Cotation du 21/08/2019 à 18h05 CAC 40 +1,70% 5 435,48
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 autour de son point d'équilibre

Ouverture Paris : le CAC40 autour de son point d'équilibre
Ouverture Paris : le CAC40 autour de son point d'équilibre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Comme attendu en préséance, le CAC40 évolue autour de son point de clôture d'hier en ce début de séance, légèrement sous les 5.500 points (+0,05% à 5.495 points). Les prises de risque sont réduites chez les investisseurs : pas question de s'exposer avant le début du G20 et la rencontre Trump-Xi Jinping prévue demain! Sauf annonce tonitruante d'ici la clôture, il faudra sans doute attendre lundi pour que le Marché parisien n'intègre les éléments finaux issus du G20 et surtout de la rencontre Trump-Jinping.

L'information de la presse chinoise qui évoquait hier la conclusion d'une possible trêve entre Pékin et Washington n'a pas soulagé les Marchés plus que prudents alors que les atermoiements, négociations et revirement durent depuis plus d'un an sur ce dossier. D'ailleurs, il est désormais question d'une série de conditions chinoises à la signature d'un accord, notamment sur le groupe d'équipements de télécommunications Huawei...

Côté valeurs ce matin à Paris, à noter que Boiron reprend sa cotation après avoir été suspendu hier... Et cela se déroule dans le rouge!

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, les investisseurs espérant que la rencontre prévue samedi entre Donald Trump et Xi Jinping permettra de sortir les négociations commerciales de l'impasse. Des rumeurs insistantes évoquent une suspension par Washington de son projet de taxer 300 milliards de dollars de biens chinois supplémentaires... Donald Trump a toutefois brouillé les pistes en répétant mercredi soir qu'il était prêt à taxer Pékin si sa rencontre avec Xi Jinping tournait court.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,04% à 26.526 points, plombé par une chute de 3% de l'action Boeing, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,38% à 2.924 pts, signant sa première hausse après 4 séances consécutives de baisse. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a gagné 0,73% à 7.967 pts.

ECO ET DEVISES

Le rythme de l'inflation sur un an a accéléré en juin en France, après avoir marqué le pas en mai, notamment sous l'effet d'une croissance plus vive des prix des services et de l'alimentation, selon une première estimation publiée vendredi par l'Insee.

L'indice des prix à la consommation (IPC) s'inscrit en hausse de 1,2% sur les douze mois à fin juin, après +0,9% à fin mai et +1,3% en avril.

L'indice des prix harmonisés selon les normes européennes IPCH, qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, affiche quant à lui une hausse de 1,4% sur un an à fin juin, contre +1,1% à fin mai.

Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- Indice manufacturier PMI de Chicago. (15h45)
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

L'once d'or est à 1.418$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1360$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 66,25$.

VALEURS EN HAUSSE

EuropaCorp (+1,90% à 1,02 Euro) : réalise sur l'exercice 20218-2019 un chiffre d'affaires consolidé de 150 millions d'euros, en baisse de 76,5 ME soit -34% par rapport à 2017-2018. Il est cependant en ligne avec les exercices précédents (151,7 ME en 2016-2017 et 147,3 ME en 2015-2016). Le chiffre d'affaires de l'exercice 2017-2018 avait été impacté à la hausse (+75 ME) grâce à la sortie du film Valérian et la Cité des mille planètes. EuropaCorp revient à une marge opérationnelle positive à 28,4 ME, grâce notamment à la stratégie de recentrage sur les activités coeur de métier du Groupe et à la baisse des frais de Distribution & Marketing aux Etats-Unis. Compte tenu de la comptabilisation de dépréciations exceptionnelles d'actifs et d'un résultat financier significativement déficitaire, l'exercice se traduit par une perte de -109,9 ME (-82,5 ME pour l'exercice précédent).

Focus Home (+5,60% à 24,40 Euros) : annonce par ailleurs qu'il relève sa guidance pour un chiffre d'affaires à fin mars 2022 : 150 ME - 200 ME (à périmètre constant).

Casino (+0,15% à 31,65 Euros) : a annoncé jeudi avoir finalisé la cession de 3 hypermarchés, de 11 supermarchés Casino et 16 Leader Price pour 58 ME.

VALEURS EN BAISSE

Boiron (-3,10% à 35,70 Euros) se défend après la décision de la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui a maintenu son avis défavorable au remboursement des médicaments homéopathiques. "Cet avis a été rendu dans un temps record, et ne tient pas compte de la spécificité des médicaments homéopathiques", explique le laboratoire.

Orange (-0,30% à 13,79 Euros) lance la cession du solde de sa participation dans BT Group plc. Elle porte sur environ 248 millions d'actions, soit 2,5% du capital social, par le biais d'un placement privé par voie de construction accélérée d'un livre d'ordres auprès d'investisseurs institutionnels.

Touax (stable à 5,10 Euros) a signé et mis en place avec un investisseur institutionnel, le 21 juin, un prêt 'senior secured in fine' de 40 millions d'euros, d'une maturité de 5 ans.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Lexibook, Visiomed, Signaux Girod, Fiducial Real Estate, ST Dupont

ANALYSTES

HSBC conseille de 'conserver' le dossier L'Oréal en ciblant un cours de 255 euros.

HSBC débute le suivi du dossier Danone avec un avis à 'conserver' en ciblant un cours de 74 euros.

Jefferies est à l'achat sur Kering en visant un cours de 610 euros. Le même broker conserve LVMH avec un objectif ajusté à 400 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com