Cotation du 20/08/2018 à 18h05 CAC 40 +0,65% 5 379,65
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : Casino plonge, Atos répond au Crédit Suisse

Ouverture Paris : Casino plonge, Atos répond au Crédit Suisse
Ouverture Paris : Casino plonge, Atos répond au Crédit Suisse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Pas de grande évolution pour le CAC40 en ce début de séance. Après 30 minutes d'échanges, l'indice parisien prend timidement 0,07% à 5.525 points. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses principaux partenaires restent bien présentes dans l'esprit des opérateurs alors que le représentant américain au Commerce a annoncé le relèvement, le 23 août, de 10% à 25%, des droits de douane sur une seconde tranche de produits importés de Chine aux Etats-Unis représentant un montant total de 16 milliards de dollars. En Europe, quelques grands noms de la cote ont dévoilé leurs résultats ce matin à l'image d'E.ON, d'Ahold, de Glencore ou encore de Munich Re. A Paris, Casino est une nouvelle fois sous pression après une note d'analyste tandis qu'Atos a répondu au Crédit Suisse après sa brutale chute enregistrée mardi.

ECO ET DEVISES

La croissance devrait accélérer au troisième trimestre. Selon les dernières prévisions de la Banque de France, le PIB devrait progresser de 0,4% sur les trois mois clos fin septembre après avoir augmenté de 0,2% au cours des deux trimestres précédents. L'indice du climat des affaires dans l'industrie est par ailleurs resté stable en juillet à 101 alors qu'il a perdu un point dans les services, à 102. Mais les chefs d'entreprise prévoient une accélération de l'activité en août, tant dans les services que dans la production.

Pas de statistique majeure attendue de part et d'autre de l'Atlantique aujourd'hui si ce n'est le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers américains.

L'euro gagne 0,2% à 1,16$ entre banques, tandis que le baril de Brent est quasi stable, à 74,6$. L'or pointe à 1.223$ l'once.

VALEURS EN HAUSSE

Atos (+1,2% à 101,5 euros), dont le titre s'est effondré de 10,4% mardi à Paris, remonte légèrement ce matin. La société est revenue sur la note du Crédit Suisse à l'origine de la chute. Le Groupe explique être en total désaccord avec l'approche adoptée par le Credit Suisse, qui suggère que les accords financiers sur grands comptes clients, qui entrent dans le cadre des activités d'Atos depuis des années, ont été mis en oeuvre pour augmenter artificiellement le Free Cash Flow. En effet, ils ont été mis en place depuis des années afin de gérer le besoin en fonds de roulement en compensant les conditions de facturation et de paiement plus favorables accordées à certains clients. Par conséquent, considérer les arrangements financiers exclusifs avec le client sans tenir compte des conditions de facturation et de conditions de paiement plus favorables accordées à certains clients n'a aucun sens, souligne la SSII.

Figeac Aero (+0,6% à 13,6 euros) après la publication de ses résultats annuels. La société a confirmé viser un free cash-flow positif et récurent à partir de mars 2019.

VALEURS EN BAISSE

Casino (-7% à 31,8 euros), victime d'une note de Bernstein. Le broker a réduit de 'performance de marché' à 'sous-performer' sa recommandation tout en coupant sa cible de 35 à 26 euros. L'analyse a passé en revue l'ensemble des franchisés français de la société et estime que 152 ME devraient être retirés de l'Ebitda afin de refléter l'impact de ces tierces parties sur la valorisation de la société. "L'impact de ces parties liées est plus important que ce que nous percevions précédemment", affirme Bernstein.

Rallye (-4,2% à 9,6 euros). La maison-mère de Casino est logiquement malmenée dans le sillage de sa filiale.

Vergnet (-3,7% à 0,43 euro). Sur le premier semestre 2018, le groupe affiche un chiffre d'affaires de seulement 3,5 ME alors qu'il était de 13 ME un an plus tôt. Les perspectives du 2e semestre s'annoncent positives avec un chiffre d'affaires et un résultat en nette amélioration, "signes comptables d'un redressement en pratique déjà engagé", dit le spécialiste des énergies renouvelables.

Air France-KLM (-1,4% à 8,6 euros) après les chiffres du trafic de juillet. La compagnie a vu son trafic progresser de 1,9% alors que le coefficient d'occupation s'est amélioré de 0,1 point. Au total, le groupe, (Air France, KLM, HOP!, Transavia) a transporté 9,8 millions de passagers, soit une hausse de +1,7%.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com