Cotation du 17/08/2018 à 18h05 CAC 40 -0,08% 5 344,93
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 campe solidement sur ses bases

Ouverture Paris : le CAC40 campe solidement sur ses bases
Ouverture Paris : le CAC40 campe solidement sur ses bases
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Toujours solide, le CAC40 campe non loin de son niveau de clôture de vendredi à 5.488 points. Il manque toutefois aux investisseurs quelque catalyseurs supplémentaires pour tenter d'aller plus haut. Difficile de les trouver aujourd'hui dans cette séance coincée entre un week-end et le 1er mai. Les volumes devraient s'avérer faibles jusqu'à la clôture. C'est le cas en début de séances puisque moins de 200 ME ont changé de mains à l'approche de 9h30, soit bien moins qu'en temps normal. Vendredi, la Bourse de Paris s'est offert une cinquième semaine de hausse de suite, avec la concrétisation de l'amélioration des relations entre les dirigeants des deux Corées. Après la salve de publications de jeudi et vendredi, le calme revient aussi du côté des entreprises à Paris.

WALL STREET

Wall Street a terminé la semaine sur une note hésitante, vendredi, les investisseurs digérant l'avalanche de résultats d'entreprises qui s'est abattue ces derniers jours sur les marchés. Vendredi, le titre d'Amazon a gagné 3,6% après des comptes supérieurs aux attentes, mais cela n'a pas suffi à dynamiser les indices boursiers. Par ailleurs, la croissance du PIB des Etats-Unis a moins ralenti au 1er trimestre que ce que craignaient les économistes, ce qui a soutenu le dollar. Le billet vert a ainsi signé un rebond de 1,5% sur la semaine, tandis que les taux à 10 ans ont grimpé à 3%, deux facteurs peu favorable aux marchés d'actions s'ils se confirment sur la durée.

A la clôture, les principaux indices boursiers américains ont fini vendredi très proches de l'équilibre. Le Dow Jones a cédé 0,05% à 24.311 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,11% à 2.670 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fini presque stable (+0,02%) à 7.119 pts.

ECO ET DEVISES

Les ventes au détail allemandes, ajustées des variations saisonnières et des effets calendaires, ont reculé de 0,6% en janvier après avoir déjà diminué de 0,2% le mois précédent. Sur un an, les ventes progressent de 1,3%, comme en février. Le consensus tablait respectivement sur un repli de 0,2% et sur une augmentation de 1,2%.

A suivre aussi aux Etats-Unis, les revenus et dépenses personnelles des ménages. (14h30), les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis. (16h00), l'indice manufacturier de la Fed de Dallas. (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,2125 ce matin. Le baril de Brent se négocie 74,64$. L'once d'or se traite 1.320$.

VALEURS EN HAUSSE

Natixis (+0,40% à 6,78 Euros) : Le Conseil d'Administration, réuni le 27 avril, sous la présidence de François Pérol, a nommé François Riahi, Directeur Général de Natixis. Il succède à Laurent Mignon, nommé le 26 avril 2018 Président du Directoire du Groupe BPCE. François Riahi (45 ans) prendra ses fonctions le 1er juin prochain, date à laquelle, Laurent Mignon deviendra Président du Conseil d'Administration de Natixis.

Eurofins Scientific (+0,30% à 435 Euros) réalise une nouvelle belle opération de croissance externe. Le spécialiste des tests bioanalytiques va racheter le pôle de tests alimentaires et de conseil (Covance Food Solutions) de Labcorp. La transaction, d 'un montant de 670 millions de dollars, devrait être bouclée au troisième trimestre 2018, sous réserve du respect des conditions de clôture réglementaires habituelles. Covance Food Solutions exploite un réseau intégré de 12 établissements à travers le monde (9 aux États-Unis, 2 au Royaume-Uni et 1 en Asie). La société emploie 850 personnes et devrait générer des revenus d'environ 160 M$ en 2018, avec une marge d'EBITDA largement supérieure aux objectifs d'Eurofins.

CGG (+0,45% à 1,98 Euro) : Le Conseil d'administration de CGG, réuni le 26 avril, a nommé Philippe Salle au poste de Président du Conseil d'administration. Sophie Zurquiyah a pris ses fonctions de Directeur général du Groupe et a été nommée administrateur par l'assemblée générale réunie le même jour.

AccorHotels (+0,75% à 46,30 Euros) : officialisé. AccorHotels annonce un accord avec Mövenpick Holding et Kingdom Holding en vue de l'acquisition de la société Mövenpick Hotels & Resorts pour un montant de 560 millions de francs suisses (482 millions d'euros) en numéraire. Ce montant implique un multiple d'EV/EBITDA de 14,9X l'EBITDA 2019 avant synergies (incluant les coûts d'acquisition), et moins de 10X l'EBITDA 2019 pro forma des synergies annualisées et du pipeline sécurisé de développement. L'opération aura un impact relutif sur les résultats du Groupe dès la première année.

VALEURS EN BAISSE

Altice (-0,50% à 7,76 Euros) : une participation de SFR, filiale française d'Altice, aux enchères sur les droits de retransmission du championnat français de football entre 2020 et 2024 est "peu probable", annonce son PDG Alain Weill dans un entretien accordé au Journal du Dimanche.

Sanofi (-0,02% à 65,15 Euros) : La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d'examiner d'accorder un examen prioritaire à] la demande de licence de produit biologique (BLA, Biologics License Application) concernant le cemiplimab dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané (CEC) métastatique ou localement avancé chez des patients non candidats à une chirurgie.

Archos (-7% à 0,95 Euro) : enregistre un chiffre d'affaires de 19 ME au premier trimestre 2018 à comparer à 25 ME en 2017. " Cette baisse résulte d'une volonté de privilégier la marge brute sur le segment des smartphones et le recentrage vers des métiers à plus forte valeur ajoutée ", commente la société.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com