Cotation du 21/01/2021 à 09h23 CAC 40 +0,35% 5 648,15
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : un mois de novembre record pour le CAC40

Mi-séance Paris : un mois de novembre record pour le CAC40
Mi-séance Paris : un mois de novembre record pour le CAC40
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Après un début de séance en baisse, le CAC40 a progressivement refait son retard pour revenir proche de l'équilibre en fin de matinée, au contact des 5.600 points. Novembre 2020 sera un mois record à la hausse pour l'indice phare de la bourse de Paris avec une progression qui atteint actuellement environ 22%. 1.000 points ont été gagnés lors de ces 30 derniers jours. La dernière fois que le CAC40 avait progressé sur un rythme à deux chiffres à l'issue d'un mois remonte à avril 2009 et ce pour une performance bien moindre (+12,56%) !

Dans l'actualité sanitaire, les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) devraient être vaccinés en priorité, a préconisé ce lundi la Haute autorité de santé (HAS) alors que le gouvernement doit présenter cette semaine sa stratégie vaccinale. La HAS recommande au gouvernement de mener la vaccination en plusieurs phases successives, dont la première visera les personnes résidentes en Ehpad et leur personnel. Les phases suivantes devront permettre d'élargir la campagne de vaccination en fonction de l'âge et des comorbidités.

Le gouvernement français présentera dans les jours à venir plus en détail sa stratégie de vaccination contre le coronavirus et pourrait lancer sa campagne de vaccination dès fin décembre, début janvier "dans le meilleur des cas", ont annoncé la semaine dernière le Premier ministre Jean Castex et son ministre de la Santé, Olivier Véran. Pfizer-BioNTech, Moderna puis AstraZeneca ont tous trois annoncé ces dernières semaines des données d'efficacité élevées de leurs candidats vaccins lors d'essais cliniques, dont les résultats doivent désormais être analysés par les autorités réglementaires.

VALEURS EN HAUSSE

* Sanofi progresse de 0,7% à 85,8 euros. La Commission européenne (CE) a étendu l'autorisation de mise sur le marché de Dupixent (dupilumab) dans l'Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique.

* LVMH gagne 0,5% à 498,3 euros. Un acompte sur dividende de 2 euros par action au titre de l'exercice 2020 sera mis en paiement ce jeudi 3 décembre. Le détachement de l'acompte interviendra mardi 1er décembre. Le dernier jour de négociation dividende attaché est donc ce lundi 30 novembre.

* Engie gagne 0,4% à 12,57 euros. Kepler Cheuvreux a revalorisé Engie de 14 à 16 euros ('achat').

VALEURS EN BAISSE

* Axa (-0,3% à 19,66 euros) va céder à Gulf Insurance Group la participation de ses activités dans la région du Golfe pour un montant total en numéraire de 269 millions de dollars (ou 225 millions d'euros). Sont inclues la participation dans AXA Golfe, AXA Cooperative Insurance Company et AXA Green Crescent Insurance Company.

* CGG recule de 4% à 0,958 euro malgré l'annonce de l'extension pour une période de trois ans de son centre de traitement dédié pour Petroleum Development Oman (PDO) à Muscat. Ce nouveau contrat pour la fourniture de services d'imagerie sismique terrestre de haut de gamme couvrira la période du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2024.

* Air France KLM, qui restait sur une très belle série haussière de six séances, redonne 4,5% à 5,2 euros en ce début de semaine. Il faut dire que le titre a jusqu'ici été un des grands gagnants de la rotation sectorielle en faveur des valeurs les plus touchées par la crise liée au coronavirus avec un gain de plus de 80% sur un mois ! Ces prises de bénéfices apparaissent ainsi logiques, d'autant plus que dans une note consacrée aux valeurs cycliques, l'équipe de recherche de Morgan Stanley a classé la compagnie aérienne parmi des titres à 'vendre' après le récent rallye.

* Accor abandonne 4% à 29 euros. Le groupe hôtelier a lancé une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes (OCEANE) à échéance le 7 décembre 2027 pour un montant nominal d'environ 500 millions d'euros.

* Sur le CAC40, les banques ferment la marche avec des replis d'environ 1,5% pour Société Générale, BNP Paribas ou Crédit Agricole.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !