Cotation du 17/12/2018 à 18h05 CAC 40 -1,11% 4 799,87
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : en hausse à l'ouverture, le CAC40 se retourne à la baisse !

Ouverture Paris : en hausse à l'ouverture, le CAC40 se retourne à la baisse !
Ouverture Paris : en hausse à l'ouverture, le CAC40 se retourne à la baisse !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

A l'image des performances des titres CGG ou TechnipFMC, le début de séance est marqué par le bond des valeurs pétroles
en raison de la décision inattendue hier lors de la réunion de l'OPEP à Abu Dhabi : l'Arabie Saoudite a décidé, lors de cette séance qui ne devait être qu'une réunion de suivi, de réduire sa production de 500.000 barils/jour. Le résultat ne s'est pas fait attendre : le baril qui avait perdu 20% depuis ses plus récents hauts, reprend du poil de la bête. Le Brent se retrouve à 71,50$, alors qu'il était sous les 70$ vendredi.

Le CAC40 était porté par ce mouvement ce matin à l'ouverture : l'indice parisien progressait de 0,30% à 5.118 points à l'approche de 9h30, avant de se retourner et de finalement se retrouver dans le rouge, demeurant toutefois au-dessus du niveau des 5.100 points préservé en clôture vendredi. La séance du jour devrait être peu animée du fait de l'absence de statistiques économiques majeures. La cote américaine demeure ouverte aujourd'hui, malgré un jour férié (Veterans Day), mais l'actualité devrait logiquement s'avérer assez réduite.

Le contexte demeure globalement prudent sur les marchés après le mois d'octobre rouge vif. Les investisseurs redoutent toujours un ralentissement de la demande chinoise et les effets du resserrement monétaire en cours aux Etats-Unis. Les résultats trimestriels des entreprises ont, de leur côté, accouché de publications mitigées.

WALL STREET

Les prises de bénéfices se sont poursuivies vendredi à la Bourse de New York, qui vient tout de même de signer sa deuxième semaine de hausse consécutive, après sa brutale correction du mois d'octobre. L'aversion au risque a resurgi vendredi, avec la publication d'une série de signes inquiétants du côté de l'économie chinoise. Le pétrole brut WTI américain a confirmé son entrée en zone baissière, en chute de plus de 20% depuis son pic de début octobre, tandis que la Fed reste déterminée à poursuivre ses hausses de taux, compte-tenu d'une inflation plus soutenue et du plein emploi aux Etats-Unis.

A la clôture, l'indice Dow Jones a fini vendredi en recul de 0,77% à 25.989 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,92% à 2.781 pts et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques a baissé de 1,65% à 7.406 pts.

ECO ET DEVISES

La croissance française progresserait de 0,4% au quatrième trimestre, selon une première estimation de la Banque de France dévoilée lundi, ce qui constituerait une stabilisation par rapport au troisième trimestre. En octobre, l'industrie a connu un ralentissement principalement imputable au secteur automobile mais "les services continuent de croître rapidement" et "le bâtiment progresse nettement", selon la Banque centrale.

Etats-Unis :
- Veterans Day, (jour férié aux USA).

Europe :
- Production industrielle italienne. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1281$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 71,36$. L'once d'or se traite 1.211$.

VALEURS A SUIVRE

Total (+1,40% à 51,20 Euros) : a inauguré le 10 novembre le projet Kaombo, mis en production en juillet dernier et situé en eaux profondes sur le bloc 32, à 260 kilomètres des côtes de Luanda.

Airbus (+0,55% à 95,21 Euros) a annoncé vendredi avoir remporté 340 commandes nettes d'appareils entre janvier et octobre.

Archos (+0,70% à 0,44 Euro) annonce le succès de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires lancée le 17 octobre 2018, d'un montant de 4,3 ME.

Cegedim (+0,80% à 24,40 Euros) et Pharmagest (-1,15% à 51 Euros) : annoncent la mise en place d'un partenariat technologique stratégique en France visant à fluidifier le parcours patient et les relations ville-hôpital grâce à leur expertise logicielle.

VALEURS EN BAISSE

Rubis (-0,30% à 43,54 Euros) : La SG ajuste de 72 à 70 euros son cours cible en restant acheteur.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com