Cotation du 23/11/2020 à 18h05 CAC 40 -0,07% 5 492,15
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 en avait encore sous le pied!

Ouverture Paris : le CAC40 en avait encore sous le pied!
Ouverture Paris : le CAC40 en avait encore sous le pied!
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — La hausse, encore ! Le retournement de tendance, trente minutes avant le coup d'envoi de 9h, a chamboulé la tendance initiale de la Bourse de Paris, donnée négative par les indicateurs de préouverture! On attendait en effet des prises de bénéfices après l'envolée majeure d'hier (+7,57%), mais finalement, ce coup de collier a changé la donne et l'indice parisien se retrouve à nouveau dans le vert (+0,40% à 5.355 points) quelques minutes après l'ouverture. Mais la volatilité est telle qu'il est compliqué de savoir dans quelle direction tend véritablement le Marché parisien ce matin! Des mouvements erratiques, témoignant de l'indécision des investisseurs au lendemain la bonne nouvelle d'un vaccin efficace à venir dans les prochains mois.

L'euphorie qui s'est emparé des marchés hier a au final ramené le CAC40 à 5.336 points soit un retour sur son niveau de début mars dans une ampleur pas vue depuis le rebond de +8,39% de l'indice parisien le 24 mars dernier. La violente hausse s'est accompagnée d'un basculement vers la "value" avec l'envolée de tous les titres massacrés par le confinement : aéronautique, loisir, événementiel... Au détriment des valeurs "Covid", notamment des diagnostiqueurs.

Logiquement, dans un tel flux acheteur en faveur des actifs à risque, l'or a connu lundi sa pire journée depuis plus de 7 ans, victime du retour de l'appétit du risque provoqué par l'espoir d'un vaccin contre le coronavirus. Le métal jaune, qui avait profité des incertitudes ces dernières semaines, a ainsi rechuté de 5% pour revenir à 1.854,40$ l'once pour le contrat à terme de décembre sur le Comex.

WALL STREET

Wall Street a vécu une folle séance lundi, avant de terminer sur un note plus mitigée, sur fond d'espoir d'un vaccin efficace contre le coronavirus. Les laboratoires Pfizer (+7,6%) et BioNTech (+13,9%) ont en effet publié un premier bilan très encourageant de la Phase 3 de leur essai de candidat vaccin, jugé efficace à 90%. Les marchés ont aussi salué la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine, qui ne semble pas pouvoir être sérieusement contestée par Donald Trump, qui n'a toutefois pas encore concédé sa défaite. Le pétrole WTI a flambé de 8,5%, tandis que l'or a chuté de 5%.

A la clôture, l'indice Dow Jones a bondi de 2,95% à 29.157 points, après avoir gagné près de 5% et atteint des niveaux record en séance, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 1,17% à 3.550 pts, après avoir lui aussi évolué sur des nouveaux records en cours de séance. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a en revanche terminé en recul de 1,53% à 11.713 points.

ECO ET DEVISES

La production industrielle a progressé de 1,4% en septembre après avoir déjà crû de 1,1% le mois précédent, annonce l'Insee. Le marché tablait sur une hausse limitée à 0,7%. Par rapport à février (dernier mois avant le début du confinement), la production reste en retrait dans l'industrie manufacturière (-5,5%), comme dans l'ensemble de l'industrie (-5,1%). Sur un an, la production industrielle affiche une baisse de 6% contre -5,5% attendu.

Etats-Unis :
- Rapport JOLTS concernant les ouvertures de postes. (16h00)

Europe :
- Production industrielle italienne. (10h00)
- Taux de chômage britannique. (10h30)
- Indice allemand ZEW du sentiment économique. (11h00)
- Indice européen ZEW du sentiment économique. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.889$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1829$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 42,47$.

VALEURS EN HAUSSE

BIC (+3,40% à 46 Euros) dévoile aujourd'hui "Horizon", son nouveau plan stratégique destiné à stimuler la croissance et à assurer "une rémunération solide des actionnaires". Cette stratégie, qui s'inscrit dans la continuité du plan de transformation "BIC 2022-Invent the Future", est axée sur un ensemble d'initiatives qui s'appuient sur les forces de BIC et qui permettront de répondre aux besoins des consommateurs et aux exigences en matière de développement durable. Le groupe repense ses trois catégories, tout en accélérant vers une trajectoire de croissance annuelle du chiffre d'affaires d'environ 5%, de la Papeterie à "Human Expression", des Briquets à "Flame for life", des Rasoirs à "Blade Excellence". Bic attend au moins 200 millions d'euros de génération de flux nets de trésorerie par an jusqu'en 2022.

VALEURS A SUIVRE

Unibail-Rodamco-Westfield (suspendu) : C'est une victoire pour les "activistes". Les actionnaires ont rejeté le projet de résolution concernant l'augmentation de capital souhaitée par la direction. De plus, les actionnaires ont approuvé l'entrée au conseil d'administration de Léon Bressler et de Xavier Niel, fers de lance de la campagne contre la direction actuelle et son projet. Affaibli par la crise du coronavirus, Unibail-Rodamco-Westfield avait lancé mi-septembre un plan de renforcement de son bilan qui prévoyait à la fois une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros, une limitation des dividendes et quatre milliards d'euros de cessions d'actifs.

VALEURS EN BAISSE

Neoen (-1,40% à 47,10 Euros) Si le producteur indépendant d'énergie renouvelable a confirmé ses objectifs annuels, il a fait état d'une nouvelle faible croissance au troisième trimestre avec un chiffre d'affaires consolidé de 66,9 millions d'euros, en hausse de 1%.

Chargeurs (-3,78% 17,32 Euros) : en tête des plus fortes baisses du SRD ce matin.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

AST Groupe, Reworld Media, Delta Plus Group, Rothschild et Co, Thermador Groupe, Groupe Parot, Bastide

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs repasse de vendre à 'neutre' sur Icade en ciblant un cours de 50,50 euros.

AlphaValue repasse d'acheter à 'accumuler' sur Solvay avec un objectif de cours ajusté en baisse à 87,40 euros.

Société Générale repasse à acheter sur CGG en ciblant 0,67 euro.

Exane BNP Paribas repasse à 'surperformance' sur LafargeHolcim en ciblant un cours de 52 CHF.

INFOS MARCHES

Worldline détient plus de 93% du capital d'Ingenico.

Rexel : met fin à sa notation à court terme par Moody's.

Klépierre : emprunt obligataire de 600 ME.

EN BREF

Saint-Gobain confirme des négociations avec Mutares pour la cession de Lapeyre.

DBV Technologies va présenter des données sur le mode d'administration de Viaskin Peanut.

Bone Therapeutics : nouvelle collaboration pour le développement d'implants osseux personnalisés issus de l'ingénierie tissulaire.

Nanobiotix : premiers résultats cliniques positifs d'une étude de phase I évaluant le NBTXR3.

Onxeo : des résultats intermédiaires favorables dans l'étude DRIIV-1b.

Focus Home Interactive : moins de 3 ME d'amende de la Commission européenne.

Roche Bobois : finalise le rachat de 3 magasins franchisés aux Etats-Unis.

Transgene et BioInvent présentent des données sur le virus oncolytique BT-001.

Ekinops : retenu par Swisscom.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !