Cotation du 23/09/2020 à 09h54 CAC 40 +1,57% 4 847,83
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 débute sous les 6.000 points

Ouverture Paris : le CAC40 débute sous les 6.000 points
Ouverture Paris : le CAC40 débute sous les 6.000 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 débute la séance sous les 6.000 points pour la première fois depuis le 8 janvier dernier. Jusqu'à présent, l'indice parisien a toujours réussi à préserver ce niveau en clôture depuis le début de l'année. Malgré la crise iranienne et désormais les craintes suscitées par le développement du coronavirus en Chine... En sera t-il encore de même aujourd'hui? Les investisseurs tentent depuis 3 jours de sonder le risque épidémiologique et oscillent entre vive crainte et période de soulagement... 100 points ont tout de même été lâchés sur le CAC40.

Les autorités sanitaires chinoises ont dévoilé mercredi une nouvelle batterie de mesures destinées à contenir la propagation du coronavirus, dont le bilan a été revu en hausse, à 17 morts. La ville de Wuhan, où est apparu le virus, va être presque mise en quarantaine à partir d'aujourd'hui. Une mégapole de 11 millions d'habitants! De son côté, l'Organisation mondiale de la santé a repoussé à ce jeudi son estimation du risque posé par l'épidémie du coronavirus de Wuhan

Mais le coronavirus n'est pas le seul souci des investisseurs qui ont été surpris hier par le ton de Donald Trump sur le commerce avec l'Europe, lequel a menacé d'imposer des droits de douane de 25% sur les automobiles importées de l'UE en cas d'absence d'accord de part et d'autre de l'Atlantique... Renault, par ailleurs dégradé par un analyste, en souffre ce matin. Côté bonne nouvelle, STMicroélectronics est en forme dans les premières minutes d'échanges, après sa publication convaincante.

WALL STREET

A Wall Street, les résultats d'entreprises, notamment d'IBM (+3,4%) et Abbott Laboratories (+2,4%), ont porté le Nasdaq et le S&P 500 à un nouveaux records en séance, tandis que le Dow Jones a été freiné par la chute de l'action Boeing (-1,4%) après un report à la mi-2020 de la date prévisible du retour en vol du B-737 MAX.

A la clôture, l'indice Dow Jones a fini proche de l'équilibre (-0,03%) à 29.186 points, de même que l'indice large S&P 500 (+0,03%) qui a terminé à 3.321 pts (tout près de son record du 17 janvier à 3.329 pts). Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a gagné 0,14% à 9.383 pts, à 5 points seulement de son record de vendredi dernier. En début de journée, le S&P 500 et le Nasdaq avaient franchi de nouveaux records en séance avant de céder du terrain.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (17h00)

Europe :
- Principal taux de refinancement de la BCE. (13h45)
- Communiqué de politique monétaire de la BCE. (13h45)
- Conférence de presse de la BCE. (14h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.556$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1085$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,26$.

VALEURS EN HAUSSE

STMicroelectronics (+4,20% à 26,42 Euros) a enregistré au T4 un chiffre d'affaires net de 2,75 milliards de dollars, une marge brute de 39,3%, une marge d'exploitation de 16,7% et un résultat net de 392 millions de dollars, soit 0,43 dollar par action après dilution. Sur l'exercice fiscal 2019, le chiffre d'affaires net du groupe s'inscrit à 9,56 milliards de dollars, la marge brute à 38,7% et la marge d'exploitation à 12,6%. Le résultat net ressort au final à 1.032 millions de dollars.

Infotel (+0,35% à 41,80 Euros) affiche un chiffre d'affaires 2019 en progression de 7,2% à 248,4 ME, sur un marché en progression de 4,2% selon Syntec Numérique. Dans les services informatiques, le secteur bancaire constitue toujours le premier contributeur en termes de chiffre d'affaires avec une part de 35,9%, suivi par l'Industrie (28,3%), les Services (21,2%), et l'Assurance-Retraite (12,5%).

VALEURS EN BAISSE

Le Bélier (-0,40% à 36,35 Euros) : Pour le 4e trimestre 2019, le groupe affiche un chiffre d'affaires consolidé en retrait de -7,4% à 78,1 ME. Sur 12 mois, la hausse est de 3% à 358 ME. Sur l'année 2019, le chiffre d'affaires consolidé ressort en repli de -10,9% à 319,5 ME dans un contexte morose du marché de la production automobile. Corrigé des variations de prix de l'aluminium et des changes, les revenus baissent de -3,3% sur le trimestre, et de -8,9% sur l'année. Grâce à son plan d'économies et à un redressement sensible de l'activité au 4e trimestre, le groupe anticipe un net progrès de son Ebitda qui devrait être de l'ordre de 14% sur l'année.

SEB(-3,70% à 122,60 Euros) a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 7.354 ME en progression de 8%, incluant une croissance organique de 5,8%, un effet devises de +1% et un effet périmètre de +1,2% qui reflète la consolidation de Wilbur Curtis sur 11 mois et de Krampouz sur 3 mois. Cette dynamique provient de ventes Grand Public en croissance ferme, de 5,2 % à tcpc, nourrie par toutes les zones géographiques et toutes les lignes de produits et d'une Activité Professionnelle qui a poursuivi son développement rapide, à +12,1% à tcpc, malgré une base 2018 exigeante. Le chiffre d'affaires du 4e trimestre s'est élevé à 2.240 ME, en progression de 2,5% avec une croissance organique de 0,9%.

Getlink (-0,40% à 15,43 Euros) : Le chiffre d'affaires 2019 s'est inscrit en très légère hausse à 1,085 Milliard d'euros à taux de change constant.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Drone Volt, HighCo, SuperSonic, CIS, Kalray, Memscap

ANALYSTES

Citi passe à la vente sur Renault avec un cours cible de 30 euros.

HSBC reprend le suivi de Sodexo à l'achat avec un cours cible de 113 euros et conseille aussi d'acheter Elior avec un cours cible de 15,60 euros.

Exane BNP Paribas repasse à 'surperformance' sur Dassault Aviation.

EN BREF

Engie et EIYP signent un partenariat stratégique pour le solaire en Inde.

Fermentalg et Suez mettent en service un 5e puits de carbone au coeur d'une nouvelle unité de biométhanisation.

Mr Bricolage vers Euronext Growth.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !