Cotation du 24/05/2019 à 18h05 CAC 40 +0,67% 5 316,51
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 démarre dans le rouge, pour finir dans le vert ?

Ouverture Paris : le CAC40 démarre dans le rouge, pour finir dans le vert ?
Ouverture Paris : le CAC40 démarre dans le rouge, pour finir dans le vert ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40, qui reste sur 8 séances consécutives de hausse, débute dans le rouge ce matin, à l'image de sa séance d'hier... Il était toutefois parvenu à clôturer en territoire positif, validant ainsi sa 8ème séance d'affilée en hausse. L'indice parisien demeure donc proche des 5.600 points, niveau au-dessus duquel il n'a plus clôturé depuis le 23 mai 2018, soit il y a 11 mois.

Les investisseurs ont peu d'éléments nouveaux à se mettre sous la dent, notamment sur le front du conflit commercial. La Maison blanche a annoncé que le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, se rendront à Pékin pour un nouveau cycle de négociations commerciales qui débutera mardi 30 avril...

Beaucoup de publications trimestrielles ont rythmé la cote parisienne depuis la clôture d'hier soir et des écarts importants sont constatés à l'ouverture ce matin : BioMérieux souffre, STMicroelectronics, Dassault Systèmes, Ingenico, et Rémy Cointreau, sont recherchés. Tout comme Elior qui est bien parti pour la cession d'Areas.

Le secteur automobile est aussi être entouré ce matin, notamment Renault (-3,40%), alors que Nissan a été chahuté à Tokyo : le constructeur japonais pourrait annoncer pour la deuxième fois de l'année un abaissement de sa prévision de bénéfice annuel pour l'exercice clos en mars en raison de la faiblesse des ventes en Amérique du Nord et en Chine, selon TV Tokyo...

WALL STREET

Le Nasdaq et le S&P 500 ont franchi mardi soir de nouveaux records en clôture, tandis que le DJIA approche des siens, après la publication de nombreux comptes de sociétés meilleurs qu'attendu, notamment de la part de Coca-Cola (+1,7%), Hasbro (+14%), Twitter (+15,6%) ou encore United Technologies (+2,2%) et Lockheed Martin (+5,6%). Procter & Gamble (-2,6%) a manqué le consensus mais cela n'a pas pesé sur l'ensemble de la cote. Le pétrole poursuit son envolée, au plus haut depuis près de 6 mois (+1,1% à 66,23$ pour le WTI), les Etats-Unis ayant indiqué qu'ils comptaient désormais appliquer strictement les sanctions prévues contre les pays qui achèteront du pétrole à l'Iran.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,55% à 26.656 points, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,88% à 2.933 pts (au-dessus de son record 2.930 pts, inscrit le 20 septembre 2018) et que le Nasdaq composite a progressé de 1,32% à 8.120 pts, franchissant lui aussi son dernier sommet de 8.109 pts, datant du 29 août dernier. Le Dow Jones n'a plus que 0,6% à parcourir avant de retrouver son dernier record, inscrit à 26.828 pts le 3 octobre dernier.

ECO ET DEVISES

France :
- Indicateurs de climat des affaires et de retournement conjoncturel, avril. (08h45)
- Enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie, avril. (08h45)
- Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie du bâtiment, avril. (08h45)
- Enquête de conjoncture dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobiles. (08h45)
- Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie, avril. (08h45)
- Enquête mensuelle de conjoncture dans les services, avril. (08h45)

Etats-Unis :
- Indice de confiance des investisseurs institutionnels mesuré par State Street. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

Europe :
- Bulletin économique de la BCE. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1207$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 74,20$. L'once d'or se traite 1.269$.

VALEURS EN HAUSSE

STMicroelectronics (+3,20% à 16,54 Euros) : Le groupe franco-italien a enregistré sur les trois premiers mois de l'année un résultat net de 178 millions de dollars, en retrait de 25,4%, pour un chiffre d'affaires net de 2,08 milliards de dollars (-6,7%). La marge brute ressort à 39,4% contre 39,9% un an plus tôt.

Elior (+3,45% à 12,85 Euros) a reçu une offre ferme de PAI Partners pour l'acquisition de ses activités de restauration de concession regroupées au sein de sa filiale Areas, représentant une valeur d'entreprise de 1,54 MdE.

