Cotation du 26/02/2021 à 10h41 CAC 40 -0,37% 5 762,38
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : la pandémie de la Covid-19 pèse de nouveau sur le CAC40

Ouverture Paris : la pandémie de la Covid-19 pèse de nouveau sur le CAC40
Ouverture Paris : la pandémie de la Covid-19 pèse de nouveau sur le CAC40
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Sous les 5.600 points : le CAC40 repart à la baisse dans les premières minutes d'échanges ce jour (-0,30% à 5.594 points) après le net recul de vendredi. Des prises de profits après le beau début d'année mais aussi en raison des craintes liées à la pandémie toujours aussi virulente à travers le monde et qui poussent les autorités publiques à des mesures restrictives pénalisant la reprise économique.

Pourtant les données chinoises avaient de quoi rassurer ce matin : le PIB chinois a progressé sur un rythme plus important qu'attendu, à +6,5%, s'orientant vers une croissance encore plus solide cette année. Mais la performance chinoise ne masque pas la perte de vitesse de l'économie américaine en fin d'année, comme les dernières données macroéconomiques le démontrent, en raison des nouvelles mesures visant à ralentir la propagation du COVID-19.

Les marchés américains seront fermés aujourd'hui en raison du Martin Luther King Day.

WALL STREET

La Bourse de New York a fléchi vendredi, les investisseurs digérant une série de résultats bancaires jugés mitigés, ainsi que l'annonce d'un recul surprise des ventes de détail aux Etats-Unis en décembre, sous l'impact de la crise sanitaire. Le président-élu Joe Biden a dévoilé jeudi soir son plan de soutien de 1.900 milliards de dollars, qui était largement anticipé par les marchés, tandis que le patron de la Fed, Jerome Powell, a rassuré sur un soutien durable de la banque centrale. L'annonce de confinements dans trois villes chinoises (plus de 22 millions d'habitants), après une remontée des cas de Covid-19, a jeté un froid sur les marchés, faisant notamment trébucher le pétrole.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,57% à 30.814 points, tandis que l'indice large S&P 500 a baissé de 0,72% à 3.768 pts, et que l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a fléchi de 0,87% à 12.998 pts.

ECO ET DEVISES

Le PIB chinois a progressé sur la période octobre-décembre de 6,5% en rythme annuel, après une croissance de 4,9% au troisième trimestre de 2020.

L'once de métal jaune s'échange à 1.837$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2083$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 54,86$.

VALEURS EN HAUSSE

Suez (+2,60% à 17,40 Euros) : un chevalier blanc? En tout cas un allié! Le Conseil d'administration a reçu, dimanche, une lettre d'intention d'Ardian et de GIP (Global Infrastructure Partners), visant à permettre une solution amicale et rapide à la situation créée par l'intention d'offre de Veolia. Dans ce cadre, Suez est prêt à ouvrir un dialogue avec Veolia afin de construire une solution dans l'intérêt de toutes les parties concernées, qui renforcera les deux leaders mondiaux français des services à l'environnement.

Stellantis (+2,85% à 12,92 Euros) : Les actions ordinaires seront négociées sur Euronext à Paris et sur le Mercato Telematico Azionario, à Milan, à compter de ce lundi 18 janvier 2021. Sur le New York Stock Exchange, cette modification interviendra à compter du mardi 19 janvier, le NYSE étant fermé le lundi 18 janvier, en raison du jour férié célébrant Martin Luther King Jr. Vendredi, l'action PSA Groupe a terminé la semaine sur un cours de 21,85 euros, en repli de 4,21%.

VALEURS EN BAISSE

Veolia (-3,30% à 22,37 Euros) rappelle dans un communiqué que les 29,9% qu'il possède au capital de Suez ne sont pas et ne seront pas à vendre : "ils constituent la première étape de la construction inéluctable et sous contrôle français du champion mondial de la transformation écologique ; ils ne sont pas un élément de stratégie financière". "Tout projet qui impliquerait directement ou indirectement la cession par Veolia de sa participation au capital de Suez, ou d'autres cessions dénaturant le projet industriel que le Groupe porte, est considéré comme hostile par Veolia".

Carrefour (-6,90% à 15,45 Euros) et Couche-Tard ont expliqué samedi que les discussions en vue d'un rapprochement amical sont désormais interrompues. Carrefour et Couche-Tard ont toutefois décidé de prolonger leurs discussions pour examiner des opportunités de partenariats opérationnels.

Total (-1,15% à 36,66 Euros) annonce l'acquisition d'une participation minoritaire de 20% dans Adani Green Energy Limited (AGEL) auprès du groupe Adani.

Sanofi (-0,20% à 81,37 Euros) travaille à la mise au point de ses propres vaccins contre le Covid-19, le laboratoire français pourrait produire dans ses usines les vaccins de ses concurrents. La ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a ainsi indiqué vendredi que Sanofi et le gouvernement étudient la possibilité d'utiliser les chaînes de production du groupe français pour produire les vaccins des laboratoires Pfizer/BioNTech et Janssen (filiale de l'américain Johnson & Johnson).

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Electricité et Eaux de Madagascar, Sapmer

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies est à l'achat sur Orpea en ciblant un cours de 135 euros.

Kempen repasse d'acheter à 'neutre' sur Unibail-WFD en ciblant un cours de 52 euros et d'acheter à 'neutre' sur Klépierre.

INFOS MARCHES

Eurogerm : Naxicap va prendre le contrôle à 47,97 Euros, OPAS à suivre.

Sogeclair : entrée de Dassault Systèmes au capital de A.V.Simulation.

Valneva annonce une modification des termes de son accord de financement avec Deerfield et OrbiMed.

EN BREF

Prodware a enregistré de nombreux succès commerciaux au T4 2020.

Vetoquinol et Orion Animal Health étendent leur collaboration.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !