Cotation du 26/02/2021 à 18h05 CAC 40 -1,39% 5 703,22
  • PX1 - FR0003500008

Mi-séance Paris : stable !

Mi-séance Paris : stable !
Mi-séance Paris : stable !
Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 campe sous les 5.700 points ce midi, stable à 5.685 pts. Une pause dans un contexte de marché favorable, lié à la poursuite du déploiement des vaccins, aux données suggérant une tendance à la baisse du nombre d'infections dans plusieurs pays et à l'espoir suscité par le plan de relance de 1.900 milliards de dollars de l'administration Biden.
De leur côté, les cours du pétrole soufflent après leur "rally", sur les 60$ pour le Brent, au plus haut depuis plus d'un an, toujours soutenus par les espoirs de reprise économique et par le volontarisme de l'Opep+ à maîtriser sa production et à maintenir un marché en excès de demande afin d'éponger les stocks mondiaux et soutenir les cours.
Côté valeurs, le titre Total est bien orienté, après la publication de résultats globalement résilients pour une année 2020 si compliquée dans le secteur pétrolier.
Natixis a demandé à Euronext Paris de suspendre la négociation de ses actions à partir de 9h00 ce mardi dans la perspective d'une prochaine communication. Les rumeurs de sortie de la cote de la banque du Groupe BPCE se multiplient depuis quelques jours...

WALL STREET

La Bourse américaine a signé de nouveaux records, lundi, les investisseurs pariant sur une reprise économique cette année grâce à l'avancée des campagnes de vaccination contre le Covid-19, du soutien des banques centrales, et dans l'optique de l'adoption d'un nouveau plan de soutien aux Etats-Unis.
A la clôture, les trois principaux indices américains ont donc signé de nouveaux sommets historiques. L'indice Dow Jones a gagné 0,76% à 31.385 points, alors que l'indice large S&P 500 a grimpé de 0,74% à 3.915 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a progressé de 0,95% à 13.987 pts.

ECO ET DEVISES

Selon l'enquête mensuelle de conjoncture de la BdF menée entre le 27 janvier et le 3 février, après l'amélioration constatée sur le mois de décembre, l'activité évolue peu dans l'industrie, les services et le bâtiment et elle demeure extrêmement dégradée dans l'hébergement et la restauration. Au total, la perte de PIB sur le mois de janvier par rapport au niveau d'avant-crise est estimée à -5%, soit le même niveau qu'en décembre et à comparer à -7% en novembre et -3% en octobre. L'euro remonte sur les 1,21/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

HRS (+30%) : Les débuts boursiers de HRS sont concluants! C'était attendu étant donné la réussite du placement de titres ayant précédé cette cotation. HRS a donc débuté ce matin au-dessus des 30 Euros, touchant même 35 Euros, soit un gain de plus de 38% par rapport au cours d'introduction de 25,30 Euros.

Innate : +5% avec Beneteau, Guillemot

Iliad : +3% suivi de Vetoquinol

Scor (+2%) anticipe une poursuite de l'amélioration du marché lors des prochains renouvellements en 2021 et en 2022. Le Groupe est bien positionné pour en tirer pleinement parti, tant en assurance qu'en réassurance, grâce sa plateforme de souscription globale. Dans cet environnement de marché porteur, SCOR confirme les hypothèses présentées lors de la Journée Investisseurs de septembre 2020, avec notamment une tendance à la baisse du ratio combiné, à 95% et en-deçà, pour l'exercice comptable 2021.

Klepierre : +2% suivi de Inventiva, Genomic Vision, Devoteam, Eramet

LVMH : +1% avec Kering, SQLI, Tarkett, Pernod Ricard

Total (+1%) a enregistré au quatrième trimestre un résultat net ajusté de 1,3 milliard de dollars (-59%) et une production en baisse de 9%, à 2,841 millions de barils équivalent pétrole par jour. Total accuse dans le même temps sur l'ensemble de 2020 une perte nette part du groupe de 7,2 milliards de dollars, sous l'effet notamment de dépréciations de 10 milliards d'euros annoncées fin juillet. La compagnie pétrolière propose un acompte trimestriel de 0,66 euro par action. Total anticipe une production stable en 2021 par rapport à 2020 et vise 500 millions d'euros d'économies supplémentaires cette année, après avoir réduit ses coûts de 1,1 milliard de dollars l'an dernier.

VALEURS EN BAISSE

Valneva : -7% suivi de Ose (-6%) et de TechnipFMC (-5%)

Neoen : -4% avec McPhy, Voltalia, Europcar

Lysogène : -3% suivi de Gl Events, Axway, Manitou et Fermentalg

Orapi : -2% suivi de Transgene, Casino, ADP et Saint-Gobain

Showroomprivé (-1,5%) a réalisé un très bon 4ème trimestre 2020, confirmant ainsi l'excellente dynamique dans laquelle est engagé le Groupe depuis le début du 2ème trimestre 2020. La croissance du chiffre d'affaires au 4ème trimestre est ressortie à plus de 23%, au-dessus des attentes du Groupe. Cette excellente performance porte le chiffre d'affaires annuel du Groupe à près de 700 ME, à comparer à 616 ME en 2019, soit le niveau d'activité le plus élevé de l'histoire du Groupe. Il revoit à la hausse son niveau d'EBITDA qui est désormais estimé à plus de 40 millions d'euros, au lieu de plus de 30 ME précédemment.

Spie : -1,5% avec Alstom, BigBen et Publicis

Veolia Environnement (-0,8%) a déposé auprès de l'AMF les principaux éléments de son projet d'offre publique d'achat des actions Suez. L'offre est, comme annoncé, formulée au prix de 18 euros par action Suez, dividende attaché. L'offre porte sur la totalité des actions Suez non détenues par Veolia.

PSB Industries (stable) a réalisé au 31 décembre 2020 un chiffre d'affaires de 207,1 millions d'euros, en retrait de -20,5% à taux de change et périmètre constants. L'impact sur l'activité des variations de change représente -1,7 point de variation d'activité sur l'année. Le chiffre d'affaires était en retrait de -29% au 30 juin 2020.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !