Cotation du 20/02/2019 à 18h05 CAC 40 +0,69% 5 195,95
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 à une encablure des 5.000 points

Ouverture Paris : le CAC40 à une encablure des 5.000 points
Ouverture Paris : le CAC40 à une encablure des 5.000 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a brièvement touché les 5.000 points ce matin, et a résolument pris le chemin de la hausse, progressant de 0,75% à l'approche de 9h30. L'absence d'avancée sur le front du conflit commercial Etats-Unis/Chine demeure toujours un frein au rebond des marchés et les investisseurs guettent toute avancée qui irait dans le bon sens. Et justement, une mince lueur d'espoir apparaît lundi avec la reprise des discussions à Pékin.

Les investisseurs européens réagiront en outre à une série d'indicateurs britanniques, notamment une estimation de la croissance au quatrième trimestre 2018 et les chiffres mensuels de la production industrielle, alors que la crainte d'un Brexit sans accord est loin d'avoir disparu.

La Première ministre britannique Theresa May a d'ailleurs rejeté l'idée de créer une union douanière permanente entre l'Union européenne et le Royaume-Uni, douchant les espoirs de ceux qui souhaitaient qu'elle change sa politique sur le Brexit pour l'emporter face à l'opposition travailliste.

WALL STREET

Après une séance passée en terrain négatif, la Bourse de New York a effectué vendredi un "rally" de dernière heure, pour finir proche de l'équilibre, grâce à une avancée des valeurs technologiques, notamment soutenues par de bons résultats d'entreprises comme ceux de Motorola Solutions (+14%!). La prudence est cependant restée de mise, sur fond de regain de tensions commerciales et de craintes d'un nouveau "shutdown" la semaine prochaine.

A la clôture, les indices ont fini en ordre dispersé. Le Dow Jones a cédé 0,25% à 25.106 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,07% à 2.707 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,14% à 7.298 pts.

ECO ET DEVISES

La croissance de l'économie française devrait atteindre 0,4% au premier trimestre 2019, selon la première estimation publiée lundi par la Banque de France.

Europe :
- PIB britannique. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1325$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,89$. L'once d'or se traite 1.314$.

VALEURS EN HAUSSE

Euronext (+1% à 53 Euros) relève son offre sur la Bourse d'Oslo de 145 à 158 couronnes par action, surenchérissant ainsi sur celle de l'opérateur américain Nasdaq.

Technicolor (+2,60% à 0,93 Euro) annonce avoir reçu une offre ferme pour l'acquisition de ses activités de Recherche & Innovation (R&I) et être entré en négociations exclusives avec InterDigital, société de recherche et développement dans le domaine des technologies mobiles. Pour rappel, InterDigital a acquis en 2018 les activités de Licences de Brevets de Technicolor.

Total (+1% à 48,90 Euros) : Le PDG du groupe pétrolier, Patrick Pouyanné, s'est dit dimanche favorable au retour d'une taxe flottante sur les produits pétroliers, permettant de moduler la taxation en fonction des variations des cours, sujet à l'origine du mouvement des "Gilets jaunes" contre la vie chère.

Delfingen (+1% à 21,20 Euros) : Au 4e trimestre 2018, la production automobile est en retrait de -4,2%, toujours impactée par la mise en oeuvre des normes WLTP et par les incertitudes pesant sur les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Dans ce contexte défavorable, Delfingen a poursuivi la bonne dynamique de ses ventes (+7,6%). Sur l'année 2018, à taux de change constants, le chiffre d'affaires automobile progresse de +11,4% à 170,8 ME (+6,4% en données publiées) alors que la production automobile mondiale est en recul de -1%. L'effet des taux de change sur les ventes du pôle Automobile est défavorable de 8,1 ME principalement du fait de la parité (E/$).

VALEURS EN BAISSE

Coil (-27% à 8,45 Euros) : les ventes se sont sensiblement repliées en 2018 dans une conjoncture dominée par la hausse continue des incertitudes économiques et par la forte volatilité de la demande sur les marchés. L'activité a été notamment pénalisée par un premier trimestre marqué par un mouvement de déstockage dans la chaîne de distribution en raison des fortes fluctuations du cours de l'aluminium et par un quatrième trimestre particulièrement morose, tandis que les deuxième et troisième trimestres ont été plus favorablement orientés. Dans ce contexte, le chiffre d'affaires de l'exercice 2018 s'établit à 24,9 ME, soit -16%.

ANALYSTES

AlphaValue est à l'achat sur Tarkett mais avec un cours cible ajusté en baisse à 24,60 euros.

JP Morgan reste neutre sur la SG et abaisse à 29 euros son cours cible.

Goldman Sachs revalorise à 142 euros le dossier Airbus.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com