Cotation du 20/09/2019 à 18h05 CAC 40 +0,56% 5 690,78
  • PX1 - FR0003500008

Ouverture Paris : Casino et Pierre et Vacances têtes d'affiche

Ouverture Paris : Casino et Pierre et Vacances têtes d'affiche
Ouverture Paris : Casino et Pierre et Vacances têtes d'affiche

(Boursier.com) — LA TENDANCE

C'est par un bond de plus de 8% dans les premiers échanges qu'est saluée la performance de Pierre et Vacances pour le premier trimestre de son nouvel exercice. Casino voit pour sa part son titre prendre 3%, alors que sa croissance a accéléré en fin d'année, malgré l'effet "Gilets jaunes" sur l'activité française. Deux belles publications encourageantes pour la suite et qui surfent aussi ce matin sur le fort rebond de l'indice parisien progressant de plus de 1% repassant la barre des 4.800 points à 4.840 points.

Une hausse dans le sillage de celle de New York hier soir qui a en effet réagi à la publication d'une information du Wall Street Journal selon laquelle le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin serait favorable à une levée partielle ou totale des droits de douane imposés aux importations chinoises afin de sortir le différend commercial de l'impasse. L'information a permis à Wall Street.

Le WSJ rapporte en outre que cette idée se heurte à la résistance du représentant fédéral au Commerce (USTR), Robert Lighthizer, et n'a pas encore été soumise au président Donald Trump. Un bémol évidemment : cette information a été démentie par le département du Trésor... Elle intervient toutefois alors que le vice-Premier ministre chinois Liu He est attendu aux Etats-Unis les 30 et 31 janvier pour un nouveau cycle de négociations. D'ici là et d'ici la fin de la "trêve" au mois de mars, les marchés vont continuer à spéculer sur les issues à ce conflit. Et ce matin cette information tire donc le CAC40 vers le haut dans le sillage de Wall Street.

WALL STREET

Wall Street a terminé une nouvelle fois dans le vert, jeudi, pour la troisième séance d'affilée, après des rumeurs d'un possible allègement des barrières douanières infligées depuis l'an dernier par les Etats-Unis à la Chine. Contrairement aux séances précédentes, les valeurs bancaires sont restées à la traîne après des comptes trimestriels décevants publiés par Morgan Stanley (-4,4%), et alors qu'en Europe, la Société Générale (-5,6%) a lancé un avertissement sur ses revenus.

Après un début de séance hésitant, les indices américains se sont redressés en fin de séance. L'indice Dow Jones a gagné 0,67% à 24.370 points en clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,76% à 2.635 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a pris 0,71%, à 7.084 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Production industrielle. (15h15)
- Indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Balance des comptes courants en Europe. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1395$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,86$. L'once d'or se traite 1.290$.

VALEURS EN HAUSSE

Lagardère (+0,90% à 22,43 Euros) - FNAC Darty (+0,70% à 62,25 Euros) : Billetreduc.com fait l'objet de négociations exclusives avec le groupe Fnac Darty, via sa filiale France Billet, en vue de la finalisation d'un accord au cours du premier trimestre 2019. Ce projet sera soumis à l'examen des instances représentatives du personnel concernées.

Sanofi (+0,20% à 73,88 Euros) : Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s'est prononcé dans le cadre de l'approbation de Zynquista (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l'emportaient sur les risques.

Pernod Ricard (+0,10% à 138,40 Euros) : A la suite de la nouvelle rencontre, mardi dernier, entre le PDG, Alexandre Ricard, et le fonds activiste Elliott, des changements seraient en préparation dans la gouvernance du numéro deux mondial des vins et spiritueux. Le site internet de la chaîne 'BFM Business' affirme ainsi jeudi que le vice-président du conseil d'administration, Pierre Pringuet, serait sur le départ, et que d'autres modifications seraient en vue au sein du conseil afin de le rendre moins proche de la famille Ricard.

Pierre et Vacances (+8,60% à 18,50 Euros) fait état d'indicateurs commerciaux solides au titre du 1er trimestre de l'exercice 2018/2019. Le chiffre d'affaires consolidé se hisse à 393 millions d'euros, en croissance de 28,9% en intégrant la nouvelle norme IFRS 15. Sur la période, le chiffre d'affaires des activités touristiques s'élève à 246,9 millions d'euros, en croissance de +3,8% par rapport au 1er trimestre 2017/2018.

Casino (+2,90% à 37,24 Euros) dévoile un chiffre d'affaires de 9,9 milliards d'euros pour le quatrième trimestre, en croissance organique de 5,1% et de 3,6% en données comparables. Sur l'année 2018, le chiffre d'affaires est de 36,6 MdsE, en croissance de +4,7% en organique et de +3% en comparable. Au T4 2018, le chiffre d'affaires accélère donc. En France, le volume d'affaires total progresse de +2,8% sur l'année et de +2,5% au T4 2018.

VALEURS EN BAISSE

Virbac (-4,80% à 119,60 Euros) : Le chiffre d'affaires annuel ressort à 868,8 ME (861,9 ME sur la même période en 2017), soit une évolution globale de +0,8%. Hors impact défavorable des taux de change, notamment la roupie indienne, le real brésilien, le dollar australien et américain, le chiffre d'affaires est en progression de +4,5%.

Orange (-0,33% à 13,40 Euros) : étudie l'opportunité d'une offre sur son concurrent espagnol Euskatel, une transaction qui pourrait conforter sa position de numéro deux en Espagne, a dit jeudi une source au fait du dossier.

Groupe Open (-7,40% à 17,22 Euros) confirme sur l'année 2018 une croissance de +3,2% de son chiffre d'affaires, malgré un 4ème trimestre en deçà de ses attentes (-0,6%) à 83,8 millions d'euros. Le chiffre d'affaires annuel de Groupe Open s'élève ainsi à 324 ME. Sur la France, Groupe Open affiche une croissance de +2,5%, à 310,3 ME.

ANALYSTES

JP Morgan reste neutre sur Total avec un cours cible ajusté de 49 à 48 euros.

HSBC reste à conserver sur Casino avec un cours cible ajusté à 40 euros.

Berenberg reste acheteur sur Eurofins mais réduit à 470 euros son objectif.

Credit Suisse ajuste son objectif de cours en baisse à 57 euros sur Legrand en restant 'neutre'.

Citigroup abaisse sa recommandation à neutre sur la Société Générale.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com