Cotation du 20/11/2019 à 18h05 CAC 40 -0,25% 5 894,03
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : le CAC40 a un plus haut annuel à aller chercher...

Ouverture Paris : le CAC40 a un plus haut annuel à aller chercher...
Ouverture Paris : le CAC40 a un plus haut annuel à aller chercher...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 est hésitant ce matin, progressant de quelques points seulement à 5.650 points (+0,15%). L'effet BCE, anticipé depuis lundi, et qui a tout de même porté, hier, le CAC40 à une trentaine de points seulement de son plus haut annuel de fin juillet, fait déjà partie du passé sur les Marchés.

L'indice parisien porté par trois séances consécutives d'affilée voit son principal moteur, celui des mesures espérées de la part de la BCE, s'estomper, et son élan s'essouffle immanquablement. Manque de carburant et pas de catalyseur en vue dans l'immédiat! Cela peut-il l'empêcher d'aller chercher son plus haut annuel inscrit le 25 juillet en séance, à 5.672,77 points? Des raisons techniques peuvent l'y pousser! Et il ne reste qu'une vingtaine de points pour le rejoindre!

Pour ce qui est du fondamental, alors que les investisseurs ont entendu ce qu'ils voulaient entendre et ont été rassurés de voir que la BCE était à leur écoute, c'est désormais à la Fed de jouer avec le rendez-vous de milieu de semaine prochaine. Peu de suspense : 88,8% des investisseurs recensés par le panel Fedwatch de CME-Group attendent une baisse d'un quart de point, 11,2% misent sur une baisse d'un demi-point.

WALL STREET

Wall Street a frôlé jeudi ses records historiques inscrits en juillet dernier, dans l'espoir d'un accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine. Les annonces de la BCE pour soutenir la croissance ont aussi soutenu la cote. Des rumeurs évoquant un possible accord intérimaire entre les Etats-Unis et la Chine ont été appréciées, même si elles ont ensuite été démenties. Le cours de l'euro a zigzagué face au dollar, après que Donald Trump a accusé la BCE d'agir pour déprécier la devise européenne.

Les indices américains ont cependant vu leurs gains s'éroder quelque peu à la clôture. L'indice Dow Jones a gagné 0,17% à 27.182 points, signant sa 7ème séance consécutive de hausse, et finissant à 0,6% de son record historique de juillet. L'indice large S&P 500 a progressé de 0,29% à 3.009 pts (à 0,5% de son record) et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a avancé de 0,3% à 8.194 pts, à 1,7% de son record (8.330 pts).

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Ventes de détail. (14h30)
- Prix à l'import et à l'export. (14h30)
- Stocks et ventes des entreprises. (16h00)
- Indice final du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Balance commerciale européenne. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.515$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1076$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,37$.

VALEURS EN HAUSSE

Bolloré (+2,80% à 3,91 Euros) a fait état jeudi d'une hausse de 27% de son résultat opérationnel ajusté semestriels à 919 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 11,78 milliards, en progression de 4% à périmètre et taux de change constants.

Casino (+0,45% à 45,95 Euros) a annoncé poursuivre la mise en oeuvre de son projet de simplification en Amérique latine via des accords avec GPA et Éxito en vue du prochain lancement par GPA d'une offre publique d'achat en numéraire sur Éxito.

Virbac (+0,25% à 167 Euros) remplacera Technicolor au sein de l'indice SBF 120 de la Bourse de Paris à compter du 23 septembre, a annoncé Euronext.

Carmat (+16% à 23,95 Euros) a annoncé jeudi avoir reçu le feu vert conditionnelle de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour lancer une étude clinique sur son coeur artificiel aux Etats-Unis.

Vranken Monopole (+1,10% à 2,76 Euros) : Le résultat opérationnel retraité s'établit à 2,3 ME, en hausse de 4,5%, et le résultat net part du groupe retraité stable, en perte de 6 ME, conséquence de la grande saisonnalité des ventes de Champagne (renforcée par la loi Egalim) dont plus des deux tiers sont réalisés au second semestre.

VALEURS EN BAISSE

Suez (-0,50% à 13,93 Euros) a procédé avec succès à une nouvelle émission d'obligations hybrides pour un montant de 500 millions d'euros. Les nouveaux titres porteront intérêt au taux fixe de 1,625%, révisé pour la première fois 7 ans après l'émission puis tous les 5 ans.

ANALYSTES

Morgan Stanley ajuste le tir de 'surpondérer' à 'pondération en ligne' sur BNP Paribas.

Bernstein reste à 'surperformance' sur Safran en réhaussant le curseur à 167 euros.

Berenberg repasse de vendre à conserver sur Biomérieux avec un un cours cible ajusté de 65 à 68 euro.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com