Cotation du 19/07/2019 à 18h05 CAC 40 +0,03% 5 552,34
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 cède un peu de terrain

Ouverture Paris : le CAC40 cède un peu de terrain
Ouverture Paris : le CAC40 cède un peu de terrain
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La tendance est finalement à la baisse dans les premières minutes de cotations ce matin : le CAC40 recule de 0,30% à 5.360 points. Peu de prises d'initiatives et même un peu de prudence, alors que les Marchés ont rendez-vous avec la Fed en milieu de semaine prochaine pour une réunion qui s'annonce décisive sur la politique de taux et qui pourrait bien décider aussi de l'orientation des marchés pour la fin de 2019...

Dans l'immédiat, les mauvaises statistiques chinoises avec une production industrielle au plus bas depuis plus de 15 ans, à +5%, pèsent clairement sur les marchés. La données ayant été publiée au moment de l'ouverture parisienne.

L'attente d'avancées dans les discussions commerciales entre Washington et Pékin empêche aussi toujours les prises de risques sur les marchés actions, avec là encore une échéance dans toutes les têtes : le rendez-vous du G20 fin juin. Hier, même l'attaque des deux navires en mer d'Oman n'a pas provoqué d'étincelle sur les marchés, hormis sur celui du Pétrole qui ont connu une petite poussée des cours du brut... Les investisseurs gardent un oeil à tout élément pouvant provoquer une nouvelle poussée d'adrénaline et tout début de confrontation entre Washington et Téhéran...

WALL STREET

Après deux séances dans le rouge, la Bourse de New York est repartie de l'avant jeudi, face à un regain des tensions géopolitiques dans le Golfe, qui a fait vivement rebondir les cours du pétrole. En l'absence de nouvelles informations en provenance des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, les investisseurs ont reporté toutes leurs attentes sur un futur assouplissement de la Réserve fédérale, qui réunira son comité de politique monétaire la semaine prochaine.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 0,39% à 26.106 pts, tandis que le S&P 500 a progressé de 0,41% à 2.891 pts, et que le Nasdaq Composite est monté de 0,57% à 7.837 pts.

ECO ET DEVISES

Le rythme de l'inflation en France a ralenti au mois de mai encore un peu plus qu'estimé initialement, la hausse des prix à la consommation sur un an tombant à 0,9% après +1,3% en avril.

- Réserves nettes de change, mai. (12h00)

Etats-Unis :
- Ventes de détail. (14h30)
- Production industrielle. (15h15)
- Stocks et ventes des entreprises. (16h00)
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

L'once d'or se traite désormais 1.335$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1272$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,85$.

VALEURS EN HAUSSE

Thales (+0,15% à 106,65 Euros) / Valeo (-0,90% à 24,67 Euros) : l'acquéreur de Gemalto va faire son entrée dans le CAC 40, en lieu et place de l'équipementier automobile.

GL Events (+5,30% à 23,95 Euros) : relève son objectif de croissance pour l'exercice 2019. La société attend désormais une croissance de 9 % de son chiffre d'affaires par rapport à l'année 2018 à parités monétaires constantes.

Carrefour (+0,75% à 17,38 Euros) a amendé et étendu deux facilités de crédit pour un montant total de 3,9 milliards d'euros en y intégrant une composante Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) innovante, réalisant ainsi la première opération de crédit bancaire avec composante RSE dans le secteur de la distribution européenne. La première facilité de crédit (dite 'Club deal') a été finalisée auprès d'un syndicat de 8 banques pour un montant total de 1,4 milliards d'euros. La seconde facilité ('syndiquée') a été négociée auprès d'un syndicat de 21 banques pour un montant total de 2,5 milliards d'euros. Ces deux facilités arriveront à échéance en juin 2024, et chacune pourra être prolongée deux fois d'un an à la demande de Carrefour.

Air Liquide (+0,15% à 118,40 Euros) annonce l'acquisition de Medidis, acteur majeur aux Pays-Bas du traitement des maladies respiratoires à domicile et de la production et fourniture d'oxygène médical. Air Liquide, leader de la santé à domicile en Europe, et présent sur le marché de la santé à domicile aux Pays-Bas depuis plus de 20 ans, renforce avec cette acquisition sa position sur un marché en croissance.

EDF (+0,10% à 11,92 Euros) , via sa filiale EDF Pulse Croissance, se porte acquéreur de 100% du capital de la société allemande energy2market (e2m). Créée en 2009, e2m est un agrégateur de production renouvelable et de flexibilités locales et figure parmi les premiers acteurs du marché en Allemagne.

VALEURS EN BAISSE

ADP (-1% à 154,30 Euros) : En mai, le trafic de Paris Aéroport est ressorti en hausse de 2,9% par rapport au mois de mai 2018 avec 9,2 millions de passagers accueillis, dont 6,5 millions à Paris-Charles de Gaulle (+6,2%) et 2,8 millions à Paris-Orly (-4,2%). Cette tendance est notamment liée à l'effet négatif de l'évolution du calendrier du Ramadan, qui s'est déroulé du 6 mai au 4 juin en 2019 alors qu'il a eu lieu du 16 mai au 14 juin en 2018.

Transgene (-4,80% à 2,79 Euros) annonce aujourd'hui le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un montant maximum de 50 millions d'euros.

Pernod Ricard (-0,80% à 157,70 Euros) : : au travers de la division New Brand Ventures de Pernod Ricard USA, annonce la signature d'un accord portant sur l'acquisition d'une participation majoritaire dans Rabbit Hole Whiskey, dont le siège et l'unité de production sont basés à Louisville, dans le Kentucky.

Arkema (-0,30% à 76,28 Euros) : L'offre de rachat obligataire plafonnée à 400 millions d'euros est un succès. Celle-ci portait sur ses obligations hybrides à durée indéterminée super-subordonnées assorties d'un coupon de 4,75% et comportant une première option de remboursement anticipé le 29 octobre 2020, émises le 29 octobre 2014 (Obligations 2014). Arkema a accepté le rachat de 400 ME d'obligations, à un prix de 106,137%. A la suite de cette opération, le montant nominal des Obligations 2014 restant en circulation sera de 300 ME.

ANALYSTES

Goldman Sachs repasse à l'achat sur Engie avec un cours cible ajusté en hausse à 15,80 euros.

JP Morgan repasse à 'surpondérer' avec un cours cible ajusté de 40 à 45 euros sur Scor.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com