indice européen des prix à la production. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1540$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 85,07$. L'once d'or se traite 1.189$.

VALEURS EN HAUSSE

Casino (+0,10% à 36,17 Euros) : vient de signer une promesse synallagmatique de vente pour la cession d'un portefeuille immobilier de 565 ME, a démenti par ailleurs ce lundi des informations de la presse brésilienne selon lesquelles il envisageait une cession de ses filiales au Brésil et en Colombie. "Le groupe dément un article de la presse brésilienne mentionnant des négociations supposées concernant ses opérations au Brésil et en Colombie. Ces allégations sont totalement infondées", a tranché Casino, dans un courriel adressé à l'agence Reuters.

Suez (+0,25% à 12,41 Euros) dévoile l'acquisition d'Optimatics, leader de l'optimisation des réseaux d'eau, accélérant ainsi sa transformation digitale. Après une prise de participation minoritaire aux côtés d'Emerald Technology Ventures en 2017, Suez acquiert en totalité Optimatics via Suez Ventures, fonds de capital-risque du groupe.

VALEURS EN BAISSE

Safran (-1,75% à 118,30 Euros) : Le ministère de l'Economie et des Finances a annoncé mardi soir la cession de 10.410.000 actions Safran, soit environ 2,35% du capital du groupe d'aéronautique et de défense. Au terme de ce nouveau placement, qui a rapporté à Bercy environ 1,24 milliard d'euros, l'Etat reste cependant le premier actionnaire de Safran, avec 10,81% du capital et environ 17,67% des droits de vote.

Renault (-0,45% à 73,99 Euros) : Carlos Ghosn, Président Directeur Général du Groupe Renault, a annoncé 2 prochaines étapes dans la poursuite de l'électrification de la gamme Renault, prévue dans le plan stratégique "Drive the Future" : un nouveau véhicule urbain électrique abordable, avec une première commercialisation en Chine en 2019, et des versions hybrides et hybrides rechargeables proposées dès 2020 sur 3 de ses véhicules les plus populaires : Clio, Captur et Mégane. Carlos Ghosn a également partagé sa vision des futures expériences embarquées et révélé AEX (Augmented Editorial Experience), un concept inédit présenté le 2 octobre lors du Mondial de l'Automobile à Paris.

Capgemini (-0,40% à 111,50 Euros) annonce l'acquisition de June 21, société de conseil experte en marketing digital et spécialiste de l'accompagnement des dirigeants de marques leaders dans leur transformation digitale orientée données.

Eiffage (-0,20% à 95,90 Euros) : via sa filiale Eiffage Route, vient d'acquérir plusieurs sites de carrières auprès de Razel-Bec (groupe Fayat) en Occitanie.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com