Ingenico (+3% à 70,38 Euros) dévoile un chiffre d'affaires de 753 millions d'euros au titre du premier trimestre 2019, en hausse de 12% à données comparables par rapport à la même période de 2018. En données publiées, le chiffre d'affaires est ressorti en croissance de 29% par rapport au premier trimestre 2018 et intègre un effet de change positif de 6 millions d'euros. Fort de ce début d'année dynamique, Ingenico revoit à la hausse ses attentes de croissance sur 2019 en tablant désormais sur une croissance organique dans le haut de fourchette de la guidance initiale, soit +6% contre +4%/6% prévu dans un premier temps. Le groupe vise par ailleurs un EBITDA supérieur à 550 millions d'euros. Cet objectif intègre environ 45 millions d'euros de contribution de BS Payone et de Paymark et 20 millions d'euros d'économies nettes relatifs au plan Fit for Growth. Enfin, Ingenico a l'ambition d'atteindre une conversion de son EBITDA en free cash-flow de l'ordre de 50%. En outre, la société délivre ses ambitions de moyen terme : sur la période 2018-2021, la firme vise ainsi un TCAM organique supérieur à 6% alors que l'EBITDA devrait atteindre environ 700 millions d'euros d'ici deux ans, intégrant 100 millions d'euros d'économies liées au plan " Fit for Growth ". Le Groupe a également l'ambition d'atteindre un taux de conversion de son EBITDA free cash-flow de 45% à 50%. Il vise enfin un taux de distribution du dividende supérieur à 35%.

Ipsen (+0,40% à 122,60 Euros) : Les ventes trimestrielles ont atteint 597,2 millions d'euros, en hausse de 15,8% à taux de change et périmètre constants, tirées par la croissance de 17,6% des ventes de Médecine de Spécialité et de 3,3% des ventes en Santé Familiale.

Wendel (+0,30% à 121,80 Euros) annonce la réussite du placement d'une émission obligataire de 300 millions d'euros à échéance avril 2026 avec un coupon de 1,375%. L'émission a reçu un vif succès auprès des investisseurs et a été sursouscrite plus de 7 fois. Les obligations ont été placées essentiellement auprès d'investisseurs français (27%), allemands (14%) et britanniques (12%).

Bigben (+2,40% à 9,83 Euros) : Conformément à ses prévisions, Bigben a réalisé pour son exercice 2018-2019 achevé au 31 mars 2019, un chiffre d'affaires de 245,5 ME, quasi-identique à celui de l'exercice précédent (245,4 ME). Bigben confirme néanmoins son objectif d'amélioration de marge opérationnelle courante entre 8,7 et 9% du chiffre d'affaires (6,7% l'année précédente).

Prologue (+7,15% à 0,60 Euro) : Le Résultat Opérationnel Courant progresse ainsi sur 12 mois de plus de 2,4 ME pour atteindre 2,67 ME. Le Résultat Opérationnel s'établit sur 2018 à 2,16 ME contre une perte de -2,5 ME en 2017. Le groupe anticipe pour 2019 et les prochains exercices, la poursuite de la croissance de ses activités et de ses marges. Le groupe disposait au 31 décembre 2018 d'une trésorerie disponible significative de 10,2 ME.

Dassault Systèmes (+0,50% à 137,20 Euros) : dévoile des résultats trimestriels en progression et ajuste ses objectifs annuels afin de tenir compte d'effets de change plus favorables. L'éditeur de logiciels a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un résultat opérationnel non-IFRS en hausse de 23% à 316,4 millions d'euros pour un chiffre d'affaires en croissance organique de 8% et de 13% à change constants à 964 ME. La marge opérationnelle non IFRS s'améliore de 1,4 point à 32,8%. Elle intègre 210 points de base de croissance organique sous-jacente, 50 points de base d'effet favorable des variations de taux de change et un effet dilutif estimé à 120 points de base des acquisitions. Le BNPA non-IFRS dilué est en croissance de 21% à 0,87 euro et affiche une hausse de 13% à taux de change constants.

Vinci (+0,60% à 88,80 Euros) : Le chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre 2019 s'élève à 9,7 milliards d'euros, en hausse de 9,6% à structure réelle par rapport à celui du 1er trimestre 2018 (croissance organique de 5,9% ; impacts des changements de périmètre de +3,3% ; variations de change +0,4%).

VALEURS EN BAISSE

Saint-Gobain (-0,15% à 36,43 Euros) vient de finaliser l'acquisition de 100% du capital de Knauf Mexico, société de production et de distribution de plaques de plâtre. Knauf Mexico a réalisé en 2018 des ventes pour près de 30 millions d'euros.

Rémy Cointreau (-0,35% à 118,70 Euros) : Les ventes du groupe ont progressé de 12,1% à 297,1 millions d'euros entre janvier et mars, signant une hausse de 7% à taux de changes constants (après une croissance de 8,7% au précédent trimestre), un chiffre supérieur aux 6,1% attendus par les analystes.

bioMérieux (-6,55% à 69,20 Euros) annonce, au titre de son premier trimestre 2019, un chiffre d'affaires de 632 millions d'euros, en hausse de 7,7% en données publiées et de 3,8% ventes à taux de change et périmètre constants. Un niveau moins élevé que l'objectif annuel du fait d'un effet de base défavorable lié à la grippe.

ANALYSTES

Santander dégrade SocGen d''acheter' à 'sous-pondérer' en réduisant sa cible de 48 à 28,42 euros.

Alphavalue dégrade Nexity à 'accumuler'.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com