Cotation du 13/11/2018 à 18h05 CAC 40 +0,85% 5 101,85
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : début de séance chaotique pour le CAC40!

Ouverture Paris : début de séance chaotique pour le CAC40!
Ouverture Paris : début de séance chaotique pour le CAC40!
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

C'est un début de séance erratique d'un point de vue technique que connait le CAC40 qui n'a pas ouvert à 9h, mais à 10h20 et qui a de nouveau connu des problèmes au bout d'une dizaine de minutes d'échanges seulement. Les transactions et le calcul de l'indice phare de la bourse de Paris étaient de nouveau impossibles à l'approche de 11h. Euronext indique que les dérivés sur actions, les contrats à terme sur actions, les indices Euronext mais également les obligations, les actions, les warrants ou encore les certificats sont affectés par ce problème qui touche l'ensemble des places gérées par Euronext (Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne), à l'exception de celle de Dublin.

La dizaine de minutes de cotations laisse entrevoir un début de séance indécis, le CAC40 se dirigeant finalement en territoire positif (+0,26% à 4.980 points), malgré un début dans le rouge. L'atmosphère va rester tendue aujourd'hui en Bourse de Paris, les nuages accumulés depuis plusieurs semaines sont toujours présents et les investisseurs ne trouvent pas d'éléments susceptibles de les rassurer et de leur faire retrouver le chemin de la prise de risque. Les résultats du troisième trimestre auraient pu être ce frein à la baisse, mais force est de constater qu'ils ne sont pas à la hauteur à l'image des mauvais accueils réservés vendredi, aux compte d'Alphabet (Google) et d'Amazon à Wall Street. Ce matin, le CAC40 est attendu sur une note stable dans les premiers échanges.

Sur le fond, les doutes qui assaillent les bourses mondiales depuis plusieurs semaines et qui placent certaines indices en zone de correction, sont toujours nourris par les inquiétudes connues et ciblées. En Europe, elles concernent le Brexit, le budget de l'Italie (la perspective de la note souveraine BBB a été abaissée de "stable" à "négative" par Standard & Poor's) et le rythme du resserrement monétaire, avec en perspective, dans moins de 12 mois une possible première hausse des taux d'intérêt en zone Euro. S'y ajoutent les tensions dans les pays émergents que l'élection du candidat d'extrême droite au Brésil ne devrait pas apaiser.

WALL STREET

La Bourse de New York a renoué avec la baisse vendredi, après un rebond technique jeudi, toujours plombée par le secteur technologique, où les géants d'internet Amazon (-7,8%) et Alphabet (-1,8%) ont publié des comptes décevants au 3ème trimestre. L'indice Nasdaq Composite est désormais ancré en zone de correction, caractérisée par une chute de plus de 10% par rapport à ses sommets. La croissance du PIB des Etats-Unis est pourtant ressortie supérieure aux attentes au 3ème trimestre, à 3,5% en rythme annuel, mais l'investissement des entreprises a marqué le pas, ce qui constitue un risque pour la future croissance...

A la clôture, l'indice Dow Jones a rechuté de 1,19% à 24.688 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 1,73% à 2.658 points et que l'indice Nasdaq Composite a reculé de 2,06% à 7.167 points.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Revenus personnels et dépenses des ménages. (13h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Dallas. (15h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1392$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 77,62$. L'once d'or se traite 1.233$.

VALEURS EN HAUSSE

Aéroports de Paris (+0,70% à 184,60 Euros) affiche un chiffre d'affaires consolidé avec intégration globale de TAV Airports et d'Airport International Group (AIG) en hausse de 29,2 %, soit + 757 millions d'euros, à 3 353 millions d'euros. Hors IG de TAV Airports depuis juillet 2017 et d'AIG depuis avril 2018, le chiffre d'affaires consolidé est en hausse de 3,6 %, à 2 335 millions d'euros.

GTT (+1,30% à 64,75 Euros) : Le chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2018 du groupe s'élève à 184 ME, en progression de 7,1% par rapport au chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2017.

Sword (+0,80% à 32,05 Euros) confirme le versement d'un dividende exceptionnel, le 14 novembre 2018, de 3,6 euros par action. Après la cession d'Apak, le groupe a rappelé sa stratégie concernant l'utilisation du cash généré : Financement de sa croissance interne; Financement d'acquisitions futures; Financement de nouvelles initiatives génératrices de croissance; Rémunération des actionnaires.

Cellnovo (+8,20% à 1,83 Euro) : a conclu un accord de distribution en Colombie avec Diabetrics, l'un des principaux distributeurs de produits pharmaceutiques et de dispositifs médicaux.

VALEURS EN BAISSE

Plastic Omnium (-4,40% à 21,41 Euros) : figure parmi les plus fortes baisses du jour sur le SRD.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com